Secret Paris
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 23 Nov - 15:20

Bill fut énormément surpris de la conviction avec la quelle son amie défendit l’homme qui venait de lâchement l’abandonner. Il hocha la tête négativement à la suite de ses paroles. Même si « tuer père & mère « n’était qu’une expression Bill lui savait très bien que tom ne toucherait jamais à un seul cheveux de son père même pour lui, Gordon était la personne la plus importante de sa vie. Il ne répondit même pas à la jeune femme trop secoué par les événements qui suivirent. Toujours dans l’entrée se regardait dans le miroir tremblant comme une feuille. Tom ne serait-il plus jamais à ses côtés pour le regarder se faire beau avant qu’ils ne sortent ? Son cœur se serra brutalement, il fallait que Tom aille bien. Il se retourna vers Jenny quand la jeune femme lui demanda s’il était en état de conduire.

- Il faut que je conduise.

Bill savait bien qu’il n’était pas en état de conduire un quelconque véhicule mais il ne supporterait pas de rester côtés passager à voir le paysage défiler sous ses yeux pendant que celui qu’il aimait était mourant dans un hôpital minable. Il ouvrit la porte et il laissa Jenny passer devant sans trop la brusquer il savait qu’elle était fragile. Il alla jusqu'à l’ascenseur et appuya sur le bouton pour le faire venir, il lui sembla qu’il mit une éternité à arriver à leur étage et une fois dedans il eu l’impression que tout allait encore plus doucement, comme si le temps s’amusait à le frustrer. Arriver au parking il se pressa vers son 4x4 mais fit un arrêt en voyant l’emplacement de son Audi vide. Pourquoi Tom avait-il roulé si vite ? Pourquoi l’avait-il laissé partir ? Il reconnaissait avoir plein de défauts mais il ne méritait qu’on fasse du mal à cet être si cher à son cœur. Il ferma les yeux empêchant ses larmes de couler avant de grimper rageusement dans sa voiture et de poser sa petite chienne dans les bras de Jenny. Il surveilla que la belle brune soit bien attacher avant de démarrer, il ne voulait pas qu’il lui arrive du mal à elle aussi, il avait déjà fait assez de mal autour de lui comme ca. Il mit le contact en tremblant et il souffla un bon coup avant de démarrer, il allait devoir se contrôler. Une fois calme – ou du moins le plus possible – il appuya sur l’accélérateur et se dirigea vers l’hôpital. Il roulait beaucoup trop vite mais il se foutait totalement des radars au pire il paierait l’amande c’était pour le moment loin d’être dans la liste de ses problèmes. Il lui fallu peu de temps pour arriver à l’hôpital. Il se gara sur la première place qu’il trouva et il se retourna vers Jenny pour voir si elle n’avait pas trop le mal de voiture vu sa conduite un peu brusque. Une fois rassuré, il descendit du véhicule et attrapa ses affaires. Il remarqua que quelques photographes l’avait suivit mais il se moquait de faire la une des magasines habillé comme un sac à patate, l’essentiel était que Tom soit vivant. Il fonça à l’accueil et se retrouva devant une femme assez âgée qui le dévisagea.

- J’aimerais voir Tom C.Keller, il a été admis ici après un accident de voiture. Une Audi Q7.

- Désolé mais nous n’avons personne de ce nom dans le registre des accidentés et les animaux son interdit dans cet hôpital madame...

Bill fronça les sourcils et il se retourna ayant bien comprit que la dame s’adressait à Jenny. Il attrapa sa petite chienne puis un truc lui revint en mémoire. Tom ne portait pas son nom. Il avait décidé qu’il le porterait mais aux yeux de l’état Tom n’était rien pour Bill et vice versa. Il retira ses lunettes de soleil et il envoya un regard meurtrier à l’hôtesse d’accueil.

- Tom Conwel, chercher à ce nom là. Et ma petite chienne reste avec moi, c’est un cadeau pour lui. Et si vous dires encore quelque chose qui me contrarie je vous jure que vous aller finir sans emplois.

La femme porta son regard sur lui plutôt effrayée puis elle regarda Jenny mais elle sentit directement que c’était une décision sans appel et qu’il le ferait vraiment. Elle déglutit bruyamment puis elle tapa avec hâte sur son ordinateur ce qu’il lui avait indiqué.

- Tom Conwel, soins intensifs, chambre 609. Son père doit être à ses côtés normalement. Et pour les cadeaux si vous voulez mon avis vu son état ca n’était pas utile de l’amener.

- Je ne veux pas votre avis ! Je vous demande juste de faire votre boulot ce que je fais ne vous regarde pas !

Bill avait hurlé sa phrase, cette femme lui tapait vraiment sur le système. Lui dicter sa conduite, lui annoncer la présence de Gordon et puis lui dire que Tom était vraiment mal par sa faute dans une même phrase elle cherchait vraiment les ennuis. Il donna un violent coup de pied dans la poubelle la faisant se renverser dans un bruit sourd avant de se diriger vers les ascenseurs à la hâte. Il entra dans le premier qui arriva bousculant quelque personne puis il appuya sur le six menaçant du regard toute autre personne qui tenterait de lui faire faire un arrêt entre temps. Ils arrivèrent à l’étage dans un silence pesant et il couru directement vers la chambre neuf. Il entra sans même frapper dérangeant Gordon qui était entrain de parler avec le médecin. Il ne leur jeta même pas un regard et il lâcha ses sacs par terre posant la jeune chienne au passage avant de courir près du lit de son fiancé. Le courage dont il avait fait preuve partit directement laissant ses larmes coulés abondamment, il était vraiment quelqu’un de monstrueux pour avoir fait ca. Il enleva la barrière qui était sur le côté et poussa doucement les jambes du dreadé pour pouvoir s’assoir à ses côtés. Il regarda ses nombreux pansements et lui attrapa la main tout en pleurant.

- Mon dieu Tomi. Dit moi quelque chose s’il te plait. Je voulais pas ca, je ne voulais pas qu’il t’arrive du mal. Je voulais que tu restes à la maison avec moi. Pourquoi tu es parti hein ? Je t’aime moi merdre. Tu avais pas le droit de faire ca, je n’aie pas été si méchant pour mérité que tu me fasses ca. Tu dois rester avec moi, tu as promis Tom. Tu as promis.

Il s’écroula en larme posa sa tête sur une partie de son torse qui ne possédait pas de bandages. Il se moquait d’avoir l’air ridicule devant Gordon ou que se dernier l’engueule. Il voulait juste que Tom revienne. Il n’avait pas le droit de partir lui aussi. Il ne le supporterait pas.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 23 Nov - 19:30

Quand Gordon s'était levé ce matin la, il s'attendait à passer une journée des plus ordinaires. Il s'était levé en tapant sur son réveil, avait pris sa douche, s'était arrêté devant l'ancienne chambre de son fils en soupirant avant de sortir de son appartement pour se rendre à son travail. Vers le milieu de l'après midi, il fut dérangé par son téléphone qui sonnait dans sa poche. D'habitude il ne décrochait jamais quand il était chez des clients mais la il avait un pressentiment et un mauvais pressentiment. Il s'excusa donc et décrocha, son visage se décomposa au fur et à mesure que l'hôpital lui annonça que son fils était admis aux soins intensif après un accident de voiture. Après avoir raccroché, il s'excusa de nouveau auprès de son client et se dépêcha de sortir dehors, s'engouffrant dans sa voiture et mit le contact. Gordon n'avait jamais roulé aussi vite de sa vie mais la vie de son fils était en danger et c'était le plus important. Il arriva à l'hôpital en un temps record et se rendit jusqu'à l'accueil ou une hôtesse lui indiqua le numéro de la chambre de son fils. Il courrait dans les couloirs et malgré qu'on lui disait de ralentir il ne les écoutait pas. Arrivé au sixième étage, il trouva un médecin devant la chambre de son fils et l'interpella un peu brusquement peut être mais n'y fit pas attention.

- Je suis Gordon Conwel. C'est mon fils dans la chambre qu'est ce qu'il a ?

- Déjà monsieur calmer vous, ça ne servira à rien de se mettre dans tout vos états ou juste à stresser votre fils.

Gordon aller répliquer que c'était normal qu'il se mette dans des états pareils, après tout c'était son fils qui était entre la vie et la mort mais il ne voulait pas aggraver son cas. C'est pour ça qu'il respira un bon coup, tentant de se calmer avant de rentrer dans la chambre. Tom était allongé dans le lit, des multiples bandages lui recouvrant le corps, il avait aussi des tuyaux dans le nez qui l'aidait à respirer et était branché à une machine qui assurait que son cœur battait encore. Les larmes lui montèrent aux yeux même s'il ne pleurait pas, c'était la première fois qu'il voyait son fils dans un tel état même s'il avait déjà fait des séjours à l'hôpital comme tout le monde. Le médecin le prit par l'épaule, l'emmenant un peu plus loin dans la pièce pour lui explique l'état de son fils. Gordon pâlit, c'était définitivement la pire journée de sa vie, encore pire que le jour ou Tom lui avait annoncé qu'il allait vivre avec Bill. D'ailleurs en parlant de lui, il venait de débouler dans la pièce, faisant encore plus de bruit qu'un troupeau d'éléphant. Gordon allait lui hurler dessus que c'était de sa faute et que s'il n'avait pas été dans la vie de son fils, celui ci serait encore chez eux à regarder la télé ou à jouer de la guitare mais en voyant la détresse du brun, il ne se sentait pas d'hausser le ton. Gordon avait beau ne pas aimer le compagnon de son fiancé, ce n'était pas pour autant qu'il était sans cœur et sa détresse faisait de la peine à voir. Gordon s'excusa auprès du médecin et se rendit jusqu'au lit ou il posa sa main sur l'épaule du brun pour lui assurer son soutien. Il comprenait sa peine même s'il ne devait pas la ressentir de la même manière. Lui avait peur de perdre un fils et le jeune homme avait peur de perdre son fiancé.

- Calme toi, respire. Tu ne voudrais pas qu'il te voit dans cet état en se réveillant hein ?

Gordon renifla, il n'était plus tout jeune et arrivait moins bien qu'avant à retenir ses larmes même s'il faisait de son mieux.

- Tom est un battant, il va s'en sortir tu verras.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 23 Nov - 20:50

Bill était entrain de pleurer toutes les larmes de son corps sur le torse inerte de son amoureux, il sentait à peine son cœur battre comme si les battements d’amour fou n’existaient plus. Il avait tellement peur. Il n’imaginait pas sa vie sans Tom. Il s’agrippa à lui fermement quand il sentit la main de Gordon se poser sur son épaule, il avait tellement peur qu’on le sépare de l’homme qu’il aimait. Mais au lieu de cela Gordon le rassurant l’assurant de son soutient dans cette épreuve. Il se releva légèrement pour faire face à cet homme au regard si dur. Les larmes coulaient toujours sur son visage, si Tom lui c’était tut dans le mutisme durant son absence lui ne pouvait pas, il était obliger d’exprimer ce qu’il ressentait peu importe que Tom l’entende ou non. De toute façon Tom devrait bien savoir un jour qu’il venait d’exploser son cœur en mille morceau le réduisant en miette juste en un seul acte. Jamais personne ne l’avait fait se sentir si faible et minable.

- Je ne peu pas me calmer ! S’il est ici c’est par ma faute. Parce qu’on c’est disputé et qu’il est partit. Je n’aurais pas du le laisser partir, si j’étais resté avec lui dans la cuisine il ne serait pas partie même si j’étais resté juste cinq minutes de plus ca lui aurait évité de percuter cette putain de voiture et il ne serait pas ici. Il était sous ma responsabilité. Et... Et il faillit mourir par MA faute.

Bill se remit à pleurer se recouchant sur le torse de son fiancé, lui suppliant de se réveiller. Il ne voulait pas que Tom reste dans le coma, il pouvait rester des jours à l’hôpital pour une rééducation ou autre il s’en moquait, il voulait juste qu’il soit réveillé. Il continuait à pleurer toutes les larmes de son corps et surtout de son cœur quand la petite chienne se mit au pied du lit aboyant tristement. L’androgyne releva la tête la regardant et à son grand étonnement Gordon la lui donna comme s’il avait comprit qu’il ne voulait pas lâcher Tom. Il l’en remercia d’un hochement de tête et attrapa le petit animal avant de se retourner vers Tom.

- Tomi je suis sur que tu m’entends. Je sais que tu ne dors pas pour de vrai, tu dors jamais si tu n’as pas eu ton bisou. Je t’avais acheté un petit cadeau, tu m’avais promis que je pourrais avoir un chien et j’ai acheté une petite boule de poils mais… mais elle n’a pas de nom Tomi. Il faut que tu te réveille parce qu’il lui faut un prénom et puis tu seras bien un meilleur papa pour elle que moi et puis… c’est un cadeau pour toi mon amour. Tu ne l’aimes pas ? C’est pour ca que tu n’ouvres pas les yeux. Tu voulais peu être une autre race ou une autre couleur peu être ?

Une nouvelle larme coula sur sa joue, il sentait qu’il était totalement entrain de délirer, comment Tom pouvait-il savoir que quelle couleur était leur chienne alors qu’il avait les yeux fermé. Il prit la main du dreadé et il la posa doucement sur la tête de la chienne effectuant de petites caresses.

- Tu vois, elle est toute douce. C’est la même chienne que dans la belle et le clochard. Tu te souviens, tu m’avais dit que ce dessin animé te faisait penser à nous. Là on à Lady et puis si tu veux quand tu iras mieux on pourra acheter clochard, comme dans le film. On évitera juste les siamois car ils ne sont pas gentil.

Il fixa le corps de Tom qui ne semblait avoir aucune réaction. Il se pencha et posa un petit baiser sur ses lèvres sèches. Tom lui manquait horriblement, il ne pourrait pas continuer comme ca. C’est alors qu’il remarqua que Tom ne portait plus ses vêtements. C’était certes quelque chose de normal mais cela voulait dire que quelqu’un avait touché à son fiancé sans son autorisation. Il se retourna vers le médecin avec un regard noir qui aurait pu tuer un homme.

- Qui l’a changé ?!

Il attendit sa réponse son regard bouillant de colère, quelqu’un d’autre que lui avait vu Tom nu et il aurait pu parier que c’était une blondasse d’infirmière avec un 90C qui se croyait tout permis. Le silence du docteur ne faisait que confirmer son hypothèse. Il posa un baiser sur la joue de Tom lui soufflant un « je reviens mon amour » avant de se lever laissa la chienne se reposer aux côtés du dreadé. Il avait confiance il savait qu’elle aboierait au moindre problème. Une fois sur pieds – bien que chancelant – Il se positionna devant le docteur avec son regard dur.

- On va le faire transférer. Je n’aie pas confiance en vos services. D’abord l’hôtesse d’accueil insupportable, ensuite l’infirmière blondasse, la blouse d’hôpital moche et la couverture bas de gamme. Il est hors de question que Tom soit soigné ici alors que tout les éclopés du quartier se ramènent et sont susceptible de lui transmettre d’horrible bactérie. Ma meilleure amie va vous donner l’adresse d’une bonne clinique je veux que ca soit faire dans l’heure, vous transférer son dossier à mon médecin personnel.

Il se tourna ensuite vers Jenny hochant la tête pour lui faire signe qu’il lui faisait confiance et qu’il mettait entre ses mains la vie de Tom. Ca serait en quelque sorte le pacte de leur réconciliation, il faisait confiance à la jeune femme pour que Tom soit dans la clinique rapidement.

- J’aimerais qu’il ait ma chambre si possible.

Il fit un sourire à la jeune femme tandis qu’il sentait le regard choqué de Gordon dans son dos. Comment pouvait-on décider sur un coup de tête de transférer quelqu’un d’un endroit à un autre et le pire c’était que le personnel médial n’y trouvait rien à dire. Il retourna au chevet de tom le regardant avec amour.

- Ca va aller mon amour, on va t’emmener dans un endroit sur, on va retrouver notre chambre à la clinique. Mais ce n’est pas une raison pour rester dans le coma d’accord, il faut que tu reviennes Tom. Il faut que tu reviennes pour qu’on se mari.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Jenny Andrews
Bill's Bestfriend ♥
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Relations:
Secret:

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 23 Nov - 23:31

Jenny avait fait de son mieux pour suivre tout ca le plus vite possible. Elle n'avait pas dit un mot dans la voiture, après tout qu'est ce qu'elle pouvait bien trouver à dire ? Rien ne pourrait le réconforter elle le savait d'avance. Ils arrivèrent assez rapidement à l'hôpital, ce qui ne la dérangé pas trop, les hommes avaient l'air un peu trop souvent d'oublier qu'elle aussi conduisait comme une malade. Par contre elle pâlit légèrement en voyant l'hôpital. Elle ne pouvait pas se permettre de lui faire perdre du temps en refusant d'y entrer. Elle prit son courage à deux mains, attrapa la chienne dans ses bras et suivit son ami jusqu'a l'intérieur. Elle se concentra le plus possible sur l'animal pour oublier tout le décor et faillit faire une crise en entendant la dame à l'accueil. Elle n'avait rien à lui dire ! Déjà qu'elle faisait l'effort de rentrer dans son établissement pourri elle n'allait pas non plus lui faire de remarque. En plus la brune avait très vite tendance a perdre le contrôle de ses nerfs dans ce genre de lieu. On pouvait lui dire bonjour qu'elle serait capable de vous massacrer a coup de chaise. Par chance Bill s'occupa de tout et elle n'eut pas à arriver à de tels extrémités. Elle eut un peu plus de mal a le suivre par la suite mais arriva tant bien que mal à la chambre. Elle resta un peu en retrait ne sachant pas comment réagir, d'un autre coté Bill venait de se jeter sur le lit de Tom il n'y avait plus grand chose à faire. Elle regarda le père du dreadeux qu'elle voyait pour la première fois et tenta de calmer la panique qui s'emparait d'elle. C'était un gros exercice sur elle même qu'elle était en train de faire. Elle ne supportait pas du tout ce genre de lieu et l'état de son ami ne l'aidait pas vraiment. Elle préféra ne pas bouger d'un pouce, se disant que si elle le faisait elle allait mourir dans d'atroce souffrance ! C'est alors qu'elle entendit vaguement qu'on s'adresser à elle. Elle sursauta presque en remarquant enfin la présence du médecin. Elle approuva d'un petit mouvement de tête les paroles du brun et suivit le médecin pour aller remplir tous les papiers. Elle n'aimait pas du tout l'idée de se retrouver seule avec un médecin dans un hôpital mais il faut ce qu'il faut. Il attrapa le dossier de Tom agacé et regarda la jeune brune avec un air blasé.

Nom du médecin et adresse de la clinique.

La jeune femme n'aimait pas du tout la manière détaché et je m'en foutiste à souhait dont l'homme venait de lui parler. Elle faisait déjà un effort de dingue pour rester calme alors si en plus il y mettait de la mauvaise volonté ca n'allait pas du tout.

Docteur Friedman, à la clinique du Louvre.

Le docteur leva un œil face à la dernière information.

L'adresse de la clinique...

Elle réfléchit un instant. Il voulait quoi de plus ce con il connaissait pas ses classiques ou quoi ? Il avait un problème avec elle c'est ça ? Il essayait de la faire passer pour une idiote ? Elle ne tient pas plus longtemps et se mit à crier comme si on venait de l'agresser.

La clinique du Louvre oui, vous connaissez même pas la meilleure clinique de Paris !

L'homme en blouse blanche ne chercha pas à répondre et nota le nom de la clinique se disant qu'ils étaient tous bon à enfermer.

Et vous êtes gentil de ne pas prendre 5000 ans pour le transférer, je ne veux pas une vieille ambulance pourrie, je veux la plus performante et encore vous devriez être heureux qu'on n'exige pas un hélicoptère.

Le médecin commençait à perdre légèrement patience. Il était bien content de se débarrasser de ces petits merdeux. Le médecin partit ensuite préparer tout ça pendant que Jenny dégaina son portable pour appeler la clinique en question. Elle informa le médecin de Bill et réserva sa chambre comme il lui avait demandé. Elle eut à peine le temps de finir sa conversation que le personnel de l'hôpital arriva pour déplacer Tom. Comme quoi ils pouvaient être efficace de temps en temps. Elle s'aventura avant eux dans la chambre histoire que Bill ne soit pas prit par surprise. Elle s'approcha doucement de lui et posa simplement une main sur son épaule.

Bill, ils vont le transférer maintenant...

Elle aurait bien ajouté que pour ça il devait lâcher son fiancé mais pas sûr qu'elle ne se fasse pas tuer pour cette phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 24 Nov - 0:01

Bill était installé sur le lit il fixait désemparer le corps inerte de celui qui l’avait rendu tellement heureux. Il avait du mal à réellement comprendre comment ils avaient pu en arriver à une telle situation, c’était quand même effrayant de voir que leur amour pouvait les détruire à ce point. Il caressait doucement sa joue lui souriant tendrement en lui chantonnant la chanson qu’il avait écrit ensemble, cet air les avait rendu si heureux qu’il avait du mal à réellement le chanter dans une telle situation.

- Je vais prendre soin de toi Tomi. Je sais que tu vas mal et que c’est de ma faute mais je ne vais pas t’abandonner. Je vais rester à tes côtés jusqu'à ce que tu ailles mieux. Là tu vas avoir une jolie chambre et puis je vais m’arranger aussi pour te trouver quelque chose de plus joli et du plus confortable pour dormir. Je pense que je vais choisir du bleu. Tu aimes bien le bleu nan ? Je trouve que le blanc ne te va vraiment pas au teint et puis ici tout est blanc ca donne un aspect sinistre je trouve.

Le brun se souvenait que Tom lui avait souvent parler pendant son coma, il allait donc lui parler aussi et puis cela lui donnait l’illusion que Tom était toujours à ses côtés et surtout cela lui donnait un semblant de vie, il était tellement effrayé à l’idée que le blond ne soit plus avec lui d’ici quelques temps. Il sentit Jenny poser une main sur son épaule et il se retourna posant sur elle un regard vide et triste. Il lui fit cependant un sourire et il déscendit du lit. Il se pencha et embrassa son beau aux bois dormant avant de récuperer son petit chien.

- Je vais te laisser quelques minutes mon amour pour qu’on te mette dans un endroit ou on prendre soin de toi mais je te promets que ca ne va pas durer je serait bientôt de nouveau à tes côtés et puis ton papa va veiller sur toi en attendant, ne t’en fait pas je ne suis pas très loin.

Il se retourna vers Gordon lui indiquant sur regard qu’il allait être obligé de grimper dans l’ambulance avec tom peu importe qu’il laissa sa voiture sur le parking, Bill exigeait qu’il grimpe avec Tom puisque Jenny n’avait pas la force de conduire un 4x4 vu ce qu’elle mangeait. Il suivit cependant de très près les moindres mouvements du personnel médical. Il surveillait de la perfusion jusqu'à la position de ses dreads et il était prêt à tuer quiconque risquait de lui faire du mal. Il attendit que Tom soit dans l’ambulance, il surveilla ensuite que Gordon soit bien installer puis il lui donna son grand sac Louis Vuitton.

- Si jamais Tom se réveillait il y a plein d’affaire dedans d’accord, je ne voudrais pas qu’il pense que je ne suis pas près de lui. Enfin de tout façon je pense qu’il devinera qu’un tel sac n’est pas à vous.

Il vérifia que les médecins et infirmiers soient prêts puis il ferma les portes de l’ambulance, il préférait tout superviser de peur que quelque chose de mal arrive à son homme. Il confia de nouveau sa petite chienne à Jenny en souriant, il lui semblait que la petite boule de poils commençait à reconnaitre son amie. Il grimpa dans la voiture et il mit le contact suivant l’ambulance comme une ombre.

- Je voulais te dire merci d’avoir fait si vite, je sais que tu ne portes pas Tom dans ton cœur et j’apprécie d’autant plus l’effort que tu as fait pour moi.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 24 Nov - 13:01

Gordon soupira, il était déà assez fatigué psychologiquement de voir son fils dans cet état et s'il devait en plus supporter les crises de Bill, il sentait qu'il n'allait pas tenir longtemps.

- Il faut être deux pour créer une dispute non ? Et puis ça ne sert à rien de se demander ce qui aurait pu se passer si tu serais resté dans cette cuisine, ça ne changera rien à ce qui se passe maintenant alors calme toi sinon tu vas nous faire une syncope.

Gordon avait légèrement haussé le ton à la fin de sa phrase mais il ne supportait pas les gens qui n'arrétait pas de se culpabiliser ou qui cherchait ce qui aurait pu se passer alors que rien ne changerait. Il n'avait qu'à mieux réflechir à l'avenir mais pour l'instant il n'accablerait pas plus le brun qui souffrait déjà assez comme ça. Un bruit attira son attention au pied du lit, il baissa le regard et vit la petite chienne l'air toute triste. Elle avait du comprendre que son laitre était mal en point et elle vulait le réconforter. Voyant l'état de son futur gendre, il sentit qu'il ne voudrait pas lacher son fils c'est pourquoi il prit la chienne et la lui donna. Godon fit le tour du lit et se mit assis dans le fauteuil qui était à coté du lit de Tom, écoutant Bill raconter l'histoire de la chienne à son fils, apprenant par ce biais quelque bribes de leur vie à deux. Gordon avait toujours su que quand son fils trouverait le vrai amour il serait comme lui à son époque avec sa femme : tendre et prêt à tout pour le bonheur de sa moitié. C'était le bon vieux temps mais sa femme était parti et ça ne servait à rien de ressasser le passé. Un doux sourire se dessina sur ses lèvres quand Bill mentionna la Belle et le Clochard - Tom avait du s'indentifier comme le Clochard - qui partit bien vite quand Bill changea du tout au tout de comportement. D'amoureux devasté, il était passé à un homme furieux mais surtout très jaloux du fait que quelqu'un d'autre ait put toucher Tom. Il en fallait beaucoup pour étonner Gordon mais la Bill avait réussi à le choquer, comment pouvait il décider de transferer Tom sans prendre en compte les risques médiacaux ? Mais ce qui était encore plus choquant était que le médecin ne faisait rien pour l'en empêcher. Ensuite le brun était revenu comme si de rien n'était sur le lit, parlant à son fils tout naturellement, lui chantonnant même une chanson que Gordon devait avouer très jolie et puis il devait s'avouer que son futur gendre avait une belle voix mais ce n'était pas le moment pour les compliments. Le personnel médical était arrivé pour faire transférer Tom et même si Bill ne lui avait pas fait comprendre qu'il devait accompagner Tom dans l'ambulance, il l'aurait tout de même fait. Il ne quitterait pas son fils du regard tant qu'il ne sentait pas qu'il allait s'écrouler de fatigue. Arrivé dehors il grimpa donc avec son fils dans l'ambulance puis prit le sac que lui tendit le brun, hochant la tête à ses paroles. La porte fermé, ils purent enfin demarrer. Gordon ne quittait pas son fils du regard, le surveillant et observant si un changement allait intervenir. Ils devaient être à la moitié du chemin quand il crut halluciner en voyant Tom ouvrir les yeux, regardant autour de lui. Il n'eut pas le temps de parler que son fils avait déjà refermer les yeux, replongeant dans son coma. Gordon essayait de le faire réagir pour qu'il revienne mais rien, il était de nouveau dans le coma comme avant qu'ils ne sortent de l'hôpital. Ils arrivèrent enfin devant la clinique ou Tom allait séjourner et avant qu'il n'ait pu réagir, Bill avait déjà ouvert la porte, fixant son regard sur Tom. Gordon ne savait pas s'il devait lui dire que Tom avait ouvert les yeux ou lui cacher pour ne pas qu'il se sente coupable. Il décida qu'il aviserait avec le temps ou de ne le dire au brun que s'il lui poserait la question.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 24 Nov - 17:42

Dès que Bill eu la clinique dans son champs de vision il accéléra pour avoir le temps de se garer avant l’ambulance. Ceci fait il descendit et se dirigea vers la petite camionnette blanche qui transportait l’homme de sa vie. Il ouvrit la porte dès que cette dernière fut à l’arrêt et son regard de porta directement sur Tom, il sentait comme quelque chose de pesant dans le véhicule tandis que tout les regards étaient posés sur lui. Il sentait qu’on lui cachait quelque chose. Il porta son regard vers Gordon lui faisant bien comprendre qu’il ne le laisserait pas se défiler.

- Qu’est ce qui c’est passé ?! Je veux savoir.

Son regard était dur mais il dut tourner la tête lorsqu’il se fit interpellé par l’infirmier afin d’emmener le dreadé dans sa chambre. Bill les laissant faire attrapant son sac Louis Vuitton puis il attrapa la main de Tom suivant le personnel médical. Il baissa la tête lorsqu’ils passèrent devant les photographes il allait falloir qu’il se débarrasse d’eux car ca devenait insupportable. Ils entrèrent dans la clinique et le médecin de Bill vint directement au nouvel mettant au chômage ceux qui étaient là au départ. Bill lui présenta la situation en une bref phrase, il salua sa psychologue qu’il avait croisé dans le couloir puis ils arrivèrent à la chambre. La décoration que Tom avait faite pour lui n’avait pas bougé et c’était tant mieux. Ils posèrent Tom dans le lit – qui était à deux places car pour sa majesté Bill il avait fallut au moins un lit deux places – et ils remirent tout les branchements en place. Ceci fait Bill enleva ses baskets et grimpa sur le lit s’asseyant en tailleur sur la place libre. Il tendit les bras à Jenny pour qu’elle lui donne sa petite chienne puis il la posa sur le lit la laissant s’installer sur le bassin de Tom pour dormir, Bill rigola se disant qu’elle avait choisir la meilleure place. Le médecin aurait du protester puisque les animaux étaient interdit mais il ne dit rien à Bill notant juste l’état du dreadé.

- Tu vois mon amour on est dans notre deuxième maison maintenant. Ici tout ira bien je te le promets, tu peu ouvrir les yeux maintenant. En plus ton petit chien fait dodo sur ton matériel reproducteur, si j’étais toi je surveillerais un peu mieux, c’est un bébé chien on ne sait jamais ce qui peu arriver.

Bill fit signe à Jenny de venir s’assoir dans l’un des fauteuils pour qu’elle soit à ses côtés. Ceci fait il tira le siège vers le lit pour qu’elle soit le plus proche de lui possible. Il attrapa ensuite son grand sac et le posa sur le lit en l’ouvrant. Il allait devoir s’occuper mais il avait prévu de s’occuper avec Tom et au passage avec Jenny. Il attrapa une grande pochette et il sortit aussi une grosse boite. Il donna une feuille et un support à Jenny puis il se retourna vers Tom, il posa une feuille juste histoire de dire même si au fond il savait qu’il ne dessinerait pas. Lui et Jenny avait fait dessin en option au collège son défit du jour serait donc de faire un plus beau dessin que la demoiselle.

- On va tous dessiner ce qui sera la prochaine étape importante de notre vie, si possible quelque chose de joyeux.

Il leva ensuite son visage et son regard se posa sur Gordon qui regardait la scène comme s’il était à l’écart derrière une vitre. Bill n’aimait pas le vieil homme mais il savait que si Tom avait été réveillé il aurait souhaité qu’il fasse des efforts et il aurait souhaité de tout son cœur qu’il arrive à s’entendre avec son père. Tout comme lui-même avait souhaité que Tom s’entende avec ses meilleurs amis. Il prit une feuille et un support et il les tendit vers Gordon lui faisant un sourire sincère.

- Vous voulez dessinez avec nous ? Je suis sur que vous attendez un événement heureux dans votre vie.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 24 Nov - 19:26

Gordon n'avait pas peur du jeune brun mais il savait que sa réaction serait tout sauf positive, il voulait éviter au possible les contrariétés pour Tom. S'il devait se réveiller à nouveau, il ne voulait pas qu'il les voit en pleine dispute. Gordon respira un bon coup puis se lança, se préparant mentalement à la réaction du brun.

- Il a ouvert les yeux mais je n'ai pas eu le temps de lui parler qu'il était déjà retourné dans son coma.

Gordon omit de mentionner que Tom avait regarder autour de lui et qu'il en avait déduit que Bill n'était pas la et qu'il n'avait pas attendu d'explications pour retourner dans l'inconscience. Bill était déjà assez triste comme ça pour l'accabler encore plus. Gordon se mit de l'autre coté du brancard, veillant lui aussi sur son fils. Il était étonné de trouver des paparazzis mais vu que Bill était une sorte de star tout s'expliquait. Il aurait bien aimé aller jusqu'à eux et leur montrer son point de vue mais son fils avait besoin de lui et c'était le plus important. A peine rentré dans la clinique qu'il remarqua immédiatement tout le luxe qui s'en dégageait. Ce n'était pas du tout comme le précédent hôpital. La les employés étaient très aimable, souriant et poli pas comme l'hôtesse d'accueil de l'hôpital. On avait pas vraiment l'impression d'être dans une clinique médical mais plus dans un lieu de détente. Les couloirs n'étaient pas tout blancs et illuminés aux néons mais dégageaient une douce sensation de chaleur et la chambre réservée pour Tom était pareil, même un peu plus gaie. Il fut tout de même étonné de trouver un lit à deux places mais ne le montra pas car après tout quand on avait de l'argent on pouvait tout avoir et cette fois ci ça lui servait. Il était sur qu'ici Tom serait choyé et qu'il aurait les soins appropriés. Gordon s'assit dans le premier fauteuil à sa portée et le rapprocha du lit, se mettant au plus près de son fils. Il ne quitterai pas cet endroit tant que Tom ne se serait pas réveillé, personne n'arriverait à le faire bouger de ce fauteuil. Gordon regardait la scène qui se déroulait devant ses yeux, il avait l'impression d'être de trop dans cette pièce. Avant l'accident de Tom, il ne l'avait pas vu depuis plus d'une semaine et la il avait la sensation que son fils avait une nouvelle vie dans laquelle il n'avait pas sa place. Le brun le sortit de ses pensées, lui tendant une feuille. Gordon eut une idée, il accepta la feuille en souriant même si l'envie n'y était pas. Il n'avait pas envie de sourire parce que son fils n'était pas la pour le voir et non pas parce qu’il n'avait pas envie de sourire à Bill. Il avait fini par comprendre que quoi qu'il fasse, Bill ne sortirait plus de sa vie, tout simplement parce que quand Tom avait décidé quelque chose, c'était impossible de le faire changer d'avis.

- Bien sur. Ca nous fera passer le temps et puis Tom pourra admirer nos œuvres quand il sera réveillé.

Bien que Gordon n'avait aucun talent pour le dessin. Il était aussi nul que son fils c'était pour dire, il allait quand même faire un effort, ça l'occuperait et pourrait toujours lui faire passer le temps. Il prit un crayon et s'appliqua à dessiner un gâteau de mariage - enfin il espérait qu'ils arriveraient à le reconnaitre - avec deux petits bonhommes dessus qui étaient censé représente Bill et Tom. Gordon savait que quand Tom serait réveillé, cela lui ferait plaisir de savoir qu'il avait enfin accepter le fait qu'il se marie avec Bill Keller.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Andrews
Bill's Bestfriend ♥
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Relations:
Secret:

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 24 Nov - 20:00

Le dreadé allait donc être maintenant transféré, et elle avait prévenu Bill de cette bonne nouvelle. Elle lui fit un petit sourire qui se voulait réconfortant, et partit avec lui dans la voiture. Il y avait effectivement gros à parier qu'elle n'arriverait pas à conduire le 4X4 mais en même temps elle s'en voulait d'être un tel fardeaux. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle fut assez surprise d'entendre des remerciements.

C'est normal. Ce n'est peut-être pas la personne que j'aime le plus mais c'est ton fiancé et il doit bien y avoir une raison si tu l'aime.

Bon, elle ne voyait pas forcement que les qualités de Tom mais elle faisait quand même confiance au jugement de son ami. Si il pensait que Tom était quelqu'un de bien elle devait le croire. Même si elle voyait des choses que lui ne voyait peut-être pas. De toute façon elle n'avait pas trop le choix, c'était ça ou resté coupé du monde. Ils arrivèrent assez rapidement à la clinique et elle n'eut même pas le temps de réagir que Bill était déjà descendu pour retourner voir son homme. Elle attrapa la petite chienne et descendit pour rentrer dans la clinique. Elle ne prêta même pas attention aux photographes, qui de toute façon n'était pas là pour elle. Par contre elle appréciât nettement moins croiser la psy dans le couloir. Elle lui lança un regard meurtrier qui faisait penser à la professionnelle que sa jeune patiente aurait bien besoin de quelques séances. D’ailleurs elle pensait à faire des séances de groupe, ça irait plus vite. Ils arrivèrent dans la chambre et une fois que tout fut installer elle tendit la petite boule de poil à Bill. Elle était un peu triste de s'en débarrasser mais après tout ce n'était pas son chien. Elle s'installa sur le fauteuil et finit bien vite près de son ami avec une feuille et de quoi dessiner. Elle ne comprenait pas vraiment où il voulait en venir jusqu'a ce qu'il explique sa pensé. Elle ouvrit de gros yeux ne sachant pas comment elle allait s'en sortir. Dessiner quelque chose de joyeux ? Alors qu'elle savait qu'il ne lui arriverait rien de bien sympathique avant longtemps ! Elle se pinça les lèvres, relativisant tout ça. Le brun avait besoin qu'on lui parle de chose joyeuse elle allait donc devoir se bouger. Seulement rien ne lui venait, sa vie était devenue vide et elle n'était pas dans la période la plus joyeuse. Elle réfléchit encore un moment et regarda Bill.

Si à la place on imaginait ce qui pourrait arriver de joyeux aux autres ?

Ca pouvait passer, en plus, pour une gentille attention. Ca pouvait représenter en dessin ce qu'on espérait pour l'autre, et surtout, ça lui éviterait de se trouver quelque chose de bien pour elle. Elle fut un peu surprise de voir que Gordon, puisque c’était son nom, accepte de participer. Mais après tout c’était son fils il était normal de le trouver la, il devait bien s'occuper lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 24 Nov - 21:37

Bill trouvait Jenny vraiment généreuse avec lui aujourd’hui et il trouvait que Gordon – bien qu’il eu le droit d’avoir vu son fiancé ouvrir les yeux alors qu’il n’était pas là et que cela lui brisa le cœur – faisait lui aussi des efforts pour avoir l’air agréable. Il sourit à l’initiative Jenny et il attrapa un fusain.

- D’accord, dessinons le bonheur des autres.

Bill regarda Tom et il se pencha posant un baiser sur sa joue en lui souriant, comme pour l’encourager à ce réveillé. Puis il commença son dessin. Il fit d’abord une table puis il ajouta une jolie plante et un napperon, il dessina un cadre photo posé sur la table puis deux autres sur le mur et il commença à les remplir. Il dessina dans l’un deux une photo que l’on aurait pu qualifier de photo de famille. Dessus était représenté Tom, sa maman, Gordon, Jenny, Alexis, Andrews, sa petite chienne, lui et dans ses bras il tenait une petite fille qu’on identifiait facilement comme l’enfant de Bill et Tom. Il avait fait en sorte que sur son image Alexis & Jenny se tiennent la main, supposant que peu être ses meilleurs amis finiraient leur vie ensemble. Il dessina dans le cadre suivant deux jeunes mariés entrain de s’embrasser et on les reconnaissait à leurs coupes de cheveux. Dans le dernier cadre il dessina un garçon en pleine rue avec un t-shirt tout taché. Il avait représenté ici un peu l’essentiel de sa vie. Il savait que Jenny avait demandé de dessiner le bonheur des autres mais quelque part il dessinait le bonheur à Tom et de part la photo de groupe il espérait leur bonne entente à tous pour les années qui allaient venir. Bill était habitué à beaucoup dessiné il ne lui avait donc pas fallut énormément de temps pour faire ce petit chef d’œuvre. En à peine une heure ceci avait été finit et désormais Bill s’ennuyait. Il posa la feuille A3 sur le sol et il regarda Tom qui ne semblait pas avoir bougé. Peu être son dessin ne lui plaisait-il pas ? Il attrapa sa main la noircissant légèrement à cause du fusain qui s’était étalé sur ses doigts.

- Tomi. S’il te plait, j’ai besoin de toi. Je sais que toi tu l’as fait pour moi mais je ne suis pas aussi courageux que toi. C’est toi le chevalier mon cœur moi je suis juste un petit prince dans une tour dorée. J’ai besoin que tu sois la Tomi, j’ai besoin que tu me protège tu sais tout ca hein. Aller reviens, je t’aie fait un joli dessin en plus et puis on avait plein de chose à faire. Et tu m’avais promis que tu m’abandonnerais pas, tu avais dit que tu serais toujours là pour moi. J’ai besoin de toi maintenant Tomi, je ne vais pas bien là, il faut que tu prennes soin de moi, il n’y a que toi qui puisse y arriver. S’il te plait.

Les larmes avaient recommencées à couler sur les joues du bel androgyne, il se coucha posant sa tête sur le torse du dreadé tout en tenant fermement sa main tout en le suppliant de se réveiller. Il était persuadé que Tom l’entendait. Ils étaient toujours liés l’un à l’autre et il était sur que Tom ne l’avait pas abandonné comme ca. Il avait niché sa tête dans son coup laissant ses larmes aller se répandre un peu partout sur le corps de son bien aimé. Bien sur Tom ne lui avait pas donné l’autorisation mais habituellement le blond l’accueillait toujours dans ses bras. Il espérait qu’il ne lui en voudrait pas trop à son réveille. Au bout d’une bonne demi-heure de pleurs intensifs il finit par se calmer et il se redressa légèrement, Tom ne lui donnait aucuns signes de vie et cela lui brisait un peu plus le cœur à chaque minute. Il avait vraiment l’impression qu’on voulait l’achever. Il se rassit cependant et porta ses yeux rouges et bouffis sur les deux autres personnes présentes dans la pièce. A cet instant il bénissait ses lunettes Gucci. Il fit comme il pu un sourire et il se tourna vers Gord lui tendant la main afin de voir son dessin. Il l’attrapa et sourit en le voyant, c’était certes très mal dessiner mais c’était l’intention qui comptait.

- Oh. Je suis que Tom sera vraiment heureux quand il va le voir. Votre avis à beaucoup d’importance pour lui, je suis sur que ca lui plaire. T’as vu Tomi ton papa à dessiner un gâteau de mariage, mais si tu veux le manger il va falloir que tu te réveilles hein. Je suis sur que tu as faim, en plus je suis sur que tu n’as rien mangé au petit déjeuné

Il posa le dessin de l’homme sur le sien puis il se tourna vers Jenny tendant la main aussi afin de voir ce qu’elle avait pu dessiner. Il était curieux de voir comment son amie avait exploité son talent.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Jenny Andrews
Bill's Bestfriend ♥
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Relations:
Secret:

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 24 Nov - 23:01

Il était maintenant convenu de dessiner le bonheur des autres. Elle avait d'abord pensé que ce nouveau thème l'inspirerait plus, mais elle se rendit juste compte qu'elle avait un problème avec la notion de bonheur. Elle se pinça les lèvres et perdit un temps fou à réfléchir. Qu'est ce qu'elle pouvait bien lui souhaiter de joyeux ? Un tas de chose mais toute ces idées lui semblaient stupide. Elle regarda un moment Bill, puis Tom, et enfin Gordon. Elle ne voulait pas faire un truc totalement bateau du style mariage et compagnie. Elle regarda la petite chienne et lui sourit, même si elle était sûre que le chien se moquait bien de ce genre de chose. Elle commença donc à dessiner Tom, sur les genoux de Bill assis sur le canapé de leur appartement, en train de tenir la petite chienne dans ses bras avec un grand sourire. Elle n'avait pas oublié de mettre une bague à leur doigt et même la petite lueur dans les yeux preuve d'un bonheur complet. Elle pensa ensuite à retranscrire le plus fidèlement possible l'appartement. C'était peut-être assez simple, mais tout à fait réalise. Ca voulait juste dire que Tom allait se réveiller et qu'ils vivraient tous les deux heureux dans leur appartement avec la boule de poil. En plus ça signifiait que Tom serait heureux du cadeau de son ami. Comme on dit c'est l’attention qui compte. Elle n'avait pas vraiment réagit en entendant Bill parler au dreadeux. Si ca pouvait l'aider à se sentir mieux, elle ne voyait pas où était le problème. Et elle préférait ne pas trop écouter sinon elle sentait qu'elle allait se mettre à pleurer aussi. Elle avait fini son dessin depuis un bon moment lorsque l'androgyne décida de regarder ce qui avait était fait. Elle jeta un coup d'œil curieux au dessin de Gordon et ne put s'empêcher de sourire en voyant le niveau artistique. Elle trouvait quand même ça mignon, il voulait le bonheur de son fils. Elle tendit ensuite son dessin vers Bill se disant qu'il ne faisait pas le poids face au sien.

C'est un peu simple, j'espère que ca t'ira.

Elle lui sourit faiblement et regarda Gordon trouvant la situation assez intéressent. Elle avait l'impression d'être comme à l'école, sauf que cette fois le professeur était plus que magnifique et que la classe était un peu au bord de la dépression...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 25 Nov - 0:08

Bill attrapa le dessin de Jenny en souriant, il aimait la simplicité de son dessin et l’espoir qu’il représentait. Sur son dessin la chienne était encore toute petite ce qui signifiait que c’était dans un futur proche, ce dessin représentait aussi à ses yeux le bonheur de pouvoir bientôt prendre l’homme qu’il aimait dans ses bras et le plaisir de pouvoir de nouveau le rendre heureux. Il laissa ses longs doigts manucurés parcourir l’image redessinant les contours du visage de son fiancé. Jenny l’avait dessiné à la perfection. Ce qu’il aimait le plus c’était le bonheur que l’on lisait dans le regard de son homme il aurait aimé pourvoir lire la même chose dans ses yeux à ce moment. Il posa la feuille sur le lit et ouvrit ses bras pour pouvoir faire un câlin à sa meilleure amie.

- Ton dessin est vraiment sublime. J’espère qu’il va se réaliser bientôt.

Il lui déposa un bisou sur la joue pour la remercier puis il fit un sourire amical à Gordon. Bien sur il n’allait pas être aussi démonstratif avec lui qu’avec sa meilleure amie mais cela lui avait fait quand même plaisir qu’il se prête au jeu. Ca n’était pas grand-chose mais cela était important à ses yeux surtout vu la situation. Il prit les trois dessin et il attrapa une grande feuille qu’il plia de façon à fabriquer une pochette. Il attrapa un gros feutre noir et il écrivit délicatement « Pour Tomi » avant de mettre leurs œuvres dedans. Son regard se posait toutes les secondes sur l’homme de sa vie, le surveillant du coin de l’œil. Même si Tom bougeait d’un millimètre il s’en rendrait compte. Il posa ce qu’ils avaient fait au bout du lit puis il rangea les feutres et les feuilles blanche dans son sac. Il sortit au passage un gros peignoir avec leurs initiales – Bill avait fait changer les peignoirs B.K en peignoir B&T C.Keller lorsqu’ils avaient emménagé ensemble. Il se leva du lit et enleva son gros sac pour le remettre par terre. Il souleva la couette et regarda avec horreur la blouse d’hôpital. Il posa ensuite son regard vers Gordon.

- Il faudrait le tenir assit pour que je puisse le changer, son peignoir sera plus confortable et plus chaud que cette chose moche.

Le père de son amoureux se leva et le tint assit. Il déboutonna doucement la blouse souriant à son bien aimé tout en lui disant qu’il ne lui ferait rien de mal. Il lui ôta le léger tissus cachant ses partie intime avec les draps en soie puis il lui enfila sur mieux qu’il pu le peignoir faisant attention de ne rien débrancher. Il noua ensuite la ceinture autour de sa taille enfermant l’homme qu’il aimait dans un petit cocon. Il sourit fier de lui et il remercia Gordon avant de border son amoureux. Il passa ses bras sur la couette et il le calla doucement avec deux gros oreillers moelleux. Il fouilla ensuite dans son sac à main et sortit Teddy qu’il glissa contre la tête de Tom avant de se remettre à ses côtés sur le lit. Il laissa sa main se glisser dans celle de son amant en souriant.

- J’espère que tu es bien là mon amour. Je ne peu pas faire grand-chose de plus, il faut que tu reviennes maintenant. Tu me manque Tomi. Tu me manques horriblement.

Il se pencha et posa doucement ses lévres sur son front. Priant pour qu'il soit bientôt conscient et surtout pour qu'il ne lui en veuille plus. Bill avait tellement peur de vivre sans Tom.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 25 Nov - 1:13

Gordon avait senti toute la peine que Bill avait rien que dans sa voix, la scène qui se déroulait sous ses yeux était tout simplement déchirante. Il préféra détourner les yeux, ne pouvant pas supporter plus longtemps la vue d'un Bill pleurant sur le corps inerte de son fils. Si les bips bips de la machine ne les renseignaient pas, il aurait put jurer qu'il n'était plus avec eux mais il fallait qu'il garde espoir. Tom était fort, il reviendrait c'était obligatoire. Il ne laisserait jamais Bill tout seul, vu tout ce qu'il était prêt à faire pour lui c'était tout bonnement impossible. Gordon entendit après une bonne demi heure que Bill avait arrêté de pleurer. Il avait entendu que ses sanglots s'étaient arrêtés. Il s'était alors de nouveau tourné vers lui et vit qu'il lui tendait la main. Il lui donna alors son dessin, souriant devant les paroles de son brun. Malgré qu'il était sur que Tom gardait toujours une place pour lui dans son cœur, il avait des fois l'impression de ne plus être aussi important pour son fils et d'avoir été remplacé par Bill mais celui ci le rassurait légèrement, lui assurant que son avis était toujours aussi important qu'avant qu'ils ne se connaissent. Gordon savait très bien que cela allait arriver un jour ou l'autre mais il avait espéré secrètement que Tom ne trouve jamais personne pour qu'il reste avec lui mais ce n'était qu'un désir égoïste et le désir de voir son fils heureux surpasser celui la et Gordon savait que son fils était heureux même si pour l'instant il était dans le coma. Il observa avec plus ou moins d'attention le dessin de la jeune femme, reconnaissant tout de même son fils assis sur Bill. Il avait beau accepter leur relation, il avait tout de même un peu de mal à les voir dans une situation intime comme celle ci. Gordon sourit à son tour au jeune brun et se leva prenant délicatement son fils pour le tenir dans une position assise pendant que Bill le changeait, lui enfilant un peignoir vraiment doux au toucher. Gordon le recoucha ensuite dans le lit, glissant un petit de rien au brun avant de se remettre assis, se préparant à passer plusieurs heures à ne rien faire, juste à attendre que son fils veuille bien ouvrir les yeux.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 25 Nov - 1:38

Le temps passait lentement et Bill s’ennuyait. Il avait déjà bu deux Starbuck’s, lui et Jenny avaient épluché toutes les tendances mode, ils en avaient profité pour avancé dans l’ouverture de leur boutique utilisant l’ordinateur du brun pour préparer les livraisons et choisir la couleur des cartons d’invitations pour la soirée d’inauguration. Ils avaient dressés une petite liste des invités puis il avait arrêté de travaillé. Il avait donné une petite couverture à Jenny pour que la jeune femme se repose tranquillement sur le fauteuil. Il avait détaillé Gordon qui semblait lutter contre le sommeil et lui avait fait commander un café pour éviter qu’il ne s’endorme. Il avait joué avec sa petite chienne coiffant doucement ses longs poils pour s’occuper. Il avait ensuite passé une bonne demi-heure à démêler ses cheveux. Il avait ensuite commandé une petite tartelette aux fraises et en avait proposé à son amoureux mais sans réponse de sa part, il avait donc piqué de fraise et avait donné le reste à son chien en soupirant. Et puis Bill s’ennuyait, il tournait en rond et à chaque minute qui passait il avait comme l’impression de mourir un peu plus tellement la présence de Tom lui manquait. Il jeta un coup d’œil au réveil qui lui afficha six heures du matin. Il soupira et regarda la main de son fiancé touchant doucement son alliance, Tom devait revenir, il ne survivrait jamais à une nouvelle journée comme celle-ci. Il descendit du lit et il partit pisser rapidement avant de revenir. Il enleva son pantalon de jogging et ses chaussettes avant d’aller se faufiler sous les draps, il avait besoin de sommeil mais il refusait que cela l’empêche de veiller sur Tom. Il se colla à lui le plus qu’il pu et il mêla leur doigts en souriant. Il éteignit la lumière puisque tout le monde autour de lui dormait puis il s’approcha de l’oreille du blond afin de lui chuchoté e qu’il en était de la situation.

- Ton papa fait dodo et Jenny aussi. Je sais que c’est irresponsable de ma part de vouloir dormir aussi mais je suis crevé. J’ai beaucoup pleuré et je n’aie plus aucune force, tu me fais me mettre dans un état même pas imaginable mon amour. Heureusement que tu ne me vois pas, vu mon état tu partirais en courant. Enfin bref. Je vais donc faire un petit dodo mais je dors avec toi d’accord et si jamais tu ouvres les yeux mon cœur n’hésite surtout pas à me réveiller. Je suis là, je ne bouge pas je reste prêt de toi, je serais toujours à tes côtés mon amour.

Il enleva ses lunettes Gucci et les posa sur la table de nui qui était à sa gauche. Il posa ensuite un bisou sur les lèvres de son amant. Il savait que cela pouvait avoir l’air glauque mais il s’en moquait, il avait besoin de lui dire qu’il l’aimait par des gestes tendre. Et peu importe l’état dans lequel Tom était il restait l’homme de sa vie. Il nicha sa tête dans son coup se mettant au plus proche de lui pour que au cas où il ouvre les yeux il le sente proche de lui et qu’il puisse sentir son odeur, il savait que le mélange de vanille et mure rassurait son fiancé. Il laissa la chienne venir squatter entre eux puis il ferma les yeux tirant la couette sur lui et sur le corps presque sans vie de cet homme pour qui il aurait donné tout ce qu’il avait.

- Bonne nuit mon amour. Je t’aime, je t’aime plus que tout.

Bill repartit dans une nouvelle crise de pleurs qu’il eu du mal à contrôler avant de fermer les yeux et de s’assoupir à moitié. Le moindre bruit le faisait se réveiller puis il se rendormait seulement après avoir vérifié que ca n’était pas Tom.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 25 Nov - 2:12

Gordon ne s'était jamais autant ennuyé de sa vie, il n'avait pas eu le temps de prendre des affaires avec lui comme Bill pour s'occuper. Pendant la première heure il avait passé son temps à observer son fils qu'il connaissait déjà par cœur. Ensuite il était allé chercher des magasines dans la salle d'attente, se dépêchant de retourner dans la chambre pour ne pas louper le réveil de son fils. Il reprit sa place dans le fauteuil de son fils et entreprit la lecture de tout ses magasines, lisant même les articles qu'il ne l'intéressait pas. Cela l'occupa une bonne partie de la soirée et même un bout de la nuit. A présent, il n'avait plus grand chose à faire, somnolant la tête appuyé contre son bras. Il n'était plus tout jeune et c'était un peu plus dur pour lui de tenir. Il avait remercié Bill pour le café mais malgré ça le sommeil ne voulait plus le lâcher. Il s'endormit sur les coups de quatre heure du matin, ne tenant plus. Même s'il ne dormait pas sereinement, il savait que Bill veillait sur son fils et qu'au moindre problème il le réveillerait.
Il était à présent onze heures passés et le silence était roi dans la chambre de Tom, tout le monde dormait même la petite chienne qui était roulé en boule entre les deux amoureux. Cependant, une chose changea, une personne sortit de son sommeil mais ce n'était pas celle que l'on croyait. Depuis la veille, Tom était dans un état semi conscient, il entendait tout ce qu'il se disait mais il n'avait pas eu la force pour se réveiller. Il avait entendu toutes les paroles de son amour, tout ses sanglots, il se battait pour revenir, ce n'était vraiment pas facile mais il faisait de son mieux pour revenir et sécher les larmes de son amour. Il sentait qu'il arrivait à revenir peu à peu, il réussit enfin à bouger ses doigts et sentit qu'ils étaient enserrés par ceux de son amour. Il en aurait sourit si toutes ses forces n'étaient pas rassemblés pour qu'ils puissent ouvrir ses yeux. Il cligna d'abord, s'habituant à la lumière du jour et arriva enfin à les garder ouvert pour tomber sur la vision la plus magnifique qu'il lui avait été donner de voir. Tout simplement l'homme de sa vie, il aurait bien aimé lui parler un peu pour chasser ses larmes qui n'avaient pas leur place ici mais il était extenué de son effort et peinait à garder les yeux ouvert.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 25 Nov - 8:25

Si à un moment Bill avait réussit à plus ou moins s’endormir ceci n’avait pas duré. A force de se réveiller toutes les cinq minutes car un bruit parvenait à ses oreilles ou qu’il avait l’impression que Tom bougeait son corps avait refusé de s’endormir de nouveau. Il était donc resté allonger, les yeux fermés, et il veillait sur l’homme de sa vie. Il enviait le sommeil de Gordon & Jenny, lui n’arrivait pas à fermer l’œil alors que pourtant il était vraiment crevé et il était certain que si Tom n’était pas dans le coma il aurait pu s’endormir dans la seconde. Vers les coups de onze heures – tandis qu’il regardait les nuages gris à l’extérieur – il finit par sentir une petite pression sur sa main, il n’y cru d’abord pas puis il tourna la tête et son regard devint directement émerveillé. Il se mit assit, les larmes aux yeux avec un sourire magnifique tout en serrant la main de son fiancé.

- Tomi. Oh mon amour. Tu es enfin réveillé. Dit moi quelque chose s’il te plait, dit moi que tu vas bien. J’ai eu tellement peur pour toi si tu savais.

Le brun n’avait pas besoin de spécifiquement faire du bruit pour réveiller les deux personnes autour de lui, il était tellement peu discret dans son effusion de joie que même un animal en hibernation se serait réveiller, au moins pour lui dire de la boucler. Le brun avait ses deux mains autour de celle du dreadé et il l’encourageait d’un regard suppliant de revenir à lui pour de bon, il sentait que son cœur ne supporterait pas une nouvelle absence. Peu à peu il voyait son amoureux ouvrir un peu plus grand les yeux et il lui semblait que son corps recommençait peu à peu à lui répondre à nouveau. Il était au bord des larmes mais ses larmes cédèrent définitivement quand le blond lui fit un léger sourire. Il s’agrippa à lui le prenant fort dans ses bras en pleurant, Tom lui avait fait tellement peur. Il avait tellement eu peur qu’il ne le laisse seul pour le restant de ses jours. Les larmes coulaient de nouveau abondamment dans le cou du dreadé pendant que Bill le gardait fort contre lui comme si ceci était sa seule chance de le laisser éveiller.

- Tu dois rester avec moi Tom. Je t’aime. Tu sais que je t’aime. Tu n’aurais pas du faire ca, mon dieu j’ai eu tellement peur pour toi. Je voulais pas qu’il t’arrive autant de mal, je ne voulais pas que tu sois fâché contre moi. Je suis désolé Tomi, je suis tellement désolé de ce qui t’es arrivé.

L’androgyne aurait volontiers ajouté qu’il était le pire fiancé de la Terre mais il avait peur que ce genre de phrase ne fasse se rendormir l’homme qu’il aimait. Il restait là à pleurer un petit moment. Gordon était désormais près de Tom et Bill n’avait plus le droit d’avoir l’air si faible. Il se retourna pour attraper ses lunettes de soleil et il les mit sur le bout de son nez avant de réveiller la petite chienne. Le boule de poils ce mit à aboyer et Bill lui sourit, il la prit dans ses bras de façon à ce qu’elle soit dans le champ de vision à Tom.

- Je ne voulais pas qu’on reste fâché, je nous avais acheté un petit cadeau pour qu’on s’en occupe ensemble et qu’on soit réconciliés, mais tu es partit. Du coup je t’attendais car elle n’a toujours pas de prénom, et je suis nul pour ca alors je voulais que ca soit toi qui choisisse. Au début je voulais lui donner ton prénom car c’est le plus beau du monde mais c’est une fille.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 25 Nov - 17:13

Tom avait à présent les yeux ouvert, ce qui ne lui demandait plus aussi d'efforts comme si rien que le fait de regarder Bill lui redonnait des forces. C'était son amour pour le brun qui lui avait donné les forces nécessaires pour sortir du noir dans lequel il était plongé. Le dreadeux s'était battu pour retrouver toutes ses forces et sortir du coma, si Bill n'avait pas été la, il aurait certainement pris beaucoup plus de temps pour se réveiller, voir ne même pas prendre la peine pour ça. Son amour l'encourageait, ses paroles agissant comme un stimulant sur tout son corps. Bien que tout ses membres semblait lui peser aussi lourd qu'une tonne de béton, il arrivait tout de même à bouger sa main, essayant de la resserrer pour mieux ressentie la douceur de celles de son amour sur sa peau.

- Bill...

Ces mots avaient été murmurés, Tom n'avait pas encore la force pour parler normalement. Il lui faudrait d'ailleurs bientôt une sieste pour recharger ses batteries mais il ne voulait pas maintenant alors que Bill avait besoin de lui. Le dreadeux fit encore un effort pour lever un bras - l'autre étant entravé par une perfusion - et le passer autour de Bill, le serrant contre lui. Ce fut le signal pour ses larmes de couler sur ses joues, Tom n'avait pas voulu blesser le brun, il avait mal agi en sortant au lieu d'aller dans la chambre et de régler ses problèmes avec Bill et maintenant il se retrouvait la et lui avait fait du mal intentionnellement. Sa voix toujours aussi faible et maintenant entrecoupés de sanglots, il tache de se faire pardonner auprès de son amour.

- Tu n'as pas à t'excuser. Ce serait plutôt à moi. Je... je suis tellement désolé de t'avoir causé du souci, de ne pas avoir réfléchi et d'être sorti dehors au lieu de venir dans la chambre pour qu'on se réconcilie mais... mais je t'aime tellement que je n'ai pas supporté que tu m'ignores de cette manière et je n'ai pas réfléchi, j'ai prit les premières clés qui me tombaient sous la main et... tu connais la suite.

Tom pleurait la tête dans le cou de son amour, il avait tellement eu peur de ne plus pouvoir respirer à nouveau sa magnifique odeur qu'il ne se privait plus pour prendrais de grandes bouffées d'air malgré les tuyau qui lui bouchait partiellement le nez. Quand son fiancé se recula un peu, il souffla pour se calmer et ce ne fut qu'à ce moment que son père et même Jenny étaient la aussi. Il n'était pas étonné de voir son père mais ce fut la présence de la jeune femme qu'il l'étonnait beaucoup plus. Cependant il n'eut pas le temps de dire quelque chose qu'un aboiement attira son attention sur une magnifique petite chienne qui était dans les bras de son homme. Tom leva doucement sa main et caressa doucement sa tête, un sourire aux lèvres.

- C'est une très bonne idée, elle est très jolie comme son papa.

Tom regarda Bill dans les yeux, on voyait tout l'amour qu'il portait à son brun. Il avait frôlé la mort de près alors il utilisait chaque seconde que la vie lui donnait pour montrer à son homme qu'il l'aimait plus que tout.

- Je suis sur que tu aurais très bien trouver un nom pour cette petite. On pourrait peut être l'appeler Lady comme dans le dessin animé ou Diva ça lui irait bien aussi je trouve.

Tom sourit timidement, il avait proposé les premières choses qui lui était passé par la tête. Si Bill n'aimait pas ses propositions, il pourrait toujours changer.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 25 Nov - 19:16

Alors que ses pleurs venaient tout juste de se calmer il vit le blond partir dans une crise de larme incontrôlable. Il posa ses mains sur ses joues lui murmurant des « chut » pour le calmer tout en essuyant ses larmes. Chaque goute d’eau qui s’échappait des yeux de son amoureux brisait encore plus son cœur. Il n’y avait aucune utilité à ce que Tom se mette dans un état pareil pour lui, il n’en valait vraiment pas la peine. Il attention qu’il se lame puis il le laissa reprendre doucement sa respiration. Il avait la petite chienne dans les bras et il sourit au nom que Tom trouvait, il avait l’impression que Tom nommait la petite chienne plutôt en fonction de lui que de l’animal, car oui, Bill était une Diva.

- Diva ca sera parfait, je lui ferais faire un collier en diamant avec son prénom quand on sera rentré à la maison et puis on achètera tout le nécessaire afin qu’elle soit vraiment heureux avec nous.

Bill avait clairement vu Gordon manquer de s’étouffer quand il avait parlé du collier en diamant. Il n’avait cependant pas arrêté son idée car lui avait plein de bijoux en diamant et Tom avait une montre avec des diamants alors il estimait que la petite chienne avait le droit elle aussi d’avoir de beau bijoux. Mais il se doutait bien que Gordon savait pas valeur d’un telle collier et qu’il devait le prendre pour un dingue d’acheter quelque chose d’une telle valeur pour un simple chien. Il le nota rapidement dans son agenda électronique puis il laissa l’animal retourner s’installer sur Tom en souriant. Voir Tom de nouveau vivant lui faisait tellement de bien. Il se rallongea et emmêla leurs jambes amoureusement en souriant de bien être.

- Tu m’as tellement manqué, j’ai eu tellement peur de te perdre Tom. Je ne sais pas ce que je serais devenu si tu m’avais laissé tout seul. J’ai besoin de toi à mes côtés Tomi. Je t’aime et je veux que tu sois pour toujours avec moi. Je veux que tu promettes que tu ne feras plus jamais ca Tomi. Comme moi je t’aie promis après mon overdose.

Le brun ne savait pas si Gordon était au courant qu’il se droguait mais désormais c’était finit et puis de toute façon ce qu’en pensait le vieil homme ne lui importait guère, le seul avis qui comptait vraiment était celui de Tom. Il glissa sa main dans le peignoir, caressant doucement son torse imberbe en souriant, il sentait de nouveau le cœur de Tom battre à la chamade dès qu’il se collait à lui, il sentait son corps se réchauffer et il pouvait imaginer le bonheur qui le consumait de l’intérieur. Il l’embrassa amoureusement attendant toujours une réponse à sa question tandis qu’il s’occupait aussi d’autre chose. Il se tourna et attrapa le téléphone de l’hôpital appelant le médecin pour qu’il vienne faire des examens. Ce dernier arriva dans la minute ayant peur de se faire houspiller par le brun.

- Je veux que vous lui fassiez un examen complet, de la tête au pied d’accord si un seul truc ne va pas vous refaites les examens jusqu'à ce que tout soit bien à 100% est-ce que c’est clair ? Il est midi… Vous n’avez donc pas de pause pour manger et je veux tout les résultats avant ce soir au plus tard.

Le docteur hocha la tête et attrapa sa feuille de note relevant l’état de Tom. Il l’occulta ensuite rapidement sachant que Bill le surveillait de très prêt. Il attrapa ensuite une piqûre et Bill grimaça. Il avait horreur de ca. Il attrapa donc la main de Tom et il le serra, fort dans la sienne pour lui donner du courage. Le docteur lui fit rapidement une prise de sans puis il débrancha les câbles inutiles tels que ce pour manger ou pouvoir faire pipi. Il récupéra par ailleurs l’une des pochettes celle-ci lui permettant de faire une analyse urinaire du jeune garçon qui – vu la quantité – ne devait pas avoir de problème de reins. Il fit un sourire à Bill et nota tout les examens à faire.

- Je vais faire des prélèvements sur ca puis ensuite on verra s’il y a besoin de faire un scanner, une radio ou autre chose.

Il fit un sourire confiant et sortit au même moment ou Bill profita que son fiancé soir libre de tout les câbles pour pouvoir réclamer un énorme câlin et ainsi pouvoir enfin dormir un peu.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Jenny Andrews
Bill's Bestfriend ♥
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Relations:
Secret:

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 25 Nov - 20:51

La fin de soirée s'était donc passée de manière plutôt tranquille. Elle avait parlé avec Bill de chose et d'autre, seulement elle n'arrivait plus à tenir. Elle s'était beaucoup agité et comme c'était déjà un miracle qu'elle tienne debout elle avait préférer dormir. De toute façon il restait le père du dreadeux pour parler avec son ami et dans le pire des cas elle était certaine qu'il n'hésiterait pas à la réveiller. Elle ne mit pas longtemps à s’endormir, comme si elle n’avait pas dormit depuis 10 ans. Elle était encore très profondément dans le monde des rêves lorsqu'elle entendit quelque chose. Elle n'arrivait pas à déterminer exactement ce qui était en train de se passer mais trouva bien rapidement une réponse en ouvrant les yeux. Elle pensa d'abord avoir mal comprit mais à l'évidence non. Tom s'était bien réveillé et les deux jeunes semblaient plus qu'heureux de se retrouver. Elle en profita pour s'étirer rapidement et passer sa main sur ses cheveux pour avoir l'air à peu près présentable. Elle se retrouva parfaitement réveillé quand le médecin débarqua. La piqure elle l'avait bien vu passé, et le sang qu'il avait récolté aussi. Elle détourna le regard pour ne pas voir ça, ne supportant pas ce genre de vision. Elle resta tranquille un instant avant de se lever.

Quelqu'un veux quelque chose ?

Elle posa son regard sur Gordon, puisque c'était ici la personne la plus susceptible à manger ou boire un truc. Elle se disait que Tom ne devait pas être en état et Bill devait juste rêver de dormir. Comme elle avait de toute façon l'intention de se déplacer autant que ça serve. D'ailleurs elle devait penser à ramener quelque chose pour la petite chienne. Elle devait avoir faim elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 25 Nov - 22:47

Tom se calmait lentement, écoutant les petits chut de son homme pour reprendre sa respiration Une fois qu'il se fut enfin calmé et qu'il reprit une respiration normale, il sourit pour cacher le reste de tristesse qu'on pouvait voir sur son visage. Le dreadeux savait que Bill n'aimait pas le voir triste, c'est pour ça qu'il faisait son possible pour ne plus être triste. Il ne se forçait même pas, rien que le fait d'être en présence de l'amour de sa vie le remplissait de joie. Tom était content que le nom de la chienne plaise à Bill, au début il avait eu peur de le vexer mais il trouvait vraiment que ce petit nom lui irait à merveille.

- On lui achètera pleins de petits jouets et un panier pour qu'elle puisse dormir dedans.

Tom n'avait pas fait attention à la réaction de son père face aux paroles de Bill. A vrai dire il ne faisait pas gaffe à grand chose, toute son attention était rivé sur Bill et seulement lui. Tom ne se lassait pas de le fixer, le regardant d'un regard plus qu'amoureux. Pendant que Bill notait il ne savait quoi dans son agenda électronique, il s'occupa de leur nouvelle petite chienne - enfin Diva maintenant - en la caressant doucement. Elle était vraiment jolie et avait le poil tout doux, c'était vraiment un plaisir de la caresser. Il délaissa cependant la petite chienne pour passer un brun autour de la taille de Bill, l'intimant de se rapprocher au plus prêt de lui. En général il ne se gênait pas pour le rapprocher lui même mais la il n'avait pas encore la force nécessaire.

- Je ne te quitterais jamais mon coeur tu le sais très bien. Je t'aime trop, je ne pourrais même pas imaginer de vivre sans toi, ça me serait physiquement impossible.

Tom allait ajouter qu'ils en avaient eu la preuve vu son accident mais il n'avait plus envie de parler de ça, voulait avancer et oublier toute cette merde pour ne se concentrer que sur son couple avec Bill et leur mariage à venir.

- Je te promets que je ne ferais plus jamais ce genre de connerie.

Gordon n'avait même pas cillé en apprenant que Bill avait fait une overdose, il avait toujours su que ce jeune homme n'était pas net alors un peu plus ou un peu moins, il n'était plus à ça prêt. Tom quant à lui frissonna sous les douces caresses de son amour, heureux de retrouver cette proximité qu'il chérissait tant avec l'homme de sa vie. Le baiser de son Bill était parfait, il ne pouvait s'empêcher de se sentir réellement de retour à présent. Le blond se renfrogna quand il entendit que Bill appelait le médecin, en temps normal, il s'arrangeait toujours pour éviter d'aller voir un médecin car il trouvait ça inutile d'aller voir quelqu'un pour vois dire ce que vous saviez déjà. Et comme si ça ne suffisait pas Bill demandait un examen complet, en même temps il ne pouvait pas lui en vouloir. Bill voulait juste être rassuré sur le fait que tout allait bien pour lui et c'était tout à fait compréhensible. Il se laissa donc faire de mauvaise grâce, grimaçant tout de même quand on lui enleva les perfusions. Il ferma même les yeux quand le docteur s'approcha avec sa piqure, Tom détestait les piqures. Le médecin sortit enfin et comme si Bill l'avait compris, Tom put avoir tout le réconfort qu'il voulait et maintenant qu'il n'était plus entravé par ses perfusions il pouvait prendre son amour dans ses bras et profiter du premier câlin de la journée. Le dreadeux vit son amour bailler, il passa lentement son doigt sur sa joue dans une douce caresse.

- Tu veux faire une sieste mon coeur ?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 25 Nov - 23:55

Bill eu un franc sourire, il était tellement rassurer que Tom lui promette, il savait que son fiancé ne romprait jamais une promesse qu’il lui avait faites. Leur engagement l’un envers l’autre était fort et ils ne se feraient jamais volontairement du mal l’un à l’autre. Bien calé dans les bras de l’homme qu’il aimait il était désormais apaisé. Sa conscience était tranquille et son amoureux était désormais de nouveau à ses côtés et rien ne pouvait le rendre plus heureux. Il se jeta possessivement sur les lèvres de celui qui faisait battre son cœur ne se souciant guère que cela puisse déplaire au paternel de ce dernier. Bill savait que Tom était encore fragile mais il ne pouvait se passer de lui et de toute façon il était sur qu’il allait se faire sermonner s’il commençait à s’occuper de lui comme s’il était en sucre. Il lui souffla un « je t’aime » remplit d’amour avant que son regard ne se porte vers Gordon. Il fit signe à Tom qu’il devrait quand même ne pas l’ignorer totalement, même si au fond il aurait voulu garder le blond pour lui tout seul. Il se tourna vers sa meilleure amie en souriant, se doutant qu’elle avait besoin de s’échapper de cette pièce trop pleine d’amour. Il en déduisit donc qu’elle prendrait son temps pour les courses alors autant l’aider.

- Un cappuccino caramel bien, un chocolat bien sucré, deux donuts chocolat, deux donuts fraise et deux au sucre. Et aussi de muffins et des petites tartelettes aux fruits, Tu prends tout chez Starbuck’s et je te rembourserais, je paierais aussi le taxi.

Il lui fit un petit clin d’œil, Bill avait retrouvé sa complicité avec sa meilleure amie et cela faisait plaisir à voir. Il vit bien sur le visage de Gordon que la façon dont il gaspillait son argent dans une tonne de gâteaux et du café de marque l’insupportait au plus au point. Mais Bill ce moquait de dépenser, il avait des réserves. Et même si on lui braquait son compte bancaire Bill avait pas mal de propriété et d’objet de valeur qu’il pourrait vendre et puis son magasine lui rapportait tellement qu’il pouvait largement ce permettre d’offrir des gâteaux à trois euros pièce et un chocolat à huit euros à son amoureux. Et puis Bill adorait Starbuck’s surtout depuis que Tom lui avait payé un café avec son argent de poche le jour de leur rencontre, il avait trouvé sa tellement mignon. Souvent quand Tom lui faisait des cadeaux l’image de l’enfant brisant sa tirelire en cochon pour offrir un cadeau avec le peu d’économie qu’il avait lui venait en tête le faisant craquer. Perdu dans ses pensées Bill prit en cours de route la conversation entre Tom et Gordon et il comprit bien que même si Gordon était très heureux que son fils soit vivant qu’une artillerie de médecin s’occupent de lui la présence de Bill et surtout le fait qu’il scotché à son fils en permanence l’agaçait. Il ferma les yeux ne voulant pas créer d’histoire il s’avait qu’en cas de problème son fiancé saurait à la perfection sauver son honneur. Tom avait toujours sur de lui-même comment bien prendre soin de lui.

- Tu me réveilles s’il y a quelque chose d’importante mon amour d’accord.

Il attrapa s’agrippa au torse du dreadé faisant attention de ne pas s’appuyer sur ses blessures puis il se laissa emporter au pays des rêves bercé par les caresses de son amoureux sur son cuire chevelu, Tom savait vraiment tout de lui et c’était sur qu’avec un tel traitement il n’allait pas rester éveillé bien longtemps. A peine quelque minutes plus tard Bill était déjà entrain de rêver de prince charmant et de beau mariage oubliant tout ses problèmes.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Jeu 26 Nov - 1:42

Tom sourit à son tour à son brun, il était heureux que Bill ne se fasse plus de souci ou du moins qu'il ne le montrait pas. Tom n'aimait pas que Bill lui cache des choses mais pour l'instant il n'avait pas envie de se disputer avec son amour, il venait à peine de sortir du coma et il se sentait encore très fatigué. Tout ce qu'il voulait c'était garder Bill dans ses bras et faire une bonne sieste si possible mais il ne voulait pas inquiéter son fiancé en fermant les yeux. Il se souvenait très bien de l'angoisse qu'il avait ressenti quand Bill était sorti du coma, il avait mit plusieurs jours à perdre ses angoisses et il comprenait très bien ce que Bill pouvait ressentir. Le dreadeux fut sortit de ses pensées de la meilleure manière qui soit, en sentant les lèvres de Bill sur les siennes. Tom ne se priva pas pour lui rendre son baiser avec autant d'ardeur même s'il essayait de se contenir du fait de ses blessures et de la présence de son père dans la pièce. Tom souffla un je t'aime en retour à son fiancé, faisant passer tout son amour dans ses yeux. Des regards valaient mieux que des mots des fois même si c'était toujours plaisant de s'entendre dire je t'aime de la personne qu'on aime. Il fit un sourire au brun pour lui signifier qu'il n'oubliait pas son père mais il devait avouer que sa seule occupation quand il avait enfin réussit à ouvrir les yeux était de voir comment allait Bill mais ça il ne le dirait pas, cela risquerait de vexer son père. Tom sourit, entendant que Bill ne l'oubliait pas même s'il n'était pas sur de réussir à boire le chocolat chaud, c'était quand même une attention toute à fait touchante et bien que cela paraisse normal pour certaines personnes, Tom était toujours heureux que Bill pense à lui. Tom se tourna enfin vers son père, lui souriant pour s'excuser de l'avoir un peu délaissé depuis le début de son coma. Le blond lui demanda comment il allait après s'être excusé, demanda aussi de ses nouvelles puis entama une discussion tout ce qu'il y avait de plus banale, son brun toujours collé à lui. C'était vitale pour Tom de sentir son amour à chaque moment de sa vie et cette sensation n'avait été que renforcé depuis son coma même s'il n'avait été qu'une journée inconscient.

- Bien sur.

Tom embrassa chastement son brun puis entama son petit rituel pour endormir Bill, sa main à sa place dans les cheveux de l'androgyne, il passait doucement ses doigts dans ses cheveux. Il fut informé que son amoureux était enfin endormi en sentant sa respiration régulière et se dit qu'il pouvait bien s'endormir à son tour. Il s'excusa donc auprès de son père puis se cala bien contre l'homme de sa vie, nichant son nez dans ses cheveux qui sentaient si bon, s'endormant quasi instantanément.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Jeu 26 Nov - 18:06

A peine son fiancé lui eu t’il donné l’autorisation de dormir que Bill était partit au pays des songe rêvant de ce qui le rendait heureux et surtout de ce qui lui faisait plaisir… Collé à Tom le brun était calme et apaisé, se respiration s’accéléraient parfois brusquement mais rien d’inquiétant. Au fur et à mesure de son sommeil Bill était de plus en plus agripper à Tom et sa respiration s’accéléraient brusquement le faisant par moment soupirer bruyamment dans son sommeil. Sa tête était toujours niché dans son cou, il y posa même inconsciemment un petit bisou. Il dormit ainsi d’une traite durant une bonne dizaine d’heures et à son réveille il s’aperçut que Tom c’était endormit. Il paniqua un moment mais devant l’air calme de Gordon il comprit que l’homme qui l’aimait n’avait rien de grave. Il s’étira se décollant de Tom et faisant ouvrir instantanément les yeux de se dernier, le brun comprit alors que Tom ne dormait pas, qu’il avait juste fermé les yeux pour se reposer un peu.

- Oh tu ne faisais pas dodo. J’ai eu peur de t’avoir réveillé. Tu sais si tu veux dormir tu peu, je sais que c’est une épreuve fatigante et je ne veux pas t’imposer de rester éveillé. Si tu n’en as pas envie.

Il lui fit un tendre sourire puis il s’étira comme il fallait baillant peu discrètement puis il fit face à Tom. Le brun avait sa petite bouille du matin, à moitié endormis. Il se remit contre Tom afin de réclamer son bisou qu’il obtint directement. Il eu un petit rire puis il ferma les yeux profitant de se tendre contact, les images de son rêve en tête il se sentait vraiment bien. Tom lui caressait de nouveau les cheveux mais cette fois ci le contact lui donnait d’intense envie de câlin, il aimait tellement son fiancé que c’était à peine descriptible. Mais le brun fit un mouvement brusque et il remarqua quelque chose de dérangeant. Il fronça les sourcils avant de comprendre réellement ce qui se passait. Il se mordit la lèvre inférieurs »es joues virant d’un seul coup au rouge. Bill avait bien dormit mais son rêve plutôt intense n’avait pas laissé son anatomie indifférente. Il baissa les yeux priant pour que Tom ne ce fiche pas de lui. De plus c’était une situation vraiment gênante. Pas vraiment envers Tom car s’ils auraient été à la maison son amoureux l’aurait soulagé directement mais là Gordon était dans la pièce et Bill se sentait vraiment mal à l’aise, en plus Tom venait de sortir du coma et Bill ne voulait pas que celui qu’il aime croit qu’il ne voulait que du sexe. Il se décolla légèrement de Tom afin qu’il ne se rende pas compte de la situation. Il lui donna ensuite un rapide baiser et chercha des yeux son pantalon de jogging que bien évidement il avait envoyé valser à l’autre bout de la pièce en allant se coucher. Il grogna de mécontentement et tenta d’attrapa son sac sans bouger ce qui fut une tentation tout aussi vaine que l’idée d’aller chercher son pantalon. Il se remit assit confortablement et pesta contre lui-même fermant les yeux pour ce calmer mais les images de son rêves défilaient à tout allure dans sa tête le rendant dingue. Et plus il faisait son possible pour ne pas y penser plus il y pensait, c’était un cercle vicieux. Gordon commençait à le regarder avec étrangeté et Bill déglutit bruyamment. Il agrippa la couverture et se retourna vers Tom.

- Je vais devoir te la piquer pour aller prendre une douche, tu veux bien ?

Bill ne savait pas si Tom c’était rendu compte de son problème, mais il lui demandait l’autorisation d’avoir la couverture ou non car son fiancé était quand même malade et s’il avait froid il ne pouvait pas le laisser sans rien comme ca. Il attendait donc la réponse nerveux comme jamais. Il savait bien que rien ne pourrait le soulager il lui faudrait donc une douche mais il ne pouvait pas laisser à Gordon pleine vu sur ses réactions physique.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Jenny Andrews
Bill's Bestfriend ♥
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Relations:
Secret:

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Jeu 26 Nov - 22:00

La brune avait prit note de l'immense commande de son ami. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle allait mettre un bon moment à ramener tout ça. Elle s'assura que personne d'autre n'avait besoin de quoi que ce soit et était sortit tout tranquillement. Elle emprunta le téléphone de la clinique pour se prendre un taxi et prit la direction du seul magasin pour animaux de sa connaissance... Soit à l'autre bout de la ville. Elle prit des croquettes pour la petite chienne -hors de prix- et retourna dans son taxi. Il fallait bien le meilleur pour cette petite boule de poils. Elle parti ensuite au Starbucks le plus près possible de l'hôpital. Le trajet se déroula dans un silence total, coupé seulement par le bruit de la radio. Elle arriva enfin à destination et entra à l'intérieur du starbucks. Elle mit un temps fou à se souvenir de tout ce qu'il lui avait demandé. C'était énorme pour sa petite tête mais elle réussi à tout ressortir, prenant même une bouteille d'eau pour elle. Par contre elle avait beaucoup de mal à porter le tout. Elle fit du charme à un jeune homme pour qu’il porte le tout dans le taxi. Elle retourna ensuite à l'hôpital, paya sa note de taxi bien salée et retourna dans la chambre. Au passage elle avait embarquer un docteur pour qu’il porte à sa place. Visiblement tout le monde était en train de dormir. Elle posa toute sa commande sur une table et se laissa tomber dans son fauteuil totalement épuisée. S'en était trop pour elle, elle bougeait beaucoup trop. Ses forces n’arrivaient pas à suivre. Elle donna ses graines au chien et entreprit de dormir un peu. Elle essaya, tant bien que mal, mais n’y arriva pas. Elle décida de sortir pour aller squatter le lit d'une autre chambre, prévenant quand même le père de Tom pour qu'il prévienne les autres. C’était tout de suite beaucoup plus confortable et au moins elle était parfaitement tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Jeu 26 Nov - 23:48

Tom était plongé dans un sommeil réparateur, son corps reprenait des forces petit à petit, c'était comme si Bill lui transmettait de sa force à travers leurs corps collés l'un contre l'autre. Il sentait qu'à ce rythme la il ne mettrait pas beaucoup de temps à reprendre sa force, il ne voulait pas inquiéter Bill plus que de raisons et mettrait tout ses efforts pour que son séjour à l'hôpital soit le plus court possible. Le blond fut cependant sorti de ses songes par un petit bisou de son homme, ce fut en quelque sorte l'élément déclencheur pour sa vessie de lui signaler qu'elle était remplie et qu'il fallait qu'il aille au toilette. Tom ouvrit doucement les yeux, remarquant tout de suite qu'il faisait nuit. Il regarda ensuite autour de lui, ne vit pas Jenny mais son père installé dans un fauteuil, lisant tranquillement un magasine people.

- Bonsoir papa.

- Oh Tom tu es réveillé. Tu as bien dormi ?

- Oui.

Tom se frotta les yeux pour bien se réveiller puis remit sa main dans le dos de son amour, le câlinant tendrement. Il entendait quelques couinements venir de la part du brun et crut qu'il faisait un cauchemar. Ne voulant pas le réveiller car il avait besoin de sommeil, il essayait de le rassurer par des geste pour chasser ce mauvais cauchemars, ce qui semblait le calmer.

- Est ce que tu peux m'aider à aller aux toilettes s'il te plait ?

- Bien sur.

Gordon abandonna son magasine puis aida son fils à aller aux toilettes puis à revenir s'installer dans le lit. Sa vessie à présent vide, il souffla, fermant ses yeux pour se reposer de l'effort qu'il venait d'accomplir. Ce fut à ce moment que Bill se réveilla, arborant sa magnifique bouille du réveil.

- J'ai très bien dormi rassure toi. Je n'ai pas besoin de refaire une sieste avant plusieurs heures.

Tom sourit, s'il y avait bien un moment ou Bill était le plus mignon c'était bien au réveil, avec ses petites manies et ses bouilles à croquer. le blond donna avec plaisir son bisou de réveil à son amoureux, soulagé à son tour de pouvoir l'avoir, leur nuit ne pourrait que bien commencer maintenant. A présent apaisé par ce réveil - bien mieux que le précèdent - il comptait passer sa journée à ne rien faire, juste à se câliner avec son amour et discuter avec son père et Jenny peut être si elle pointait le bout de son nez. Tom fut cependant surpris quand Bill se sépara de lui, il se demandait ce qu'il se passait mais un regard à Bill l'informa tout de suite. Ses joues rougies, ses yeux brillants et son envie de cacher la partie inférieure de son corps montrait même à n'importe qui qu'il devait avoir un petit problème à l'entrejambe. Tom comprenait très bien ce que Bill ressentait à ce moment, il s'était retrouvé dans de pires situation devant Simone, il n'était pas fâché que Bill soit excité - c'était plutôt flatteur pour lui - ce serait le contraire qui aurait été vexant. Il fit un sourire compatissant à son homme, lui signifiant qu'il n'était pas du tout fâché puis lui donna la couette pour qu'il puisse cacher son petit problème, le peignoir était assez chaud pour qu'il n'ait pas froid le temps que Bill prenne sa douche.

- Bien sur tiens. Je t'attends la, de toute façon ce n'était pas comme si je pouvais bouger de la.

Tom fit un sourire triste, il n'aimait pas le sentiment d'impuissance qui prenait possession de lui. Il avait l'impression de ne servir à rien et de ne même plus pouvoir satisfaire son homme. Il savait très bien que c'était temporaire mais il ne pouvait s'empêcher de se sentir bon à rien. Le blond se roula en boule sur le coté, observant les étoiles qu'on pouvait voir par la fenêtre.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» un site ke trop crampant XD
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secret Paris :: LE RPG :: Les lieux spéciaux :: L'hopital-
Sauter vers: