Secret Paris
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Ven 27 Nov - 0:34

Bill fit un sourire désolé à Tom, il savait que c’était déplacé d’avoir envie de lui alors que Tom ne pouvait à peine bouger du lit mais il n’y pouvait pas grand-chose. Habituellement ses pulsion sexuelles étaient satisfaites la veille avant de dormir et du coup il n’avait pas de problème au réveil et en cas de problème Tom ce faisait toujours un plaisir de lui donner ce qu’il voulait.

- Je reviens vite mon amour, tu n’as qu’a commencer à prendre le petit déjeuner sans moi si tu veux, j’ai pris tout ce que tu aimais.

Il se pencha et posa un bisou sur sa joue avant de descendre du lit enroulé dans la couette comme s’il était une petite chenille prêt à devenir un papillon. Il se pencha et attrapa dans son sac Louis Vuitton un grand vanity Agnès.b puis une pochette Clarins, le tout contenant son minimum vital en maquillage, coiffure et soin du visage. Il fila ensuite dans la salle de bain et il posa tout et lâcha la couverture. Il enleva rapidement le grand t-shirt de Tom puis son caleçon avant de se diriger sous l’eau chaude. Il ferma les yeux laissant ses muscles se détendre puis sa main se dirigea vers son entre jambe. Même s’il avait tenté de faire passer son érection cela ne passait pas il allait donc devoir s’en occuper lui-même. Il se laissa donc aller gémissant doucement et laissant échapper des petits « Tom » aigus par moment. Même si le brun contenait son bruit il se doutait que Tom allait l’entendre, il espérait quelque part qu’a son retour Tom serait excité, il se ferait un plaisir de l’aider, Gordon n’aurait qu’a partir. Au bout de quinze minutes de masturbation délicate Bill se délivra laissant le liquide blanc s’échapper dans la baignoire. Bill avait été tellement bien d’être enfin soulagé que le nom de l’homme de sa vie avait raisonné dans toute la pièce. Son occupation finit Bill se lava puis il s’occupa de ses cheveux, ceci fait il se maquilla puis il démêla ses cheveux. Il plia ensuite ses vêtements sales puis il s’enroula de nouveau dans la couette tout à la main. Un fois en face du lit il fit un sourire amoureux à son fiancé puis il posa tout dans son sac. Il attrapa un caleçon propre et l’enfila par-dessous la couette avant de sa rassoir dans le lit, il n’avait pas besoin de plus que ca pour rester au lit avec l’homme de sa vie. Il remit bien la couverture sur le lit puis il se glissa dans les bras de son amoure après lui avoir donné un amoureux baiser.

- T’as vu j’ai fait vite mon amour, trois quart d’heure pour la douche, la coiffure et le maquillage je viens de battre un record je crois et tout ca rien que pour toi.

Bill lui fit un sourire amoureux puis il attrapa le plateau ou était le petit déjeuner, il remarqua que Tom avait préféré l’attendre. Il sourit puis il donna à Tom son chocolat. Il attrapa son café et se mit dans les bras de tom afin de pouvoir manger tranquillement. Ca n’était vraiment pas pratique pour Tom mais ce dernier avait l’habitude. Il but doucement une gorgé de sa boisson puis sil regarda l’heure tout en mangeant un donuts au chocolat.

- Le docteur ne viendra pas avant six heure du matin, il va falloir qu’on s’occupe jusque là.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Jenny Andrews
Bill's Bestfriend ♥
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Relations:
Secret:

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Ven 27 Nov - 16:58

Jenny avait fait une bonne petite sieste dans la chambre voisine et elle en aurait encore profité un très long moment si un médecin n'était pas arrivé. Elle n'eut pas vraiment le temps de réagir qu'il était déjà en train de lui prendre la tension avec un air très sérieux. Il devait être nouveau puisqu'elle ne l'avait jamais vu avant. Elle le regarda avec un air halluciné se demandant comment elle pourrait partir l'air de rien. Dormir dans une autre chambre n'était peut-être pas une idée si géniale en fait.

Votre tension est vraiment très basse... Vous n'avez pas vu votre dossier ?

Et oui, elle était peut-être dans le lit d'un malade mais elle n'était pas hospitalisé pour autant. Elle retira son bras d'un geste sec traumatisé qu'on la dérange comme ça.

J'ai pas de dossier.

Le docteur la regarda d'un air étrange et au lieu d'y comprendre ce qu'il y avait à comprendre il en déduisit que la secrétaire avait encore une fois perdu le dossier.

Bon c'est pas grave.

Il prit ensuite la température de la jeune femme et sortit une aiguille. Elle ouvrit des grands yeux sous l'horreur et se leva d'un bon du lit.

Hors de question ! Vous êtes bête ou quoi ? Je ne suis pas une patiente j'accompagne quelqu'un.

L'homme en blouse considéra un moment la situation et se mit à rire.

On ne me l'avait jamais faite celle-là allez, ca ne fera pas mal.

Elle n'eut pas le temps, ni la force, de se défendre plus qu'elle se retrouva assise de force sur le lit et qu'il lui fit une magnifique prise de sang. Elle sentait ses forces partir à mesure qu'il remplissait les deux tubes. Il termina, lui mit un joli pansement, avant de ranger les deux tubes dans sa blouse ayant noté le numéro de la chambre dessus au préalable.

Je vais tacher de retrouver votre dossier ne vous envolé pas.

Il rit encore un peu pensant avoir un humour terrible et la laissa en plan. Elle se sentait encore plus faible qu'avant avoir dormit mais elle ne voulait pas rester ici. Si ce fou revenait et continuait à la prendre pour sa patiente -qui souffrait d'elle ne savait quoi- elle n'était pas sortit d'affaire. Elle se leva en titubant un peu et se dirigea vers la chambre de Bill et Tom. Elle poussa la porte tant bien que mal et tenta d'atteindre le fauteuil. Elle se laissa tombé dessus, mais manque de chance pour elle, elle avait visé un peu trop à droite. Elle s'écroula donc par terre laissa un petit "aïe" s'échapper de ses lèvres. De loin on aurait put penser qu'elle était défoncé. Elle resta sur le sol profitant de sa fraicheur et se dit qu’au pire elle n’était pas si mal comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 30 Nov - 1:47

Tom appuya un peu plus sa joue sur celle de Bill pour profiter un peu plus de son baiser. Il avait beau avoir en vie de plus, il savait que son corps ne voudrait pas suivre. Il se sentait encore trop faible, il n'arrivait même pas à aller au toilette tout seul alors il pouvait oublier l'idée de rejoindre Bill sous la douche pour le moment. Malgré son envie de se cacher sous sa taie d'oreiller, il reprit sa position initiale, ne voulant pas inquiéter encore plus son père. Gordon n'était plus tout jeune et les aventures comme celle la ne faisaient pas que du bien à son coeur. Tom tenait plus que tout à son père, pour lui éviter d'autres soucis et surtout pour ne pas paraitre plus faible qu'il ne l'était déjà, il tenta un sourire et engagea la conversation.

- Ca va tu ne t'ennuies pas trop ?

- Non j'ai trouver de quoi m'occuper.

Tom se mordit la lèvre, il se sentait coupable d'avoir causé autant de souci aux deux personnes auxquelles il tenait le plus. Il avait fait la plus grosse connerie de sa vie en prenant cette voiture et maintenant il le regrettait amèrement. Il savait très bien que cela ne servait à rien de regretter - le mal était fait - mais il ne pouvait s'empêcher d'éprouver de la culpabilité.

- Je suis désolé de t'avoir causé autant de soucis.

- Ce n'est pas grave. Le plus important est que tu sois réveillé et que tu ailles mieux.

- Oui mais...

- Il n'y a pas de mais Tom. Tu es mon fils c'est normal que je m'inquiètes pour toi. Tu as fait une connerie certes mais c'est derrière nous à présent et tout ce qui compte pour le moment c'est que tu te rétablisses.

Tom hocha la tête puis allait répondre quelque chose quand ils entendirent son prénom venir de la salle de bain. Le rouge lui monta immédiatement aux joues, pas qu'il soit timide mais la présence de son père dans la même pièce que lui le gênait légèrement. Gordon avait entendu tout comme lui mais ce qui gênait encore plus Tom était que Bill continuait à gémir son prénom, lui faisant avoir une réaction dans le bas ventre. Il avait beau sortir du coma, ce n'était pas pour autant que mini Tom ne fonctionnait plus. Le blond releva donc ses jambes pour cacher sa réaction du aux nombreux gémissements qui venaient de la salle de bain. Tom n'osait pas regarder son père, surtout quand un hurlement portant son prénom vint de la salle de bain, signifiant que Bill devait avoir terminé sa petite partie de plaisir solitaire. Tom souffla pour essayer de faire partir son érection mais n'arrivant pas il chercha à détourner l'attention de son père en parlant du petit déjeuner que Bill avait fait venir comme dans un hôtel. Le dreadeux fut très reconnaissant que Gordon fasse comme si de rien était et après avoir discuté un peu, Bill sortit de la salle de bain, tout beau tout propre. Tom sourit à son amour et attendit qu'il s'habille pour l'accueillir dans ses bras, l'embrassant avec un plaisir non feint.

- C'était trois quart d'heure de trop.

Dit-il dans une fausse moue boudeuse qui se remplaça bien vite par quelque chose de plus amoureux quand son futur mari se colla à lui. Tom prit le chocolat que Bill lui tendit, buvant une gorgée qui lui brula agréablement la gorge. Il regarda ensuite l'heure, il était à peine deux heures trente cinq.

- Ca nous laisse encore trois bonne heure avant qu'il n'arrive. On pourrait peut être...

La fin de sa phrase mourut dans sa gorge quand il vit Jenny entrer et louper le fauteuil, s'écroulant par terre. Tom pensait qu'elle allait se relever mais non, elle s'installa même par terre, soupirant d'aise. Tom se pencha à l'oreille de Bill et y chuchota.

- Il faudrait peut être lui dire de se relever non ?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 1 Déc - 13:28

Bill était tranquillement entrain de prendre son petit déjeuner avec Tom quand Jenny débarqua comme si elle fuyait le diable en personne. Bien que chancelante il la vit réussir à traverser la pièce mais elle loupa carrément le fauteuil le laissant son postérieur tomber sur le carrelage froid de l’hôpital. Le brun étouffa un petit rire malgré tout et il tendit son café à Tom afin de ramasser son amie. Elle semblait encore plus faire que Tom. Il descendit du lit et il l’attrapa par la taille afin de l’assoir de lui délicatement possible, la jeune femme semblait à bout de forces. Il remit doucement une mèche de ses cheveux derrière son oreille et attrapa une des couvertures qui était sur le lit afin de l’emmitoufler le mieux possible.

- Tu devrais dormir un peu et puis quand ca ira mieux tu mangeras un truc. On dirait que tu n’as pas mangé depuis des semaines à te voir ainsi.

Il fit un petit sourire triste et il lui posa un baiser sur la joue avant de retourner dans le lit. Il comprit bien dans le regard de Tom qu’il n’aimait pas que l’androgyne s’autorise ce genre de « contact » et à voir la tête que dirait Gordon le brun aurait presque pu croire qu’il était entrain de lui hurler dessus que l’infidélité envers Tom était passible de la peine de mort. Ils ne vivaient pas du tout dans le même monde.

- C’est ma meilleure amie et elle est malade, je n’aie tué personne.

Cette phrase était plutôt adressée à Gordon qu’à Tom il savait qu’il ne pouvait jamais changer la façon que Tom avait de considérer Jenny. Il reprit son café et se remit dans les bras de son fiancé en souriant. Avec Tom il ne se prenait même plus la tête à lui expliquer le pourquoi du comment il savait bien que rien n’était tolérable, il faisait donc au mieux pour corrompre son jugement par de délicieux baisers. Il posa un bisou sur les lèvres de son amoureux et il lui fit son sourit le plus charmant.

- Alors avant qu’on soit interrompu tu me disais que tu avais une idée pour qu’on ne s’ennui pas jusqu'à ce que ce fainéant de docteur arrive. J’aimerais bien savoir ce que sais car malheureusement tu n’es pas en état pour que l’on jour à notre jeu préféré.

Son rire cristallin envahit de nouveau la pièce et li se pelotonna son fiancé en souriant, Tom était tellement bouillant sa lui faisait du bien surtout après la douche, l’eau de la clinique n’était pas vraiment la plus chaude qu’il puisse trouver. Il attrapa un nouveau gâteau et l’engloutit en quelque instant. Si Gordon lui trouvait bien des défauts au moins il ne risquait pas de le traiter d’anorexique.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 1 Déc - 14:41

Tom attrapa le café de Bill et le regarda relever Jenny et prendre soin d'elle alors qu'elle aurait très bien pu se relever toute seule. C'était lui qui avait besoin qu'on prenne soin de lui et pas elle, ce n'était pas elle qui avait été dans le coma et pas elle non plus qui était fiancé à Bill. A croire qu'elle faisait toujours tout pour créer des disputes entre lui et Bill. Tom ne dit cependant rien, il savait que Bill trouverait toujours une bonne excuse comme celle qu'il sortait à son père et de toute manière il n'avait pas l'envie ni la force de se disputer avec le brun. Il laissa donc passer mais se promit qu'il ne changerait plus jamais d'opinions sur la jeune femme, il avait pourtant essayé de s'entendre avec elle mais à chaque fois elle faisait tout pour qu'il soit jaloux et qu'il pète un plomb. Tom souffla un bon coup, refoulant la colère qu'il avait ressenti, se calmant dans le baiser que lui donna Bill. Il but une gorgée de son chocolat pour cacher sa gène qu'il avait devant son père. Gordon était déjà au courant que Tom aimait le sexe mais il ne savait pas s'il était capable de supporter de savoir qu'il adorait faire l'amour avec Bill.

- Hum... j'avais pensé qu'on pourrait peut être dessiner ou bien... euh...

Le blond essayait de trouver des activités qu'ils pourraient faire tous ensemble et qui ne nécessitait pas qu'il se lève. Il n'arrivait pas à tenir debout seul, c'était donc peine perdu qu'il essaie pour l'instant. C'était plus dur qu'il ne l'avait pensé de trouver quelque chose pour s'occuper.

- ... faire des devinettes des trucs comme ça.

Tom n'avait pas vraiment d'idées mais il espérait que les autres personnes dans la pièce se contenteraient de ça ou bien qu'ils trouvent autre chose à faire. Son bras passé possessivement autour de la taille de Bill, il buvait tranquillement son chocolat mais ne mangeait rien, n'ayant pas faim pour le moment.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 1 Déc - 18:18

Bill avait finit son café puis il avait jeté le récipient en carton derrière lui ne se souciant pas d’où il allait atterrir, il espérait juste que Gordon ne se le prendrait pas en pleine tête. Il grimpa sur son fiancé posant son magnifique derrière sur le bassin du dreadé. Bill ne s’était pas douté que son petit tour dans la douche aurait fait à Tom autant d’effet il ne se préoccupa donc je rien pensant que c’était juste une réaction du à leur proximité et non pas un désir vraiment important. Il laissa tom finir son chocolat et il se colla contre lui faisant un énorme câlin, il avait besoin de contact après tant d’émotion. Quand Tom lui parla des dessins Bill fit un petit bond se souvenant de quelque chose. Il se pencha – mettant son magnifique cul pile dans le champ de vision du dreadé – et il attrapa les dessins que Tom Jenny & lui avait fait la veille. Il se remit ensuite dans sa position initiale appuyant à nouveau sur le sexe du dreadé.

- Pendant que tu dormais on a chacun dessiné le bonheur que l’on espérait pour toi. Tient c’est celui de ton papa & de Jenny. Je te donnerais le mien en dernier.

Il lui tendit les dessins qui représentaient un gâteau de mariage et eux même dans les bras l’un de l’autre avec leur chienne. Il écouta attentivement les commentaires du blond en souriant. Il avait tellement peur de lui montrer son dessin : les photos de famille, leurs souvenirs et aussi le bébé qu’il avait dessiné par instinct dans ses bras sans même s’en rendre compte. Bill était vraiment nerveux quant à la réaction de son amoureux. Tom finit cependant par lui réclamer le dessin il ferma les yeux et inspira avant de le lui tendre les joues toutes rougis.

- J’ai fait du mieux que j’ai pu Tomi. Je voulais faire un dessin que tu trouverais beau à ton réveil mais je n’étais pas sur de ce que je devais faire et puis j’ai fait des erreurs dans mon dessins et il manque des souvenir et j’aurais du mettre des couleurs peu être aussi. Tu aurais aimé mieux avec des couleurs sans doute ? Je suis désolé la prochaine fois je ne le ferais pas au fusain je mettrais des jolies couleurs. Je peu le refaire si tu veux.

Bill avait débité son discours à une vitesse incroyable. Il était même à deux doigts de récupérer le dessin mais il lui semblait que Tom analysait chaque petit détail du dessin. Bill aurait du être rassuré par le sourire de celui qu’il aimait mais il doutait énormément de son talent quand il s’agissait de Tom. Pas grand monde pouvait le faire douter de lui mais Tom rien qu’en un regard arrivait à lui faire perdre tous ses moyens et toute trace de confiance en lui.

- J’espère qu’il te plait malgré qu’il soit raté. Je t’en ferais un autre c’est promis, un plus joli avec des couleurs et sans aucun élément en trop. Il sera parfait. Parfait comme toi, je te le promets.

Bill gesticulait nerveusement tandis qu'il attendait que Tom dise quelque chose mais il ne se rendait pas compte que ses petit mouvements effectuaient de délicieuse pression sur le membre éveillé du dreadé.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 1 Déc - 22:11

Gordon s'était fait frôlé par le gobelet et heureusement qu'il ne le toucha pas sinon il aurait exiger des réponses du brun et ce malgré ce que Tom aurait répliqué. Il supportait déjà le brun et si celui ci commençait à prendre ses aises avec lui ça n'allait pas aller. Surtout qu'il accaparait toute l'attention de son fils et que de ce fait ils ne pouvaient même pas discuter. Tom de son coté, n'avait même pas idée des pensées de son père, trop occupé à câliner son homme, à le serrer très fort contre lui, beaucoup parce qu'il en avait besoin après toute ses émotions et un peu pour oublier que Bill était assis sur son érection qui recommençait à se réveiller. A contre coeur il dut lâcher son brun qui avait l'air d'avoir eut une illumination après ses paroles. Tom put à loisir admirer les formes de son homme, ses fesses galbés sur lesquelles il aurait bien passer ses mains s'ils auraient été seuls et surtout s'il aurait été plus en forme. Le blond fut touché de l'attention des personnes présentes dans la pièce, qu'ils aient pensés à lui et remarqua aussi que Bill n'arrivait pas à dire coma, qu'il préférait dire qu'il faisait une sieste. Tom comprenait ça, il faudrait qu'ils aient une petite discussion quand ils seraient seul à seul mais pour l'instant Tom devait plutôt se concentrer pour ne pas gémir à cause de la pression que le brun faisait sur son sexe. Il préféra essayer de reporter son attention sur les dessins que Bill lui tendit. Il les prit en main, remarquant tout de suite qui les avait dessiné. Celui le moins bien dessiné était celui de son père mais le geste y était et c'est les larmes aux yeux qu'il se tourna vers son père.

- Merci.

Il n'avait rien d'autre à dire de plus. Tom était touché en plein coeur, un sourire aux lèvres qu'il accepte enfin sa relation avec Bill. Cela voulait aussi dire qu'il pouvait compter sur lui pour le mariage et qu'il acceptait la nouvelle vie de Tom. Il se tourna ensuite vers Jenny mais celle ci dormait il décida donc d'attendre qu'elle se réveille pour la remercier mais le dessin qu'elle avait fait était vraiment beau et étonnamment réaliste, comme si c'était une photo qu'il avait en main.

- C'est nous avec la petite chienne. Il est vraiment beau. On pourra l'accrocher à la maison non ?

Tom se tourna vers Bill, attendant son avis puis il lui demanda son dessin pour qu'il puisse enfin le voir. C'était le dessin dont il était le plus impatient de voir. Il voulait à nouveau pouvoir observer le talent de son brun, observer ce qu'il avait pu dessiner. Bill lui tendit timidement le sien comme s'il avait peur de son opinion alors qu'il avait un talent indéniable, ce qui se prouva encore une fois. Le brun avait magnifiquement bien dessiné en noir et blanc plusieurs cadres qui représentaient des bouts de leurs vies. Un doux sourire prit place sur les lèvres de Tom en repensant à ces moments, encore plus quand il vit le dessin d'eux avec un bébé. Il voulait vraiment avoir un enfant avec Bill et il en aurait. C'était une obligation. Tom passa ses doigts lentement sur le dessin n'écoutant que d'une oreille ce que Bill disait. Il fut cependant sortit de sa contemplation par Bill lui-même qui n'arrêtait pas de gesticuler, réveillant encore plus sa virilité qui était déjà bien réveillé. Le dreadeux posa donc ses mains sur les hanches de Bill pour le faire stopper, se mordant les lèvres pour ne pas gémir de plaisir.

- Ne t'inquiètes pas. Ton dessin est vraiment réussi, c'est même mon préféré des trois et puis j'adore tout les détails que tu as mis. Tout est parfait, il n'y a rien à ajouter de plus, ça le gâcherai sinon. Maintenant si tu pouvais arrêter de bouger...

Tom eut un sourire gêné, rougissant et faisant comprendre aux deux hommes de quoi il parlait. Il n'était pas timide mais avoir une érection alors que l'homme de sa vie et son père était dans la pièce alors qu'il ne pouvait pas bouger n'était pas la meilleure chose.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 1 Déc - 22:59

Bill gesticulait toujours nerveusement mais il fut stopper par Tom qui l’arrêta soudainement. Bill se figea effrayé d’avoir – encore – fait quelque chose qu’il n’aurait pas dut. Il s’arrêta cependant et une fois stable il sentit distinctement l’érection de Tom sur ses fesses. Un sourire se dessina sur ses lèvres et il se jeta possessivement sur Tom pour l’embrasser. Le brun ne comprenait pas pourquoi être aussi gêné, si Tom avait besoin d’aide il n’avait qu’à le demander.

- Ne soit pas si gêner. Ce n’est pas parce que tu es cloué au lit que moi je le suis aussi tu sais. Si tu as besoin de quoi que ce soit on peu faire sortir les gens et puis je pourrais surement prendre soin de toi. C’est la chose pour laquelle je suis le plus doué.

Le brun rigola et embrassa de nouveau Tom, son fiancé était tellement mignon comme ca à l’avoir arrêté alors qu’en vérité il ne faisait rien. Si Tom était en manque il n’avait qu’a le dire, Bill avait un appétit sexuel jamais satisfait alors il n’allait pas se plaindre d’avoir du travail, d’autant plus que son petit plaisir solitaire sous la douche ne l’avait pas vraiment satisfait. Il lui fit un sourire coquin et alla lui poser de nombreux baisers dans le cou, il se moquait éperdument que Gordon soit là. Il voulait Tom et son petit plaisir rapide sous la douche l’avait énormément frustré, il avait besoin de vrai sexe, c’était presque quelque chose de vital pour lui. Il réussit à faire gémir le blond et il se redressa en souriant le défiant du regard, Tom était libre de choisir.

- Je crois que je devrais arrêter de t’embêter.

Il rigola sachant très bien au fond que Tom serait plus que ravis qu’il continue son manège et même qu’il descende ses baisers plus loin jusqu'à lui faire l’une des meilleures fellation de sa vie. Il lui déposa un baiser au coin des lèvres puis il se retourna vers le plateau du petit déjeuner et il choisit à éclair à la crème. Il lécha doucement le nappage glacé dessus puis il croqua laissant la crème blanche qui était à l’intérieur glisser sur ses doigts. Il fit un faut sourire innocent et il lécha doucement son pouce faisant un long mouvement de va et viens sans quitter Tom du regard puis il lui tendit son index avec un joli sourire en coin.

- Tu as faim peu être Tomi ? Tu es malade, je devrais mieux m’appliquer à satisfaire tes moindres désirs. Si je ne le fait pas c’est vraiment que je suis un vilain et tu sais bien ce qui arrive aux vilains garçons…

Il porta son doigt à la bouche du dreadé et il le laissa lécher en souriant. Il récupéra ensuite de lui un peu de crème dans le gâteau afin d’aller en déposer sur les lèvres du dreadé et puis de l’embrasser en léchant délicieusement la crème sucrée. Bill sentait la virilité de Tom se tendre un peu plus à chacun de ses mouvements un peu trop poussé et il adorait entendre Tom étouffer ses gémissement avec énormément de difficulté. Son baiser finit il se redressa et mordit un nouveau morceau de son cadeau regardant Tom avec innocence.

- Tu as chaud on dirait… Tu as besoin d’aide pour quelque chose ? Je suis là pour ca tu sais.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 2 Déc - 1:50

Tom observa le changement dans le visage de Bill, de surpris, il était passé à effrayer puis à un sourire coquin avant qu'il ne se jette sur lui pour l'embrasser passionnément. Tom ne fut plus gêné tout d'un coup, Bill lui faisait tout oublier dans ses baisers jusqu'à son nom c'était pour dire mais dès que leurs lèvres se détachèrent, la situation lui revint de plein fouet, attirant une légère teinte rosée sur les joues. Bill ne disait pas clairement qu'il voulait régler le problème de Tom mais le sous entendait ce qui excitait toujours un peu plus le dreadeux qui avait vraiment beaucoup de mal à se contenir à présent. S'il n'était pas aussi faible et en présence d'autres personnes, il aurait déjà retourné Bill pour lui faire l'amour plus passionnément que jamais. Tom allait répondre mais il se fit taire de la plus délicieuse des façons, par les lèvres de son brun sur les siennes. Il se retenait difficilement de ne pas gémir mais la présence de son père dans la pièce le bloquait vraiment, il ne pourrait rien faire tant qu'il serait la. Mais comment résister quand vous aviez la perfection assise sur vous à vous embrasser langoureusement le cou. Le dreadeux ne put retenir un gémissement de franchir la barrière de ses lèvres sous le délicieux traitement que lui infligeait son fiancé. Fiancé qui s'arrêta comme satisfait d'avoir réussi à lui arracher un gémissement. Celui ci le défia du regard, Tom ne répondit rien, se mordant les lèvres mais dans son regard on pouvait voir toute l'envie qu'il avait pour son futur mari. Tom n'avait pas du tout envie qu'il arrête mais il y avait toujours son père dans la pièce et tant qu'il était la ils ne pourraient rien faire. Le blond crut mourir quand il vit Bill prendre un éclair à la crème, léchant le glaçage plus que suggestivement. Ce fut encore pire quand il croqua dedans, laissant couler un peu de crème sur ses doigts qu'il se mit à lécher consciencieusement. Tom crut mourir d'une crise cardiaque quand Bill lui présenta son index, lui intimant silencieusement de le prendre dans son bouche. Ce que Tom fit comme hypnotisé par la vue plus qu'érotique qui s'offrait à lui. Gordon, ne supportant plus la tension qui régnait dans la pièce et surtout se sentant de trop sortit de la chambre, claquant la porte sans le vouloir. Ce fut le signal pour Tom d'attirer Bill contre lui, l'embrassant et libérant toute la passion qu'il avait dut retenir pendant ce temps qui lui avait sembler beaucoup trop long.

- Enfin seuls.

La respiration de Tom était haletante, en temps normal il ne serait même pas essoufflé mais la il était encore faible de son coma. La présence de Jenny ne le dérangeait nullement, de toute manière elle dormait et puis Tom ne voulait plus attendre. Il voulait que Bill le soulage de toute cette tension.

- Bill...

Tom ne se retenait plus de montrer à son fiancé tout l'étendu du désir qu'il éprouvait pour lui. Les joues déjà rougies par le plaisir qu'il savait bientôt avoir, il regarda Bill dans les yeux, un air de débauche peint sur le visage.

- Aide moi.

Tom prit une des mains de Bill pour la diriger vers son entrejambe, lui montrant l'endroit ou il devait "l'aider".

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 2 Déc - 22:13

Bill rigola quand il vit Gordon sortir, Bill venait juste de foutre à la porte le vieil homme afin d’avoir Tom rien qu’a lui et il n’avait même pas eu à lui décrocher un mot. Il était tellement facile que Tom le réclame qu’a se rythme la l’homme allait bien vite finir hors de la galaxie. Il oublia ses pensées de victoire et reporta son attention sur son homme qui était plus qu’excité. Il poussa le petit déjeuner et attrapa les fines bandes de tissus doux qui retenaient le peignoir du dreadé fermé.

- Dit moi Tomi… Tu es nu là-dessous nan ?

Il fit un sourire coquin et laissa sa main glisser faisant s’enlever le nœud qui était à peine serré. Le torse de son fiancé enfin dévoilé Bill eu le loisir d’admirer les courbes de l’homme qu’il aimait plus que tout au monde. Il enleva le tissus éponge blanc se trouvant assit sur le corps totalement nu de son fiancé. Bill trouvait ca tellement excitant que toi soit à ce point soumis à sa volonté et le fait qu’il ne puisse même pas se défendre en cas d’attaque lui faisait encore plus plaisir.

- J’aime quand tu es comme ca… Quand tu es dominé.

Il se lécha sensuellement les lèvres, juste pour rendre Tom encore plus dingue de lui. Même si au fond ce genre de petits gestes étaient bien futiles, il savait que Tom était déjà excité au possible et qu’il l’aurait presque supplié pour qu’il aille plus vite. Mais Bill aimait voir Tom prendre son pied et lui faire une fellation de rêve était surement un moyen bien efficace d’assister à se spectacle. Il porta un bref coup d’œil à Jenny ne se souciant pas vraiment qu’elle se réveille. La jeune femme l’avait vu tellement de fois coucher à droite à gauche que le voir avec Tom ne changerais pas grand-chose. Après tout Tom, Alexis, Andrew, Lionel ou d’autres cela ne changeait pas vraiment le contenu. La seule chose qui changeait était ce qui se passait dans le cœur de l’androgyne mais ca il n’y avait que Tom qui pouvait réellement le ressentir. Il remonta à hauteur du visage du dreadé et l’embrassa avant de laisser ses baisers se perdre sur sa joue, son oreille, son coup, ses tétons, ses abdos, son nombril. Puis sans aucune trêve ses baisers allèrent se poser sur le gland de l’homme qu’il désirait le plus au monde. Tom étouffa un gémissement et Bill releva son regard passionnel sur lui en souriant.

- Je serais toi je m’agripperais à quelque chose de solide…

Il lui fit un clin d’œil pervers puis il prit directement en bouche la virilité de son bel amant, la suçant comme la plus délicieuse des sucettes. Il entendait Tom gémir et cela ne lui donnait que l’envie de lui faire encore plus plaisir. Mettant de l’ardeur dans ses mouvements il se laissait guidé au rythme des gémissements de son voleur de cœur. Tom était malade mais il méritait quand même que ses désirs sexuels soient satisfaits.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Dim 6 Déc - 23:45

Après que Tom eut montrer l'endroit dont il devait s'occuper à Bill, il l'attira à lui pour un baiser plus que fougueux. Il n'avait jamais autant désiré son fiancé de sa vie, ça en devenait presque vital que Bill le soulage. Malgré tout ça il essayait de se contenir car il ne voulait pas que cela soit du vite fait. Le dreadeux aimait prendre son temps avec Bill car cela n'en serait que plus jouissif.

- Tu n'as qu'à vérifier par toi même.

Bill prit sa parole au mot et lui défit lentement la ceinture de son peignoir, enlevant tout aussi lentement le peignoir de ses épaules. Tom frissonna de la différence de température qu'il ressentait maintenant que son corps était nu mais il fut vite réchauffé rien qu'en sentant le regard de son brun sur son corps. Une bouffée de chaleur l'envahit rien qu'à l'entente de la phrase de son brun. Il croyait qu'il ne pouvait pas être plus excité mais il s'était trompé, Bill arrivait toujours et encore à le surprendre. Il y avait aussi la raison pour laquelle il préférait être dominé mais ça il ne le dirait pas, de toute manière il se doutait bien que l'androgyne ait deviné ce petit aspect de sa personnalité.

- Profites en.

Un sourire coquin se dessina sur ses lèvres, répondant à sa petite provocation. Il ne quittait pas son brun du regard jusqu'à ce que celui ci ne se rapproche de lui, l'embrassant chastement avant de parsemer tout son corps de doux baiser qui l'électrifiaient de plus en plus. Un gémissement passa la barrière de ses lèvres qu'il essaya d'étouffer avec sa main mais sans grand succès, surtout quand Bill le regardait de cette manière. Tom eut à peine le temps de comprendre ce que le brun lui dit qu'il sentit une douce chaleur autour de son sexe. Il ouvrit la bouche en grand, ne laissant aucun son passer tellement il avait été surpris. Il se reprit cependant bien vite en sentant la bouche de Bill lui offrir la plus délicieuse des fellations qu'il n'avait jamais eu. Ses gémissements envahirent peu à peu la pièce, devenant de plus en plus fort au rythme que Bill accélérait ses mouvements. Ses mains plongèrent dans les cheveux soyeux de son amour, les empoignant un peu violemment pour essayer de garder un pied dans la réalité. Tom ne tiendrait pas longtemps à ce rythme il en était certain, d'autant plus qu'il n'était pas au meilleur de sa forme ce qui faisait qu'il était moins résistant que d'habitude. Au bout de quelques minutes à peine, il sentit l'orgasme arriver. Il se libéra dans la bouche de son fiancé, hurlant son nom tellement fort que toute la clinique devait l'avoir entendu. Le dreadeux relâcha les cheveux de l'homme de sa vie, reprenant doucement son souffle tandis que celui ci vint se glisser dans ses bras. Tom utilisa les forces qu'il lui restait pour passer ses bras autour de sa taille, le serrant contre lui puis embrassa sa tête comme pour s'excuser de l'avoir maltraité.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 7 Déc - 0:59

Bill laissait sa langue jouer autour du membre chaud et dur de son amant. Tom gémissait son nom et cela lui donnait toujours envie de lui en donner plus, de lui faire toucher les étoiles, de le rendre dingue. Bill aimait donner du plaisir à Tom tout autant qu’il aimait en recevoir. Son fiancé était malade et si Bill pouvait le soulager en lui faisant un fellation parfait il n’allait pas se priver, d’autant plus qu’il était très doué dans se domaine. Au fur et à mesure des coups de langue il sentait Tom tenter de lui résister et s’agripper à sa chevelure soyeuse pour garder vainement un pied dans la réalité. Le brun laissait son piercing entrer dans la danse faisant hurler d’un son si doux à ses oreilles celui qui faisait battre son cœur. Tom finit par jouir laissant un liquide blanc et amer envahir sa bouche. Le brun avala tout en une gorgée et rendit au dreadé sa liberté. Il passa un dernier coup de langue comme pour nettoyer la verge de son amant puis il se jeta dans ses bras se collant à lui. Même s’il était habillé il sentait toute la chaleur du corps du dreadé traverser ses vêtements. Il releva le visage et embrassa son amoureux qui semblait à bout de force.

- Il va falloir que tu te remettes mon amour. Je veux récupérer mon Tomi qui est un dieu du sexe.

Il lui fit un sourire coquin remonta la couette sur eux les enfermant dans un petit cocon de bien être. Le brun laissait ses ongles jouer sur le torse de son amant lui redessinant de belles courbes. Il laissa la respiration de son fiancer se calmer puis il regarda autour de lui Jenny était à moitié dans les vapes et Gordon c’était volatiliser. Il rigola et se tourna vers Tom.

- Je crois que ton Papounet chéri ne support pas les films porno.

Il rigola et attrapa une de dreads de Tom jouant avec en riant. Il avait bien vu Gordon partir presque en courant pour prendre l’air. Bill l’avait provoqué exprès dans le but de lui prouver que Tom le préférait désormais à lui et il avait gagné haut la main. Certes ca n’était pas gentil pour le vieil homme mais Tom était désormais son fiancé, son futur mari et son amoureux. Personne n’avait le droit de se mettre entre eux. Il attrapa le peignoir et enroula légèrement Tom dedans afin qu’il ne prenne pas froid – ses défenses immunitaires étant faible – et surtout pour éviter que quiconque qui pouvait entrer ne voit son corps à nu.

- Tu es tellement beau Tomi. J’espère que le médecin va nous apporter de bonnes nouvelles, j’ai hâte qu’on rentre à la maison tout les deux et qu’on puisse reprendre notre vie tranquille. Même si maintenant on est trois.

Il rit et attrapa la petit chienne, bien sur elle allait grandir mais pour le moment Bill pouvait aisément la mettre entre eux deux, elle rentrait même dans son sac à main.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 7 Déc - 1:59

Tom accepta avec plaisir le baiser de son amoureux, de toute façon il n'était pas en état de riposter, surtout pas après la meilleure fellation de sa vie. Le dreadeux était vraiment fatigué, il aurait bien aimé faire une petite sieste pour se remettre de ses émotions plus qu'intense mais il savait que Bill n'aimerait pas ça. Il savait très bien ce que son fiancé ressentait en ce moment. Tom ne s'autoriserait donc à dormir que quand Bill dormirait aussi, pour ne pas l'inquiéter plus.

- Attends qu'on soit rentré à la maison et tu verras, je te ferais l'amour comme il se doit.

Tom avait beau se dire que ce n'était pas de sa faute, il se sentait tout de même coupable de ne pas réussir à satisfaire Bill comme lui l'avait fait pour lui. Il se jura alors qu'une fois rentré chez eux, il ferait l'amour à Bill comme jamais pour qu'il se souvienne toujours de ce moment qu'il espérait qui effacerait tout les moments horribles qu'ils étaient en train de vivre. Tom n'avait pas froid mais il adorait quand même ces instants ou après l'amour, il se blottissait avec Bill sous la couette pour échanger baiser et câlin, à la différence qu'ici ils n'étaient pas à la maison. Si Bill ne lui aurait pas rappelé que son père était parti, il aurait totalement oublié qu'il était présent. Cela lui tira un léger pincement au coeur, il n'avait pas pour habitude de mettre son père dans ce genre de situations mais quand il était question de Bill, il faisait toujours passer celui ci en premier car c'était devenu la personne la plus importante pour lui au détriment de celles qu'ils connaissaient avant.

- Si si mais pas ceux ou son fils est présent.

Dit-il en rigolant. Tom était un peu gêné de s'être laissé de cette manière devant son père mais ça avait été plus fort que lui, tout son corps réclamait Bill et il n'avait pas pu aller contre, il n'en avait pas l'envie de toute manière. La matière douce du peignoir le recouvrit à nouveau faisant sourire Tom qui était touché de tant d'attentions de la part de l'homme qui partageait sa vie. Il rougit même légèrement sous son compliment mais mis ça sur le compte de la fatigue car il avait l'habitude des compliments de son brun même s'ils lui faisait toujours autant plaisir à chaque fois.

- J'espère aussi. J'avoue que j'angoisse légèrement mais il faut en passer par la pour pouvoir rentrer à la maison avec notre Diva.

Tom caressa doucement la petite chienne sur le sommet de sa tête pour oublier le stress qu'il ressentait quand aux résultats des examens qu'ils auraient quand le docteur viendrait. Il avait juste eu un accident de voiture mais ne pouvait s'empêcher de s'angoisser.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 7 Déc - 14:28

Le brun eu une bouffée de chaleur, il savait très bien à quel point Tom allait lui faire magnifiquement bien l’amour et rien que d’y penser cela le faisait presque gémir. Il se colla un peu plus au dreadé soupirant de bonheur tandis qu’il le laissait parler. De son père. Il étouffa un petit rire moqueur avant de sourire à Tom.

- Ton père n’a pas de gout. Moi je n’aime que les films pornos dans lesquels tu es.

Il lui fit un sourire, bien sur il savait que c’était différent et il comprenait quelque part que Gordon puisse ne pas apprécier de voir son fils se faire sucer mais Bill lui trouvait ca jouissif. Enfin juste dans le sens ou il aurait pus se regarder faire une fellation à Tom, jamais il n’aurait toléré que quelqu’un d’autre le touche. Il sentait clairement que Tom angoissait à la venue du médecin et Bill lui caressa doucement le torse avant d’attraper sa main. Il voulait aussi que tout ce passe bien.

- Ne t’en fait pas ca ira. Et puis même si ca se passe mal je vais rester à tes côtés d’accord. Même si on te découvrait une grave maladie je serais toujours là pour toi Tom. Je t’aime pour tout ce que tu es et même si tu es malade et que ca nous priverait de certains plaisir je serais la quand même. Comme il dise dans les mariages, dans la santé et la maladie.

Il embrassa le dreadé et posa doucement sa tête sur son torse, il le sentait fatigué et se reposer un peu ne lui ferait pas de mal. Il serra fort la main de Tom contre lui. Il acceptait que Tom dorme il voulait juste qu’il se réveille dès qu’il le lui demanderait. Il posa un petit baiser sur son torse encore transpirant et ferma ses yeux se laissant bercer par la respiration régulière de son amant. Tandis qu’il dormait le temps passait plus vite. Bill faisait des rêves étranges plein de couleurs et d’amour, il ne voyait rien. Rien mis à part Tom et son fabuleux sourire empli d’amour. Il ne voyait pas la nuit décliner et le soleil prendre sa place tendit que dans la clinique les employé arrivait peu à peu. Il ne savait pas non plus ce que le médecin venait de découvrir à l’autre bout du bâtiment mais son sommeil en fut aussitôt troublé comme si il avait sentit le mauvais présage. Il se redressa subitement se faisant aveugler par la lumière. Il grimaça reprenant ses esprits. Il ne savait même pas ce qui l’avait à se point effrayé. Il vit que Gordon avait reprit sa place dans le fauteuil et il lui fit un petit sourire. Il s’étira et se retourna vers Tom qui dormait. Il aurait voulu le laisser dormir mais il se sentait mal à l’aise de le voir de nouveau les yeux fermer. Heureusement comme pour lui donner une raison de faire ouvrir les yeux à son amoureux le docteur frappa puis entra. Il laissa sa main vagabonder sur le torse de Tom le réveillant en douceur. Son cœur tapait violement dans sa poitrine, rongé par la peur. Quand Tom ouvrit les yeux un soupire de soulagement passa la barrière de ses lèvres. Il se pencha et lui donna son « bisous du matin » avant de lui faire signe que le docteur était là. Tom se redressa et Bill se cala dans ses bras tirant la couette pour que le corps nu de son amant soit à l’abri du froid et des regards indiscrets.

- Tom est en parfaite santé et tout va bien, il ne gardera aucun risque de l’accident tout est parfaitement intact. Mais nous avons fait des examens en profondeur et nous avons découvert quelque chose d’assez surprenant. J’ai consulté votre dossier médical et il n’a aucune trace de ce que nous avons trouvés. Ceci étant un sujet plutôt délicat j’aimerais bien m’entretenir seul avec vous monsieur Conwel, enfin du moins si cela est possible.

Le docteur fixait Tom droit dans les yeux sentant le regard du père de ce dernier dans son dos. Bill lui avait un teint plus que livide. Tom avait quelque chose et on ne lui disait pas quoi. Qui plus est il allait devoir se tenir exclu de la conversation. Les larmes lui montèrent, il ne pouvait pas faire ca. Il avait promis à Tom qu’il serait toujours la pour lui. Il attrapa fort la main de Tom et se retourna vers lui.

- Je veux rester avec toi.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 7 Déc - 15:46

Parfaitement détendu quelques instants auparavant, Tom était maintenant angoissé au possible. Il s'imaginait avoir toutes les pires maladie du monde mais pire encore il avait vraiment peur que Bill le quitte si cela était le cas. Et comme si son fiancé avait entendu ses paroles, il le rassura, lui disant qu'il serait toujours à ses cotés. Tom ne doutait pas une seule seconde que son fiancé serait toujours la pour lui car après tout ils avaient plein de projets ensemble, se marier, vivre heureux, adopter un enfant quand ils seraient plus vieux mais la il avait peur que tout soit foutu en l'air à cause d'une foutu maladie et il ne voulait pas que Bill se sacrifie pour rester à ses cotés s'il choppait une de ses maladies à lesquelles ils n'avaient pas encore trouver de remède.

- Je t'aime aussi Bill.

Tom se mordit les lèvres pour éviter de ne pas pleurer. Il avait les yeux brillants et pour éviter que Bill ne le voit, il les ferma, embrassant son fiancé avec tout l'amour qu'il éprouvait pour lui. Le dreadeux se calma légèrement dans le baiser puis souffla un bon coup quand Bill posa sa tête sur son torse. Le brun serra fort sa main, lui donnant silencieusement le droit de dormir. Tom se dit qu'il pouvait donc s'accorder une petite sieste, cela ferait peut être sortir ses pensées noires de sa tête. Il ferma les yeux, s'endormant presque instantanément. Cependant son sommeil ne fut pas de tout repos, peuplés de cauchemars tous plus horrible que les autres ce qui fit que quand Bill le réveilla, il sursauta, ouvrant rapidement les yeux. Il reprit bien vite conscience de l'endroit ou il était, le bisou du matin de son fiancé finissant de le réveiller. Prenant conscience de la présence du médecin dans la pièce, il se redressa pour écouter ce qu'il avait à dire, prenant Bill dans ses bras plus pour se rassurer qu'autre chose. Le blond ne put retenir un soupir de soulagement quand le médecin lui annonça que tout allait bien puis il se crispa quand il entendit le mais, palissant de plus en plus au fur et à mesure qu'il lui annonça qu'il avait effectivement quelque chose de bien grave puisqu'il voulait lui parler seul à seul. Tom tourna immédiatement son regard vers celui de son amour qui avait les larmes aux yeux. Il serra très fort sa main dans celle de Bill, lui broyant presque les os.

- Bill reste avec moi, c'est mon fiancé, je n'ai rien à lui cacher.

Tom était terrifié et si Bill ne pouvait pas rester, il était sur qu'il ne tiendrait pas longtemps avant de tomber dans les pommes. De toute manière, il était hors de question que Bill sorte de cette pièce, Tom ne les laisserait pas faire.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 7 Déc - 16:28

Bill fut grandement soulagé que Tom veuille bien de se présence. Il ravala ses larme et se mit droit comme près à encaisser ce qui allait suivre mais il sentait que rien de ce qu’il ne pourrait faire n’arriverait à le rendre calme. Il prit Tom dans ses bras pour lui assurer de son soutient car il sentait qu’il allait en avoir besoin. Puis il l’aida à se lever – fermant son peignoir – afin qu’ils puissent aller tranquillement dans le bureau du médecin. Bill remit ses bottes et il donna à Tom une paire de chaussons tout doux. Tom marchait doucement et Bill ne le pressait pas. Même si le docteur avait l’air détendu Bill n’avait pas confiance. Ils arrivèrent dans le bureau et une jeune femme était déjà là. Bill faillit se stopper en la voyant, il l’a connaissait déjà. Il déglutit bruyamment et fit s’assoir Tom avant de s’assoir tout aussi rapidement. Il rapprocha les fauteuils et il attrapa la main de Tom, il sentait que le dreadé allait avoir besoin de beaucoup de courage. La jeune femme brune fit un sourire à Bill et le brun se mordit la lèvre. Il sentait Tom le regarder avec interrogation mais le docteur prit la parole.

- Après les nombreux examens que nous vous avons faits nous avons repéré dans votre estomac quelque chose d’étrange. On a d’abord pensé que l’accident aurait provoqué une sorte d’hémorragie interne mais nous nous sommes aperçus avec le docteur Sax que le problème était tout à fait différent.

Bill envoyait un regard noir à la doctoresse en secouant la tête de gauche à droite il ne voulait pas que ca soit possible. La jeune femme prit cependant la parole avec un air calme et sur d’elle.

- Je ne vais pas tourner autour du pot monsieur Conwel. Vous faites partie des 4% de la population qui est intersexué. Autrement dit vous possédez tout autant des organes génitaux féminin que masculin. Physiquement seulement vos organes génitaux masculin sont apparent mais a l’intérieur vous posséder des organes génitaux féminin. Habituellement c’est quelque chose que l’on découvre dès la naissance et on fait subir au enfant une opération chirurgical et on stérilise l’enfant, se sont les parent qui choisissent de vous élevez en tant que garçons ou que fille. Dans votre cas je pense que vous seriez resté un garçon. Cependant ceci n’a pas eu lieu et vous avez développé des caractéristiques avancées de ce que l’on appel le Syndrome de Klinefelter.

Il tendit sa main à Tom et Bill l’arrêta net. Il refusait d’en entendre plus. Non pas que savoir ca changeait ses sentiments pour Tom il ne supportait juste pas le fait qu’elle lui envoi des regards pour lui faire payé ce qu’il lui avait dit. Bill connaissait bien Alexandra Sax pour avoir été longtemps dans son école. Et il lui avait souvent rit au nez en lui disant que les hommes et les femmes étaient deux sexes bien opposé et que ce qu’elle disait n’avait aucune chance de se réaliser réellement. Mais là il sentait qu’il allait amèrement regretter ses paroles.

- Arrête avec tes long discours plein de mots scientifiques et de belles paroles d’accord. Tu as raison c’est bon j’ai compris le message, arrête maintenant sinon je te fiche dehors. Dit nous juste ce qu’on peu faire et ce qu’il y a à faire.

La jeune femme eu un petit rire et elle tendit de nouveau sa main à Tom pour l’aider à se lever. Elle emmena le jeune homme jusqu'à un siège recouvert d’un papier contre les microbes. Bill baissa les yeux, il avait juste l’impression que cela ne le concernait plus désormais. Il releva la tête juste un moment pour croiser le regard de Tom. Il se leva et alla rejoindre son fiancé lui attrapant la main il n’aimait pas ce genre de situation ou elle laissait durer le suspense avant de lui lâcher une grosse enclume sur la tête. Elle alluma une machine que – malgré ses nombreux passages à l’hôpital – Bill n’avait jamais vue. Elle ouvrit le peignoir et Tom et Bill manqua de peu de la gifler avant qu’elle ne s’arrête juste à l’endroit qu’il ne fallait absolument pas découvrir. Il se calma doucement se répétant qu’il devait être fort pour Tom. La doctoresse versa un liquide transparent sur le ventre de Tom et Bill le devenir froid de par la grimace de son fiancé. Il lui posa un petit bisou sur le front pour le rassurer puis Alexandra attrapa un outil de la machine et il la posa sur le ventre du dreadé. Cette fois ci Bill comprit et fit des yeux ronds. Il était juste entrain de rêver éveillé c’était juste impossible que ce genre de choses arrive. Elle fit bouger la sonde et puis se stoppa à un endroit un peu plus rond du ventre du dreadé.

- Monsieur Conwel vous êtes enceint.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 7 Déc - 20:28

Tom essayait de respirer pour calmer son corps tremblant mais rien n'y faisait, il était paniqué et sa panique ne comptait pas partir de sitôt. Il se jeta pratiquement dans les bras de Bill quand celui ci l'accueilli, plongeant son nez dans son cou pour se gorger de l'odeur si rassurante de son fiancé. Son répit fut de courte durée car il dut se lever pour aller dans le bureau du médecin. Bill lâcha sa main le temps d'enfiler ses bottes et de lui faire enfiler des chaussons. Une fois debout il attrapa immédiatement la main de son homme, enlaçant leurs doigts pour avoir un minimum de courage puis il se leva, marchant doucement jusqu'au bureau du médecin pour ne pas trop se fatiguer. Le blond avait beau avoir dormi, il se sentait tout aussi fatigué avant de s'être endormi du aux nombreux cauchemars qu'il l'avait assailli pendant son sommeil. Arrivé au bureau, il se mit assis, remerciant Bill du regard pour son aide puis attendit impatiemment que celui ci s'asseye à son tour pour pouvoir lui reprendre la main. C'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour ne pas fondre en larme de toute l'angoisse qui avait prit possession de son corps. Tom écouta attentivement les paroles du médecin, se sentant pâlir au fur et à mesure de ces paroles. Il pensa immédiatement à une tumeur quand celui ci lui annonça avoir trouvé quelque chose d'étrange dans son estomac. La main de son homme se resserra sur lui pour lui assurer son soutient ce qui l'empêchait de sombrer. Tom ne savait pas s'il devait se réjouir qu'en fait ce n'était pas ça mais en entendant ce que la femme lui lâcha de but en blanc, il se dit qu'il aurait encore préféré la tumeur. Le dreadeux se sentait devenir plus blanc que blanc tandis que son cerveau analysait et qu'il comprenait les informations. Il était à moitié fille ? Ce n'était tout simplement pas possible. Il n'osait regarder Bill de peur de ne voir que du dégout dans son regard et qu'il l'abandonne. Tellement choqué par ce qu'il venait d'entendre, il ne fit même pas attention au fait que Bill semblait connaitre la doctoresse. Tom se leva tel un automate et suivit la doctoresse jusqu'au siège recouvert de papier. Ce n'est qu'une fois assis qu'il prit conscience que Bill n'était plus à ses cotés. Il le trouva toujours assis dans son fauteuil et lui lança un regard suppliant pour qu'il vienne le rejoindre, il n'y arriverait pas à tenir sans lui. Le dreadeux aurait pu en soupirer de soulagement s'il n'était pas aussi stressé quand son brun vint vers lui sans aucune trace de dégout dans son regard.

*Pour l'instant*

Se dit-il amèrement. Tom essaya d'oublier ses pensées noires en prenant la main de Bill dans la sienne, regardant attentivement ce que la femme préparait. Elle alluma une grosse machine qu'il ne connaissait pas tout en lui étalant un peu de gel qui lui fit contracter les abdos par sa froideur. Le blond ferma les yeux en sentant le doux baiser de son homme sur son front, ne les rouvrit qu'en sentant quelque chose appuyer sur son ventre. La première chose qu'il vu fut le regard étonné de Bill, il s'apprêtait à lui lancer un regard interrogatif quand il entendit les paroles de la doctoresse qui le firent halluciner. On aurait dit que ses yeux allaient sortir de leurs orbites et qu'il allait s'évanouir d'un instant à l'autre tellement il était blanc. Il sentit la prise de Bill faiblir sur ses doigts mais il ne le laissa pas se défiler, serrant plus fort sa main. S'il n'avait plus cette main il allait réellement se mettre à paniquer.

- Vous.... vous rigolez. C... c'est une blague hein ?

Le regard plus que sérieux de la femme le renseigna sur le fait qu'elle ne rigolait pas. Tom porta une main à sa bouche, empêchant un hurlement de terreur de sortir tandis que les larmes s'étaient mises à couler silencieusement sur ses joues. Tom commençait à haleter, proche de la crise de panique. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, le fait d'être enceint lui faisait moins peur que la réaction de Bill face à tout ça. Il n'osait pas le regarder de peur de voir sa réaction et malgré qu'il était terrorisé par ce qu'il lui arrivait, c'était la peur de perdre Bill qui l'effrayait le plus.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 7 Déc - 20:56

Bill faillit tourner de l’œil en entendant que Tom était enceint. Tom attendait un enfant… de lui ?! Il vacilla un instant et secoua la tête, il peinait à croire que ca soit possible. Tom était tout ce qu’il y avait de plus viril il ne pouvait pas attendre un bébé. De plus cela était totalement illogique, les hommes ne portaient pas d’enfant c’était le rôle des femmes d’avoir ce genre de tâche enquiquinante. Il vit Tom exploser d’un coup en sanglots et il redescendit aussi rapidement sur Terre. Il posa ses mains sur les joues du dreadé dégageant sans lui demander son avis la doctoresse. Il essuyait les larmes du dreadé au fur et à mesures qu’elles coulaient sur son visage. Cette vision lui déchirait le cœur.

- Tomi. Chut… Mon amour ne pleure pas, s’il te plait. On va trouver une solution d’accord. Ne t’en fait pas, je paierais ce qu’il faudra pour que tu te sentes bien.

Il tentait de calmer son amoureux doucement. Il laissa une de ses mains glisser dans ses dreads le câlinant avec amour. Puis il se pencha et l’embrassa tendrement pour lui faire oublier sa peine et surtout pour le rassurer quant à la nature de ses sentiments. Il se retourna vers Alexandra avec un regard meurtrier pour avoir faire pleurer l’homme qu’il aimait, mais il n’avait pas de temps à perdre pour des remontrances et des disputes enflammées.

- Bien alors je veux savoir dans ce cas comment on peu procéder pour l’avortement et ce le plus tôt possible. Et vu la situation je pense qu’il faut faire… Une ablation des trompes, enfin même si ca fait bizarre de dire ca pour un homme.

Bill gardait la main de Tom serrée dans la sienne tandis qu’Alexandra le regarda avec des yeux ronds. Elle savait que Bill était irresponsable mais là cela dépassait son entendement. Il continua à faire bouger la sonde regardant le fœtus dans l’écran avant d’éteindre et de nettoyer le ventre de Tom. Geste qui fut interrompu par Bill et qu’il finit lui-même laissant la doctoresse parler.

- Bill on ne peu prendre se genre de décision comme ca. Même pour une femme avorter demande une certaine préparation autant psychologique que physique. Et il faut des conditions spéciales telles que le fait que la mère ait 14 ans ou bien qu’il y est des risques médicaux. Pour ce qui est de salpingectomie ca ne se fait pas à la légère non plus ce sont des choses qui…

-Des conditions particulières ?! Nan mais tu te fiches de moi. On vient juste d’avoir vingt ans et on n’est même pas marié, on se connait depuis cinq mois et Tom est un homme. Je pense que ca fait suffisamment de raison d’accord. On ne peu pas avoir un enfant qu’il vienne de Tom ou même du bon dieu ca n’est pas possible. Je viens juste d’arrêter la drogue y’a même pas un mois et Tom à un casier plus remplis que tout les jeunes de son âge et tu nous parles d’avoir un enfant. Sort de ta bulle un peu, le monde n’est pas parfait et tout le monde ne devient pas une maman parfaite à 20 ans comme toi.

- Tu n’es qu’un égoïste Bill. Tu ne penses qu’a toi comme d’habitude ! Pas même une seule seconde tu penses à la petite vie qui est en Tom et pas même il te viendrait à l’esprit de penser au nombre de couple gay qui donnerait tout pour avoir cette chance. Tu as plus que les moyens de t’occuper d’un enfant Bill ne fait pas semblant. Même si tu étais défoncé du matin au soir tu trouverais toujours une bonne à qui le filer.

Bill la regarda et lui colla une gifle lui signifiance clairement de la boucler, il ne supportait pas son ton insolent comme si Bill créait tout la misère du monde. Il déglutit. Au fond oui c’était peu être une chance mais c’était une chance qui était survenue beaucoup trop tôt, ils ne pouvaient pas avoir d’enfant maintenant.

- De toute façon cette décision ne t’appartient pas c’est à Tom de choisir.

Le brun aurait voulu la claquer une seconde fois mais elle avait raison après tout c’était le corps de Tom c’était à lui de choisir bien que cette chose étant été faite à partir de son sperme il estimait quand même avoir le droit de choisir. La meilleure chose était sans doute qu’ils en parlent rien que tout les deux dans un endroit moins tendu.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 7 Déc - 23:11

Tom était en larmes, rien n'arrivait à le calmer. Il vivait la pire situation de sa vie, jamais il n'aurait ne serait-ce qu'oser imaginer se retrouver dans un état pareil. Sa main était toujours devant sa bouche mais elle ne servait plus à rien vu les sanglots bruyant qui s'échappaient. Tom avait essayé de les retenir mais c'était peine perdu, il était paniqué par ce qui lui arrivait, ils devenaient de plus en plus fort au fur et à mesure du temps qui passait. Des mains sur son visage le firent revenir à la réalité, les seules mains qui arrivaient à le faire cesser de paniquer ne serait ce qu'un peu. Bill avait beau lui demander d'arrêter de pleurer, c'était plus fort que lui, il ne pouvait pas s'arrêter de pleurer même avec toute la meilleure volonté du monde. Tout ce qu'il arriva à faire était de calmer un peu ses sanglots mais ses larmes coulaient toujours abondamment. Même le baiser de son amour n'arriva pas à le calmer. Cependant il le rassurait grandement sur le fait que Bill n'allait pas le quitter et qu'il n'était pas dégouté de ce qu'il était. Le blond se pencha pour passer ses bras autour de la taille de son fiancé, plongeant son visage dans son T-shirt pour respirer son odeur qui avait toujours eu don de l'apaiser. Il renifla bruyamment, ayant conscience qu'il était en train de ruiner le haut du brun sauf que c'était le cadet de ses soucis en ce moment. Il était à moitié femme, portait l'enfant de Bill et était à deux doigts de s'évanouir. Le dreadeux resserra ses mains sur la taille de son homme, enfonçant encore plus profondément son visage dans son T-shirt. Il ne voulait plus entendre parler de ce qu'il fallait faire ou ne pas faire, il voulait juste rentrer chez lui avec Bill pour dormir et espérer qu'en se levant le lendemain tout ne soit qu'un mauvais rêve mais malheureusement tout était bien réel. Il était bien en présence de Bill dans le cabinet d'un docteur ou Bill se disputait avec la doctoresse pour savoir s'il fallait garder le bébé ou non. Ils avaient tout les deux de très bons arguments qui ne faisait que foutre encore plus le bordel dans les pensées du dreadeux. Bill avait raison, ils étaient trop jeune et pas assez responsable pour s'occuper d'un enfant mais comme le disait la doctoresse c'était une chance inestimable de pouvoir avoir un enfant qui serait un peu de lui et un peu de l'homme qu'il aimait. Combien de fois avaient ils rêvé que ce soit possible alors maintenant que cette chance se présentait à eux que devaient ils faire ? Tom quitta l'étreinte réconfortante de son fiancé, reniflant une dernière fois avant de prendre la parole d'une voix pas très assurée, à mille lieux de celui qu'il était normalement.

- Pouvez vous nous laisser un instant seul s'il vous plait ?

La doctoresse le regarda dans les yeux, lui intimant silencieusement qu'il devait garder ce bébé mais Tom n'avait que faire de ce qu'elle pensait. Il n'y avait qu'un seul avis qu'il prendrait en compte et c'était celui de l'homme qui partageait sa vie. Les deux médecins quittèrent la pièce, le laissant seul avec son amour qui s'assit à coté de lui. Tom en profita pour se jeter dans ses bras, le serrant à en l'étouffer et recommençant à pleurer devant l'horreur de la situation.

- Qu'est ce... qu'on va... faire ?

Tom ne savait pas quoi décider. Il était vrai qu'il voulait de cet enfant mais quelles étaient les probabilités qu'il puisse réellement le garder et puis Bill semblait clairement ne pas en vouloir et lui même pourrait il accepter le fait de porter ce bébé ? Pour la première fois de sa vie il était vraiment perdu.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Lun 7 Déc - 23:33

Le brun fut content que Tom foute à la porte la doctoresse. Il aurait surement finit par lui foutre un coup de pied dans le derrière pour la virer, il ne supportait pas son air hautain et il avait horreur qu’on lui parle de cette manière. A peine la porte fut-elle fermé qu’il sentit Tom s’agripper violement à lui. Bill ne dit rien réagissant à peine. Il se contenta juste de le garder contre lui le rassurant du mieux qu’il pouvait. Tom subissait cette situation de manière bien plus grave que lui, il devait donc rester fort peu importe la suite des évènements. Il laissa le dreadé pleurer encore et encore pendant de nombreuses minutes jusqu'à ce que le flot de ses larmes ne se réduise de lui-même. Quand Tom sembla enfin retrouver partiellement ses esprits il lui fit un sourire et il essuya son visage. Il attrapa un mouchoir sur le bureau et il le tendit à Tom. Il l’entraina ensuite vers le fauteuil et il s’assit avant de poser le dreadé sur ses genoux continuant ses nombreux câlins.

- On va faire ce que toi tu veux Tom, c’est ton corps et je pense que vu la « gravité » de la situation c’est à toi de décidé ou non si tu veux continuer comme ca. J’avoue que je me suis emporté un peu un avortement n’est pas obligatoire mais il faut bien étudier chaque possibilité. Je pense que mener une grossesse à terme pour un homme doit être quelque chose d’assez compliqué en plus des complications habituel. Après si tu avortes il faudra choisir entre détruire toute possibilité d’avoir un enfant ou bien avoir désormais des rapports protégés à moins que tu ne puisses prendre la pilule.

Le brun gardait un sourire rassurant même si intérieurement il était mélangé entre des milliers d’hypothèses et de scénario possible. De plus il lui semblait que le discours qu’il tenait était juste hallucinant, il ne savait même pas s’il était possible que Tom prenne la pilule ou quoi que se soit d’autre et intérieurement il mourrait d’envie de dire à Tom qu’il n’arriverait jamais à supporter de lui faire l’amour avec un préservatif. Tom semblait toujours aussi largué et Bill ne savait pas trop comment le rassurer. Il encadra de ses mains le visage de son amour le regardant droit dans les yeux avec tout l’amour qu’il pouvait.

- Si on oubli toutes les complications Tom est ce que tu voudrais garder ce bébé ? Est-ce que tu te sens prêt à ce qu’on ait un enfant maintenant ? C’est la seule question que tu dois te poser. Tu dois juste savoir si tu veux un enfant de moi. Et ensuite on verra tout les deux comment gérer ca mais c’est ton corps et c’est toi qui va subir une grossesse de neuf mois. La décision principale d’appartient, mais quoi que tu décides je suis là pour te soutenir mon amour.

Bill tenait vraiment à ce que se soit Tom qui choisisse. Lui-même n’aurait jamais accepté qu’on lui impose de faire telle ou telle chose avec son corps il n’imposerait donc rien à Tom. Il le regarda sentant le nombre de questions qui devait être en lui. Il le serra fort contre lui fermant les yeux en attendant le verdict. Mais une part de lui priait pour que Tom veuille de cet enfant. De cette chose issue du fruit de leur amour qui serait un peu de chacun et qui refléterait la force de leurs sentiments. Même si c’était beaucoup trop tôt Bill savait qu’il n’aurait surement jamais d’autre chance que Tom soit le père de ses enfants.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 8 Déc - 1:32

Tom se serrait le plus qu'il pouvait contre son brun, plantant presque ses ongles dans son dos. Il aurait voulu se fondre en lui pour ne plus avoir à penser à tout ces problèmes. Tout était beaucoup trop dur pour lui. Il n'avait que vingt ans et se retrouvait déjà à devoir faire un choix capital. Il devait décider si le bébé allait vivre ou mourir. Les caresses de son homme le réconfortait grandement, le rassurant sur une chose. Il n'était pas seul, Bill ne le quitterait pas. Il pourrait toujours compter sur son soutien et son appui. Ses larmes se tarirent peu à peu tandis qu'il se calmait dans les bras du seul homme qu'il aimerait de toute sa vie. Bill essuya ses larmes, lui souriant et Tom lui fit un semblant de sourire en réponse, le remerciant du regard pour le mouchoir. Le dreadé se moucha un peu bruyamment, jeta le mouchoir à la poubelle puis se laissa guider par son fiancé jusqu'au fauteuil ou celui ci s'assit. Bill l'attira à ses genoux et Tom se laissa tomber sur son fiancé, calant sa tête contre son épaule et accueillant avec plaisirs ses câlins. Tom avait envie de couper la parole à Bill, de lui dire qu'il avait aussi son mot à dire, qu'après tout ils étaient deux à avoir leur vie qui allait changer mais il le laissa parler et exposer son point de vue. A vrai dire il ne savait pas quoi répondre à toutes les possibilités que Bill lui proposait. Il n'y songeait pas vraiment, il était encore choqué de tout ce qui avait changé dans sa vie en si peu de temps mais s'il y avait bien une chose qui ne changerait pas, c'était l'amour qu'il éprouvait pour son bel androgyne.

- Bien sur que je veux un enfant de toi Bill. Je t'aime après tout, c'est tout à fait normal de vouloir fonder une famille avec la personne qu'on aime. Je ne m'attendais juste pas à ce que cela se passe de cette manière et aussi tôt. Il faut dire que je n'aurais jamais imaginé que ce soit moi qui soit enceint.

Dit il dans un rire sans joie.

- Malgré tout ça et malgré que tout semble contre nous, je me dis que c'est peut être la seule chance qu'on a pour avoir un enfant qui ait un peu de nous deux et pas seulement juste un de nous deux. Un qu'on pourra dire que c'est vraiment le notre. A moins que toi tu ne veuille pas d'enfant de moi ?

Sa voix avait été plus tremblante qu'il ne l'avait voulu mais depuis qu'il avait appris qu'il était moitié moitié, il ne pouvait s'empêcher de se remettre en doute continuellement. Certes il ne remettait pas l'amour de son homme en cause, ça il en était sur, il n'y avait qu'à le voir mais peut être que Bill ne voulait plus d'enfants avec lui maintenant qu'il savait qu'il n'était pas comme les autres.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 8 Déc - 8:39

Bill gardait Tom contre lui en le câlinant l’entendre légèrement rire de nouveau le rassurait et puis au fond il avait raison. Tom n’avait rien d’une femme physiquement. Il était musclé, il avait des épaules assez larges, un style de rappeur et surtout la façon dont il se battait. Si on comparait tout ses éléments il était certain que la nature aurait du le choisir en tant que celui dès deux qui aurait du tomber enceint. Mais une part de Bill était bien heureuse de ne pas avoir à subit ca.

- J’aurais volontiers porté le fruit de notre amour Tom mais même pour toi je ne sacrifierais pas ma taille 36. Et puis tu imagines qu’il aurait fallut refaire toute ma garde robe alors ca aurait été un budget pas possible. Toi tu as déjà de quoi t’habiller.

Bill eu un petit rire, il tentait de calmer Tom en tournant cela légèrement en dérision. Bill se faisait peu à peu à l’idée que ca n’était pas forcément la fin du monde et que de tout façon Tom resterait Tom. Il se figea légèrement à la question de son fiancé, Tom doutait de son engagement et même si c’était concevable dans une situation pareille le brun était blessé. Il lui fit un sourire ne montrant rien de ce qui se passait en lui.

- Bien sur Tom que je veux un enfant de toi le problème n’est pas là. Ca serait arrivé dans cinq ans j’aurais dit oui directement et j’aurais été plus qu’heureux d’apprendre que je vais être papa mais on a vingt ans. On vient à peine de réellement aboutir à une relation stable et sans trop de dispute et là il va falloir que je prenne un engagement sur dix-huit ans. Bien évidement avoir un enfant serait une chose merveilleuse mais ca n’était pas voulu et ca me tombe dessus un peu comme une enclume. Je comprends que pour toi aussi c’est dur Tom mais si on le garde on ne verra pas les choses pareilles. Toi tu as le gène de la personne qui sait s’occuper des autres. Moi j’ai déjà du mal à m’occuper de moi-même alors m’occuper d’un enfant en bas âge c’est presque impossible. Et puis j’ai des exigences, des choses dont je refuse de me passer mais qui vont devenir impossible comme décidé du jour au lendemain de partir à l’autre bout du monde, rester au lit avec toi toute la journée sans se soucier de rien, passer la journée entière à faire les boutiques et…

Le brun inspira et baissa les yeux. Bien sur qu’une part de lui voulait de cet enfant seulement il aurait aimé pouvoir stopper le processus, vivre encore cinq ans de pure bonheur avec Tom puis ensuite avoir à le partager la c’était trop soudain, beaucoup trop brutal pour qu’il n’encaisse le coup.

- Et sur le plan sexuel aussi il y a des choses de notre relation que je ne veux pas sacrifier. Comme te faire l’amour dès que j’en aie envie et un peu partout dans la maison et ne pas avoir à me soucier de faire trop de bruit pour réveiller le bébé ou bien pendant ta grossesse de ne pas m’appuyer sur toi pour te faire mal. Ou une chose toute bête encore ne plus pouvoir poser ma tête sur ton torse pour dormir…. Alors oui Tom je veux un enfant de toi, juste je ne pensais pas avoir à te partager si tôt et devoir sacrifier notre vie de couple.

L’androgyne avait essayé de cacher son mal-être mais cela avait été vain. Plus il énumérait les raisons de ses peurs plus son cœur se déchirait. Il imaginait déjà la destruction de son dressing pour le remplacer pas une nouvelle chambre ou Tom passerait toutes ses journées. Il se voyait déjà vouloir dormir plus proche de Tom et que celui si ne lui dise qu’il ne gêne ou bien encore qu’il ne se lève pour aller voir si le bébé - désormais plus important que lui – allait bien. Bill allait se retrouver au second plan, tout seul dans son lit avec sa tonne de fringue débordant des petits placards de sa chambre. Bien qu’il eu essayé de les retenir les larmes s’étaient déposé avec violence sur ses joues. Bill voulait un enfant, mais Bill ne voulait pas partager Tom. Mais au fond Bill ne disait rien car par amour pour le dreadé il accepterait forcément de subir tout cela, même si cela lui briserait le cœur.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 8 Déc - 17:35

Tom se laissait câliner par son homme avec plaisir, les câlins de son homme étaient le meilleur remède pour qu'il soit apaisé et qu'il ne panique plus. Bill était le seul à savoir le calmer aussi rapidement et même à le faire rire alors que la situation ne s'y prêtait pas du tout. C'était vrai que lui avait de la marge avec ses T-shirt XXL avant que cela ne se remarque qu'il avait grossi et même s'il arrivait au terme de sa grossesse, il était sur que ses T-shirt lui irait encore. Il faudrait peut être qu'il s'achète des salopettes, ça pourrait être plus pratique que ses baggys. Tom arrêta ses pensées pour écouter attentivement ce que Bill avait à lui dire. Il ne voulait pas avoir à dire à Bill de répéter, surtout que le brun serait très vexé que Tom ne l'ai pas écouté. Le blond fut rassuré que Bill veuille un enfant de lui mais se crispa en entendant la suite de ses paroles. Le brun lui dire clairement qu'il ne voulait pas d'enfant - enfin pas maintenant - et qu'il n'était pas prêt à abandonner son mode de vie. Tom ferma les yeux, disant adieu à ses salopettes et au petit bébé qu'il avait déjà imaginer gambader dans leur appartement, volant les affaires de Bill ce qui le ferait courir après leur petit enfant en grondant mais après il était sur qu'ils en aurait rit. Enfin Tom pouvait oublier tout ces souvenirs qu'il aurait bien aimer réaliser. Bill avait raison sur un certain point, leur vie aurait changer, Tom n'était pas prêt non plus à partager Bill. Il voulait le garder pour lui tout seul mais leur enfant ça n'aurait pas été pareil. Ca aurait été une partie de son amour, il n'aurait pas eu l'impression de le partager. Tom se redressa, sortant de ses pensées en entendant son brun pleurer. Cette vision lui déchirait le coeur, il détestait toujours autant voir son brun dans un état si triste. Le dreadeux essuya ses larmes toujours plus nombreuses qui coulaient sur les joues de son homme, lui souriant amoureusement même s'il se sentait déjà mal de ce qu'il allait dire et faire.

- Je vais avorter.

Tom n'aurait jamais imaginé de sa vie que ces mots seraient sortit de sa bouche mais la réalité était la. Il allait bien se faire avorter parce qu'il sentait que Bill n'était pas prêt et qu'il ne serait pas heureux s'il gardait le bébé et tout ce que Tom voulait était le bonheur de Bill. Si Bill était heureux alors il l'était aussi. Tom caressait maintenant plus qu'il n'essuyait les larmes de Bill mais il essayait de le calmer avec ses caresses et par de petits baisers qu'il déposait sur son visage. Le dreadeux embrassa tendrement le brun puis se lança.

- Je suis sur que tu aurais pu faire un très bon père malgré que tu ne t'en pense pas capable mais tu as raison, on est pas encore prêt à avoir un enfant.

A vrai dire Tom avait pensé au début ne pas être prêt mais l'idée avait eu le temps de faire du chemin dans sa tête et maintenant il se disait qu'ils auraient très bien pu avoir un petit bébé pour égayer leur vie. Mais maintenant la question ne se posait plus, les désirs de Bill passaient avant les siens et Bill ne voulait pas pour le moment alors il attendrait. Le dreadeux n'aimait pas mentir mais la situation l'obligeait à le faire.

- On aura tout notre temps pour en refaire un plus tard, après tout si on à réussir à en faire un, on arrivera bien à recommencer.

Tom sourit tendrement à son homme - effaçant les dernières traces de ses larmes - pour lui faire croire que cela ne le touchait pas plus que ça. Ses lèvres trouvèrent tout naturellement le chemin de celles de son fiancé, l'embrassant avec tout l'amour qu'il avait pour lui, espérant clore la conversation.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mar 8 Déc - 23:53

Bill faillit presque pousser Tom par terre et lui hurler dessus pour lui avoir balancé cette phrase en pleine gueule. Bien sur au départ sa première réaction avait été de penser à l’avortement mais désormais il reconsidérait la chose. Certes il était complètement tétanisé devant ce qui allait lui arriver mais jamais il n’aurait cru pouvoir entendre que Tom veuille tuer leur unique chance de fonder une famille. Ses larmes se stoppèrent instantanément à cette pensé. Tom pouvait le délaisser autant qu’il voulait, c’était sans aucun doute leur seule chance il ne la foutrait pas en l’air. Surtout si Tom continuait à le complimenter de la sorte du son devoir de père.

- Tu ne peu pas avorter Tom. Je refuse que tu fasses ca ! Tu as très envie d’avoir ce bébé et faire ca serait peu être nous priver pour toujours d’avoir la chance de fonder une famille. Alors oui peu être que c’est un peu tôt et oui je suis terrorisé à l’idée que tu me délaisses et que je ne sois plus le centre d’intérêt. Mais combien de fois on a rêvé que ca nous arrive hein ? On peu pas tout foutre en l’air alors que ca se trouve dans deux mois on va pleurer d’avoir pris cette décision. Mes pleurs n’étaient pas un non catégorique Tom. On à un délai de quatorze semaines pour l’avortement je pense qu’on devrait continuer à y réfléchir. Je pense qu’on devrait mettre ca au point à la maison plutôt qu’ici dans un hôpital. Ca nous met mal à l’aise tout les deux et on peu ne pas vraiment se projeter dans le futur.

Il attrapa la main de Tom et il la serra fort dans la sienne il voulait juste que Tom lui promette qu’ils avaient encore du temps pour choisir. Bill ne voulait pas prendre cette décision à la légère. C’était quelque chose qui allait changer leur vie et puis au pire il ne pouvait pas choisir en cinq minutes de tuer un enfant. Leur enfant, le fruit de leur amour.

- Ca nous laisse trois mois pour choisir ou non de garder notre bébé Tom puis ensuite au pire on aura encore six mois pour s’adapter à l’arriver du fruit de notre amour. Tu ne veux pas me forcer à le garder et je ne veux pas te forcer à t’en débarrasser. Le mieux et qu’on en parle tranquillement toi et moi disons après un gros câlin dans notre lit, au milieu de toutes mes peluches ?

Bill sourit puis rigola doucement avant d’embrasser le dreadé. Il savait que ce genre de moment était le moment idéal pour parler de leur futur, ils avaient tout les deux beaucoup plus envie de prendre d’importante décision quand à leur couple après avoir ressentit si fortement leur amour. Bill posa un nouveau baiser sur les lèvres à tom. Il lui aurait bien demandé ce qu’il comptait faire pour Gordon mais Bill estima que son amoureux avait eu sa dose de questions et de réponse choc pour la journée. Il lui sourit et le laissa reprendre ses esprits. Ce lieu n’inspirait pas à Bill d’avoir un enfant il préférait amplement remettre la conversation à plus tard. Il se leva faisant délicatement glisser son chevalier de ses genoux puis il l’attrapa par la taille pour l’aider à avancé. Tom était toujours fatigué et la séance de pleurs n’avait pas du amélioré son état. Ils passèrent devant la doctoresse qui allait parler mais Bill l’en dissuada d’un regard meurtrier. Si Tom gardait cette enfant Bill allait devoir changer de gynéco, il ne la supportait pas. Ils allèrent jusqu'à la chambre et Bill ouvrit la porte. Il fit un sourire à Jenny et fut surprit de la vitesse à laquelle Gordon se leva pour rejoindre son fils. Il laissa Tom entre les mains de son père – après lui avoir dit que Tom allait bien – et alla vers Jenny.

- Ca va princesse ? Tu t’es bien reposée ? Est-ce que tu as besoin de quelque chose ?

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   Mer 9 Déc - 2:17

Tom sursauta devant la violence des propos de son amour puis baissa la tête, honteux mais surtout perdu de la réaction de Bill. Il ne savait plus ce qu'il devait penser. Un coup Bill disait qu'il ne voulait plus de l'enfant et le coup d'après il l'engueulait d'avoir pensé à s'en séparer. Le dreadeux se mordit les lèvres pour s'empêcher de pleurer à nouveau, il en avait marre de pleurer, il voulait se montrer fort pour son fiancé et pas à chaque problème qui se dressaient devant eux se mettre à chialer pour un oui ou un non. Encore une fois Bill avait raison après tout il avait encore le temps pour prendre une décision définitive, rien ne les obligeait à prendre une décision dans la minute. Tom enlaça ses doigts à ceux de Bill, les serrant avec force pour avoir un contact avec son homme sans avoir à relever la tête. Un sourire timide prit place sur ses lèvres quand il entendit Bill prononcer "notre enfant", même si celui ci ne le voyait pas, il était heureux que le brun veuille attendre et discuter plus tard dans un lieu plus approprié de ce qu'ils devaient faire vraiment. Tom toujours la tête baissé, se mit à jouer avec les doigts de son homme tout en lui répondant.

- C'est vrai que j'ai très envie d'avoir ce bébé. Même si au début j'étais terrifié, je me dis maintenant que ça ne peut être qu'une bonne chose vu que c'est un petit bout de toi et puis je n'ai jamais pensé une seule seconde que j'allais te délaisser. Tu seras toujours le plus important pour moi quoiqu'il arrive et quoiqu'on décide. Tu seras toujours mon prince.

Tom parlait de plus en plus vite, s'embrouillant dans ce qu'il voulait dire. Il était stressé, cherchant à exprimer tout ce qui lui passait par la tête en une seule fois. Il se força à se calmer, respirant un grand coup. Il était toujours un peu stressé mais quand Bill releva sa tête pour l'embrasser tendrement, il perdit toute trace d'anxiété qui aurait pu subsister. Le dreadeux passa ses bras autour du cou de son fiancé, approfondissant le baiser tout en gardant cette touche de tendresse qui le faisait fondre.

- Ca me parait une très bonne option.

Un doux sourire prit place sur le visage de Tom. Après un autre baiser de son amour, il se cala contre son épaule, humant son odeur si rassurante à ses yeux. Il resta comme ça pendant quelques minutes, savourant le silence après la tempête qui était passé. Même s'il se doutait que ce n'était qu'un court répit, il en profitait tant qu'il pouvait. Tom crut même à un moment qu'il allait s'endormir mais Bill le sortit de son état de léthargie en le faisant se lever. Tom bailla puis se leva, se faisant aider par son brun pour marcher. Il était exténué mais plus que la fatigue physique, c'était la fatigue psychologique qui l'éreintait le plus. A peine furent-ils arrivés dans la chambre que Gordon était déjà près d'eux. Il s'était rongés les sangs, n'ayant pas pu accompagner son fils dans le bureau. Il avait été blessé que Tom préfère Bill à lui pour rester avec lui mais il commençait à s'y faire de passer au second plan. Malgré que Bill lui annonça que Tom allait bien il avait du mal à croire à ses paroles. Tom avait le visage très pale et les yeux rougis comme s'il venait d'arrêter de pleurer ce qui ne faisait que l'inquiéter encore plus.

- Ca va Tom ?

- Oui je suis juste un peu fatigué.

- Alors qu'est ce que tu as ?

Tom sursauta en entendant son père poser directement la question qu'il redoutait le plus mais il s'y était attendu à ce que son père veuille savoir ce qu'il avait. C'était légitime et tout à fait normal mais Tom ne se sentait pas prêt à tout lui raconter maintenant. Il ne supporterait pas encore une dispute ou même pire, que son père parte de l'hôpital pour ne plus jamais revenir. Comment Gordon réagirait-il en sachant qu'il était intersexué ? Le dreadeux ne préférait pas le savoir pour l'instant voulant remettre cet instant à plus tard.

- On peut en parler plus tard ? Je suis vraiment fatigué, j'aimerais bien dormir un peu.

En fait Tom n'avait pas vraiment envie de dormir mais c'était la seule échappatoire qu'il avait trouver pour éviter les questions de son père. Il fit un sourire désolé à Gordon, le suppliant du regard de ne pas insister puis il se dirigea vers son lit, enlevant lentement ses chaussons avant de se coucher dans le lit, remontant les draps jusqu'à son visage puis attendit que Bill le rejoigne pour s'autoriser à fermer les yeux.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est trop tôt [Pv Tom & Jenny]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» un site ke trop crampant XD
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secret Paris :: LE RPG :: Les lieux spéciaux :: L'hopital-
Sauter vers: