Secret Paris
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Berlin Fashion Week [Pv : Bill]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Ven 12 Fév - 8:39

Bill écouta le discours d’explication de Novak avec l’air très peu convaincu, le brun semblait plus s’enfoncer qu’autre chose et Bill n’était pas d’humeur à faire de l’analyse, il prenait donc les phrases but en blanc et les interprétait comme elles lui venaient.

- En fait je suis ton amour de vacances. Tu es bien avec moi puis tu vas partir tu vas m’appeler les deux premiers jours pour me dire que je te manque puis le troisième jour ca sera finit, je ne suis pas une pute mais je ne suis pas non plus mieux. Je suis juste là pour faire passer le temps.

Bill fronça les sourcils l’air vexé mais Nole continua lui disant qu’il tenait à lui et qu’il voulait juste ne pas lui faire de mal en promettant des choses si tôt. L’androgyne perdit alors toutes traces de peine, en fait le Serbe essayait juste de ne pas faire les même erreurs que Tom : lui promettre et partir. Il ravala un sanglot et se blottit contre Nole tout en gardant la peluche contre lui. Il s’était énervé un peu pour rien, Novak faisait au mieux avec les capacités qu’il avait et c’était sur qu’en deux jours il ne pouvait pas lui promettre mariage et enfants. Il baissa les yeux doucement lui posant un baiser sur la joue avec tendresse.

- Désolé c’était maladroit comme question. Il faut que je me calme un peu, je suis un peu sur les nerfs j’ai l’impression. Je ne veux pas me fâcher aussi avec toi.

Heureusement Bill avait une chance c’était que le tennisman était d’une patience record et dans sa situation c’était plus qu’agréable à savoir. Cela lui évitait de toujours devoir se racheter toutes les cinq minutes pour un mot de travers qu’il n’aurait pas bien contrôlé. Il resta là se calmant doucement sous ses caresses quand son téléphone sonna. Bill se redressa et attrapa le petit engin. Il vit Tom inscrit et il hésita… Etait-il bon de lui parler ? Si c’était pour entendre un adieu définitif il n’en était pas certain mais au pire Novak serait la pour le soigner et si c’était pour s’excuser Bill aurait retrouvé son amour, mais auquel cas il perdrait Novak et il voulait quand même garder des contacts avec son amant. Il embrassa doucement Novak et choisit de rester quand même contre lui pendant la conversation, comme ca en cas de grosse crise de larmes il aurait quelqu’un pour l’épauler.

- Allo ?

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 29
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Ven 12 Fév - 12:26

Tom avait les mains moites, il tremblait fortement et se retenait à grande peine de ne pas pleurer au son de la voix de Bill. Il ne savait pas vraiment quoi dire, il n'avait rien préparé et maintenant il ne savait pas comment aborder le sujet et amorcer la discussion. Le dreadeux avait peur que le brun continue à le narguer comme à l'hôtel ou encore pire qu'il lui raccroche au nez. Il devait bien choisir ses mots pour exprimer toute la douleur qu'il ressentait et qui lui comprimait le coeur. Il tournait et retournait les phrases dans sa tête mais n'en trouvant pas d'assez satisfaisante, il décida de se lancer.

- Bill, je... je suis encore à l'aéroport. Je n'ai pas arrêté de réfléchir à ce que tu... avais fait et à ma... réaction et plus j'y réfléchis, plus je me dit que ce n'est pas possible que ça se finisse comme ça. Je ne peux pas m'imaginer vivre sans toi, j'ai cru que je pourrais au moins survivre mais c'est impossible. Malgré ce que tu m'as fais je ne pourrais pas vivre sans toi. Je n'y arriverais pas, tu me manque déjà terriblement.

Tom s'arrêta un instant pour souffler et ravaler ses larmes qui voulaient couler. Des gens s'étaient arrêtés pour le regarde mais il s'en fichait, tout ce qui comptait pour lui à cet instant c'était de récupérer Bill.

- Je veux bien faire l'effort de revenir à l'hôtel, enfin si tu veux toujours de moi, mais à condition que tu ne parles plus à l'autre au moins pour le reste de la semaine. Après tu pourras toujours le revoir si tu en as envie mais comprends moi. Je ne peux pas être la si lui est la aussi, ça me renvoie toujours le fait qu'il à... et c'est encre trop tôt pour moi de le voir.

Tom était terrifié, il n'avait qu'une hantise, c'était que Bill lui dise qu'il n'avait plus besoin de lui et qu'il lui avait déjà trouvé un remplaçant. Si c'était le cas il en mourrait surement de tristesse.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Ven 12 Fév - 14:15

Bill laissa Tom parler sans l’interrompre. Il ne savait pas quoi lui répondre, il s’était fait jeter avec violence puis maintenant Tom voulait le reprendre comme ca. Bill aurait put s’énerver et dire à Tom que tout était de sa faute et qu’il avait décidé de lui-même de partir et que ce n’était pas à lui de décidé pour lui ce qu’il voulait faire de sa vie, mais les caresses de Novak le calmait, lui laissant le temps de chercher quoi dire avant de faire une crise.

- Tu manques aussi Tom. Mais c’est toi qui a prit seul la décision de partir sans me demander mon avis c’est à toi seul de décider ou non si tu veux revenir. Je ne vais pas me mettre à genoux pour te supplier de revenir. Tu avais le droit de m’en vouloir autant que tu veux Tom mais tu n’avais pas le droit de tenir de tels propos à mon égard. De me traiter comme tu l’as fait et d’annuler ta promesse de mariage sans même me laisser te donner mes explications, mes raisons ou même mes excuses. Tu m’as juste pointé du doigt comme un pestiféré et tu es partis sous entendant clairement que je ne te méritais pas.

Le brun avait parlé calmement, il était plus que peiné que Tom soit partit et il ne voulait pas se mettre en colère, il ne voulait pas l’effrayer. Une part de lui mourrait d’envie de le retrouver mais quelque par il avait peur de souffrir à nouveau et que Tom ne fasse ca que pour une raison bidon. Il se souvenait de ce que sa mère et Jenny lui avait répété de nombreuses fois et même s’il n’avait pas voulu y croire maintenant qu’il avait souffert il n’était pas sur d’arriver à subir ca de nouveau. Il le laissa finir et soupira doucement, peu importe les circonstances la jalousie de Tom serait toujours débordante.

- Je n’aie rien fait de mal Tom et il est respectueux, il ne fera rien que tu puisses lui faire regretter et rien qui pourrait me mettre dans l’embarra à ton égard. Tout à l’heure je voulais juste vraiment regarder la petite sirène Tom… Ca n’était rien de mal. J’avoue que je me suis emporté et je n’aurais pas du mais je pensais que tu étais juste venu pour m’espionner, juste parce que tu pensais réellement que j’étais une petite pute. Je ne pensais pas que tu prendrais ca aussi mal.

Le problème c’était que maintenant Bill ne verrait plus jamais son « fiancé » de la même manière. Il avait peur de Tom, peur que Tom lui veuille du mal. Il se blottit par reflexe contre le Serbe cherchant un peu de protection puis il se lança pour dire à Tom ce qu’il avait réellement sur le cœur en priant pour qu’il ne lui en veuille pas.

- Je veux que tu reviennes, plus que tout j’aimerais aussi que tu puisses m’aimer comme avant mais… J’ai peur de toi Tom. Tu sais personne ne me fait du mal mais toi tu as tout détruit d’un coup tu sais et si tu reviens j’ai peur que tu viennes pour me faire du mal à nouveau. Je sais combien tu m’aimes et je sais que tu es juste plein de bonne intention mais juste… Ne te vexe pas si je m’effraye en te voyant parfois désormais.

Il baissa les yeux attendant de voir comment Tom allait réagir à de tels propos. Il savait que ce genre de paroles pouvait blesser mais il ne voulait pas que Tom revienne en pensant juste que Bill n’avait pas de souffrance en lui. Bill avait beau avoir l’air froid il n’était pas sans cœur.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Novak Djokovic
Bill's Doudou ♥
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 29/01/2010

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Aime les hommes.

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Ven 12 Fév - 16:06

Novak tentait de s'expliquer le plus clairement possible et il semblait que Bill ne le prenait pas si bien que ça. Il tenta de s'expliquer d'une autre manière, développent bien ce qu'il voulait dire. Ce n'était pas facile de décrire ses sentiments comme ça sur une simple commande. Le Serbe n'était pas forcement un pro des gros déballement de sentiments mais il faisait de son mieux. Il laissait tout simplement ses émotions parler en espérant que ca ne serait pas prit de travers. Il semblait avoir enfin réussi à se faire comprendre puisqu’il n'eut pas le temps de comprendre que Bill avait changé totalement de comportement se blottissant contre lui et lui déposant un baiser sur la joue pour venir s'excuser. Le tennisman caressa doucement ses cheveux tout en parlant calmement pour qu'il arrête de s'excuser comme ça. Ca ne servait à rien après tout.

Ce n'est rien, tu as subit quelque chose de dur et puis je ne vais pas me fâcher avec toi pour ça. Il en faut bien plus et puis tu as juste besoin d'un peu de repos.

Il posa un tendre baiser sur son front. Le brun comprenait parfaitement que son amant soit totalement chamboulé il venait de se faire larguer d'une manière plus que violente, sans explication valable sans rien. Il savait qu'il n'allait pas forcement être au meilleur de sa forme pendant un bon moment et surtout il risquait de se vexer un peu pour tout et n'importe quoi mais au yeux du sportif c'était tout à fait normal. Après une rupture les gens étaient toujours beaucoup plus sensibles. Il fut alors dérangé par le bruit de téléphone. Au vu de la tête de sa jeune sirène il supposait que ça ne pouvait être que son ex fiancé. Il le serra un peu plus fort contre lui pendant que le jeune homme discutait pour le moment tranquillement. Il déposait de temps à autre des baisers dans ses cheveux attendant qu'il ait fini sa conversation. Le Serbe faisait de son mieux pour le laisser parler tout en lui montrant qu’il était là. Il se devait juste de ne pas le déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 29
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Dim 14 Fév - 18:32

Tom attendait anxieusement la réponse de Bill et plus les minutes s'écoulaient, plus il angoissait. Il allait réprendre la parole quand la voix du brun se fit enfin entendre. Tom resta estomaqué par la mauvaise foi dont Bill faisait preuve. Le dreadeux voulait bien admettre qu'il avait une part de tord dans toute cette histoire mais la majorité revenait quand même à Bill. C'était Bill qui l'avait trompé, qui l'avait agressé dés qu'il était rentré dans sa chambre d'hôtel et qui l'avait nargué, énervant encore plus Tom au lieu d'avoir une discussion calme et posé. Le dreadeux ne montra cependant rien dans sa voix, répondant calmement et posément au brun.

- Je t'ai demandé ton avis Bill. Tu avais un choix très simple à faire mais tu n'as pas su choisir entre ton fiancé et un homme que tu ne connais que depuis une journée. Tu n'étais pas obligé d'accepter ma proposition entièrement, me choisir moi m'aurait amplement suffit mais tu ne l'as pas fait et ça m'a pas profondément blessé. Je reconnais que c'étais une erreur d'avoir rompu ma promesse mais tu te foutais royalement de ma gueule et j'avais l'impression de ne pas avoir ma place dans cette chambre.

Tom avait parlé avec sincerité, ne cachant rien de ses sentiments et de ses pensées au brun. Le seul moyen pour un éventuel nouveau départ était de mettre carte sur table et de ne rien se cacher.
- Il a déjà fait quelque chose que je pourrais lui faire regretter mais malgré ce que tu peux croire j'ai trop de respect pour toi pour créer un scandale. Je n'ai jamais dit ou insinué que tu étais une pute, ça ne m'a même pas traversé l'esprit quoique tu en penses et je n'étais venu que parce que tu me manquais. Je te faisais confiance. Je ne m'étais pas douté de ce que j'allais trouver en arrivant...

Rien que de repenser au moment ou il avait lu ce magasine lui donnait la nausée. Jamais il n'avait pensé que Bill pourrait le tromper malgré tout ce que tout le monde disait. Cela lui faisait encore plus mal de se dire que c'était lui qui s'était trompé. Le dreadeux pensait avoir touché le fond mais les paroles de Bill le mirent plus bas que terre. Bill avait peur de lui. C'etait encore pire que tout ce qu'il n'avait pu imaginer.

- Tu as peur de... moi ? Oh mon dieu.

Tom posa une main sur sa bouche pour éviter que les sanglots ne sortent tandis que les larmes dévalaient silencieusement ses joues. Il sentait que quelque chose s'était brisé entre Bill et lui mais malgré tout il ne voulait pas perdre le brun. Il ne survivrait pas sans lui.

- Je suis tellement désolè qu'on en soit arrivé la. Bien sur que je t'aime toujours sauf que je n'ai plus vraiment confiance. Tout le monde me disait "tu verras Bill te trompera un jour" et moi je leur répondais que tu m'aimais et que tu n'oserais jamais faire ça. C'est très douloureux de se rendre compte que je me suis trompé et que la personne en qui j'avais le plus confiance m'a trahie. Le pire dans tout ça c'est que tu n'arrives même plus à le quitter pour une semaine comme tu le faisais avec moi au début. Comme si tu ne pouvais plus te passer de lui... Je veux bien que l'on discute mais tant qu'il sera la je ne reviendrais pas même si ça me déchire le coeur de ne pas t'avoir à mes cotés.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Dim 14 Fév - 21:14

Bill écoutait Tom parler l’air impassible. Plus le blond lui parlait plus Bill se braquait. Tom lui reprochait tout et il n’arrivait pas à encaisser, il laissait donc se regard dans le vide comme s’il cherchait quelque chose auquel se rattacher. Avant de répondre à son ex fiancé. Tom l’incriminait alors qu’il n’avait rien fait.

- Arrête de dire ca Tom ! Je n’aie pas choisit et tu le sais aussi bien que moi. Je voulais juste que tu te calme un peu que tu arrête de gueuler pour un oui ou pour un non afin qu’on est une conversation posée. C’est toi et toi seul ! Qui à choisit Tom. Tu as choisis de faire la sourde oreille et tu m’as rendu ma bague avant de te barrer comme un voleur. De plus tu n’as aucune preuve que j’ai baisé ailleurs ou pas tu en as juste la conviction Tom. Tu as lu dans un magasine, dans lequel on me voyait entrer dans un sexe shop, que j’avais soit disant baiser quelqu’un d’autre mais ca n’est pas le cas. Ensuite tu as vu quoi d’autre hein ? Une photo de moi à quatre pattes ? Une vidéo ou je me faisais baiser ? Ou bien tu as juste assisté à cette soit disant partie de baise ? Tu n’as même pas de preuve et tu m’accuses.

L’androgyne s’emportait un peu alors qu’il savait qu’il l’avait réellement fait mais Tom lui n’en avait aucunes preuves réelles. En fait il se rendait compte qu’au premier mensonge écrit dans un torchon Tom le quittait. Ca n’était pas comme si Tom l’avait surpris à poil avec le Serbe, il avait juste écouter des rumeurs afin de se faire une opinion sur la chose et Bill en était plus que blessé. Plus Bill écoutait Tom moins il croyait en la sincérité de ses paroles.

- Ne me parle pas de confiance et de respect Tom alors que tu me largues pour un magasine people à 1€. Et tu n’as rien trouvé en arrivant. Tu m’as vu au défilé assit à côté d’un joueur de tennis et tu es venu dans ma chambre et tu m’as trouvé entrain d’enlever mes chaussures et de commander du pop corn pour regarder un Disney. C’est de ca dont tu m’accuses ? D’avoir regarder un Disney sans toi et d’être aller voir un défilé en compagnie d’un autre homme ?

Le brun restait juste sans voix, Tom l’accusait vraiment sans preuve, il croyait juste tout et n’importe quoi comme si n’importe quelle rumeur était prétexte à le larguer comme une merde. Bill sentit son cœur se serrer et des larmes lui venir. Son fiancé n’avait aucune confiance en lui et ca n’était pas parce qu’il l’avait trompé c’était juste qu’il n’avait juste pas envie de croire en lui.

- Et tu veux qu’on discute de quoi Tom ? Des magasines pourris dans lesquels tu pioches tes preuves ? Ou bien de tes accusations sans fondement ? J’étais fier de t’avoir vu défilé Tom, je ne me doutais pas que tu arriverais me voir juste pour m’engueuler. Je voulais au moins un baiser et juste que tu me demandes ce qui c’était passé. Mais tu as choisis ton camp il me semble. Tu as choisis de rester du côté des médias.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 29
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Mar 16 Fév - 15:40

Plus Tom ècoutait Bill et plus il sentait que cette discussion tournait autour du pot. Bill ne voulait pas reconnaitre ses erreurs et continuait à tout mettre sur le dos du dreadeux. Bien sur Tom avait aussi des tords dans l'histoire mais lui avait au moins le courage de les reconnaitre.

- Justement tu n'as pas choisi Bill ! En étant amoureux de moi, la logique aurait voulu que tu me choisise. Pas forcément que tu rentre à Paris mais que ton choix se porte sur ton fiancé. Je voulais aussi avoir une discussion posée mais tu ne m'en a pas laissé le temps. Dès que tu es rentré, tu t'es immédiatement mis à me gueuler dessus. Je venais de faire des heures d'avion pour toi, tu sais à quel point je déteste l'avion. J'étais sur les nerfs et je n'ai pas supporté comment tu m'as gueulé dessus. Je ne croyait pas ces journaux, j'attendais d'avoir ta version des faits et tu n'as rien dit qui prouverait le contraire.

Et c'était vrai. Bill n'avait pas une seule fois cherché à démentir les faits ou même à entamer une discussion. Il n'avait fait que de narguer et ignorer Tom. Comment le dreadeux aurait-il put rester dans de telles circonstances ?

- Ce n'est pas du tout pour ça que je suis partis et tu le sais très bien. J'étais prêt à te croire sur paroles mais à aucun moment tu n'as cherchè à me donner d'explications. Tu étais trop occupé à commander ton Disney et à jouer avec son chien.

Alors la Tom hallucinait vraiment et le mot était faible. C'était comme si c'était lui qui était rentré dans la chambre et qui avait directement agressé Bill sans même un bonjour ou un sourire. Peu importait que Bill croyait qu'il était venu pour l'espionner, lui n'aurait jamais réagi de cette manière. Il aurait sut garder son calme même si à l'intérieur il bouillait de rage.

- Et à quel moment j'aurais put t'embrasser ? Quand tu m'as gueuler dessus comme du poisson pourri ? Ou quand tu m'as ignoré pour jouer avec son chien ? Ou quand tu t'es couché sur son torse ?

Les derniers mots prononcés avaient écorchés la bouche du blond. Il avait encore en tête la vision de Bill couché sur le torse de l'autre et son coeur se serrait incroyablement fort dans sa poitrine. Malgré tout ce qu'il se passait, il ressentait toujours autant de jalousie et n'arrivait presque plus à le supporter.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Mar 16 Fév - 23:42

Bill écoutait Tom en restant le plus digne possible, Tom appuyait sur les points sensibles pour tenter de le faire culpabiliser au maximum et cela marchait plus ou moins. Bill savait la peur que Tom avait des avions et il se doutait que faire ca avait du être pour lui quelque chose d’assez éprouvant surtout sans son soutient. Cependant Bill ne l’avait jamais forcé à venir à Berlin.

- Je ne voulais pas te hurler dessus. Je me suis juste emporter. J’ai été surpris de te voir et sur le moment je n’aie pas réfléchis. Je t’accord le fait que mon non choix à pu être à tes yeux une trahison et je m’en veux si tu l’as pris comme ca car ca n’était pas le cas. Je pensais que tu ne partirais pas sans réponse et que le temps que je te réponde vraiment tu te serait calmé. Tu sais bien que je t’aime Tom, mon sal caractère ne change pas mes sentiments et tu le sais bien, tu as été confronté autant à mon caractère qu’à mes sentiments, tu me connais bien.

Le brun baissa les yeux, il sentait que Tom était plein de bonne volonté mais l’androgyne n’arrivait juste pas à mettre sa fierté de côté. Cette dispute avec son fiancé avait fait renaître en lui tout ce que Tom c’était appliqué à faire disparaître. Il voulait désormais juste avoir le dernier mot et que tout lui tombe dans les mains comme une petite princesse.

- Tu aurais pu m’embrasser dès que tu le voulais Tom, quand tu le voulais et que peu importe qui était présent. Cette bague symbolisait qu’une partie de moi t’appartenais et si cela te chantait de narguer la Terre entière tu en avais le droit. Donc tu pouvais très bien grimper sur le lit à ton tour et venir m’embrasser même si c’était totalement déplacé.

Bill se redressa et embrassa doucement Novak avant de quitter le lit pour aller dans la salle de séjour de sa suite. Il ne voulait pas mettre Novak à l’écart il voulait juste lui éviter d’assister à une crise pareil. Bill sentait revenir en lui tout ses caprices d’enfant gâté et il était loin d’avoir l’esprit ouvert à la discussion.

- Tu sais quoi Tom j’ai mis presque tout ce que j’avais entre parenthèse pour toi. Parce que je pensais que notre histoire en valait le coup. Et toi tu te ramènes et juste parce que j’hausse un peu trop le ton tu fous tout en l’air. Pendant six moi je me suis appliqué à toujours faire au mieux, à changé mes mauvaise habitude à devenir quelqu’un de bien et à trouver une bonne raison de pas me droguer ou jouer les putes. Et cette bonne raison se barre comme ca du jour au lendemain juste sur un coup de tête. Tu fais celui qui souffre le plus de nous deux car tu es soit disant celui qui est trompé. Mais tu te fiches totalement de ce que moi je peu en penser. Tu m’appelles juste parce que toi tu as de la peine, mais jamais tu ne ferais ca pour savoir comment moi je vais hein ? Tu t’en moque tu fiches le camp comme ca. Tu fais genre « oui, les gens m’avaient dit que tu ferais ca » et bien moi les gens m’avaient dit que tu te barrerais une fois que tu m’aurais piqué assez de mon fric et bah je crois que moi j’ai une preuve de se que j’avance Tom. Tu as fait exactement ca. Maintenant tu as du fric, de la notoriété alors le premier truc suspect est prétexte à me larguer. Je ne pense pas que tu sois celui qui soit le plus blessé Tom. J’ai moi aussi un million de raisons de pouvoir t’en vouloir.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 29
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Mer 17 Fév - 12:45

Tom sentit un peu de tension partir de ses épaules. Il était soulagé que Bill comprenne et admette qu'il avait aussi mal agi. Ses paroles le touchait et le rassurait sur le fait que Bill l'aimait toujours.

- Oui je le sais. Je t'aime aussi. C'est pour ça que j'ai réagit aussi violemment. Je n'ai pas réfléchit sur le moment. J'aurais du rester et attendre que tu choisise vraiment mais je ne pouvais plus rester dans la même piéce que lui.

Tom, bien qu'habitué aux changements d'humeur du brun, fut tout de même surpris du revirement de situation. Cependant il se reprit bien vite, ne montrant pas son étonnement dans sa voix.

- Tu sais très bien que non. Tu sais très bien comment ça aurait finit si je serais venu sur ce lit pour te reprendre. Je ne pense pas que tu aurais voulu d'un scandale.

Parce que Tom savait trés bien comment cela aurait fini s'il était allé sur ce lit pour récupérer Bill. Sa possessivité l'aurait empeché de réfléchir et si cet enfoiré l'aurait empeché de reprendre Bill, Tom était certain que cela aurait fini en réglement de compte. Il était sur que si sa rage aurait prit possession de lui, il aurait put aller jusqu'à le tuer. Tom en avait prit des coups dans sa courte vie mais les paroles de Bill était pire que tout. Le brun savait très bien frapper la ou ça faisait mal et la il avait taper dans le mille.

- Tu crois vraiment que j'étais avec toi pour l'argent ? Tu le penses vraiment ?

Tom se rendit compte à cet instant que tant qu'ils seraient au téléphone, rien ne s'arrangerait. Il ne laissa pas le temps à Bill de répondre qu'il prit sur lui et parla à nouveau.

- J'arrive, il faut qu'on se parle en face en face.

Le blond raccrocha, glissa le téléphone dans sa poche et se leva, s'étirant de toutes ses heures resté assis dans la même position. Il laissa son bagage dans une consigne puis se dépecha de prendre un taxi qui le ramèna jusqu'à l'hôtel. Arrivé dans le hall, Tom sortit à nouveau son téléphone et les mains moites et tremblantes d'anxieté, écrivit un message à Bill.

Je suis en bas. Est ce que je peux monter ou l'autre est encore la ?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Mer 17 Fév - 13:32

Bill tentait de se calmer de se dire qu’il n’avait pas de réel raison de s’énerver mais le ton de Tom le mettait hors de lui. Comme s’il pouvait douter de ce qu’il disait. Tom s’était barré après s’être fait offert des tonnes de cadeaux pour noël, il avait maintenant une villa et un bateau à son nom au Seychelles et il se barrait et il lui demandait encore s’il avait de doute sur ce qu’il avançait.

- Bien sur que je le pense. Tu as été couvert de cadeau pour noël, je t’aie offert en un noël plus que ce que j’ai offert à Jenny en 20 ans, tu as une villa, un appart que je vais devoir revendre car il est de moitié à ton nom, un bateau, une voiture neuve, des vêtements par centaines et tu ose encore me demander si j’ai vraiment l’impression de t’avoir servit de porte monnaie. Et bien la réponse est oui. J’ai vraiment l’impression que tu m’as utilisé juste pour te vider les couilles quelque part en n’ayant rien à foutre de la journée.

Les paroles de Bill étaient certes très crues mais c’était ce qu’il pensait réellement. Il s’attendait à ce que Tom se remette à hurler lui disant que c’était faux mais au lieu de cela il lui dit juste qu’il arrivait le laissant déconcerté au téléphone. Il lui fallut quelques instants pour se rendre compte que Tom allait réellement arriver. Il décida que la chambre n’était pas forcément le meilleur moyen de converser en paix puisque Novak était au lit et Bill voulait le laisser tranquille, après tout peu être le Serbe c’était t’il endormit. Il prit le passe de sa chambre, son portable et sa carte de payement avant de filer au bar pour attendre son ex fiancé. Ils n’allaient bien sur pas discuter ici mais Bill avait besoin d’une bonne téquila pour faire passer tout ca. Il s’installa donc attendant le dreadé qui finit par se manifesté par sms.

« J’arrive, je suis au bar. »

Il paya rapidement ses nombreuses boissons avant d’aller dans le hall ou il trouva l’homme qu’il aimait l’air détruit et trempé par la pluie, avec un air comme ca Bill se demandait comment la sécurité avait pu le laisser entrer sans rien dire. Il secoua la tête et lui fit signe de venir avant d’aller dans le salon privé qu’il avait fait réservé. Il le laissa entrer et ferma la porte derrière eux. Il alla dans la petite salle de bain et apporta à Tom un grand peignoir.

- Tu devrais mettre ca avant de tomber malade et la prochaine fois prends un taxi ou achète au moins un parapluie.

Il laissa le vêtement sur le fauteuil et commença à faire les cent pas dans la chambre en jouant avec ses nombreux bijoux. Il attendait que Tom parle, il n’avait pas grand-chose à lui dire. Pour le moment il le considérait juste comme l’un des nombreux connards qui était doué pour briser des cœurs, sauf que Bill n’aurait pas du se laisser avoir, c’était une défaite qu’il n’encaissait pas. Il attendit que Tom soit changé et se retourna pour lui faire face. Bill ne lui avait pas fait dos pas gène car il connaissait le corps de Tom par cœur, il ne voulait juste plus voir son corps sous peine d’avoir juste envie de le détruire de ses mains.

- Alors tu es venu pour me dire quoi ?

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 29
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Mer 17 Fév - 15:23

S'il y avait un instant dans la vie de Tom qu'il ne préfèrait jamais avoir vécu, c'était bien celui la. Le dreadeux aurait voulu de toute ses forces pouvoir revenir quelques jours en arriéres pour pouvoir empêcher Bill de venir à Berlin ou insister pour l'accompagner mais malheureusement il ne pouvait pas. La seule chose qu'il pouvait encore faire c'était d'espérer qu'il arrive à se réconcilier avec le brun. Le blond fut sorti de ses pensées par son téléphone qui vibra. Il sursauta et après avoir lu le message, rangea son téléphone dans sa poche. Il respira profondément pour tenter de se calmer mais c'était peine perdue. Son état empira quand Bill fit son apparition, le visage fermé comme à leur première rencontre. Tom eut un coup au coeur mais ne dit rien, suivant silencieusement le brun dans une pièce après avoir enfoncè ses mains dans ses poches pour cacher ses tremblements. Une fois arrivé dans le salon, Bill lui faussa compagnie pour ensuite lui apporter un peignoir. Tom murmura un merci puis enleva ses habits trempés, les posant sur un radiateur pour qu'ils séchent. Il enfila ensuite le peignoir et se retourna pour se retrouver face au dos de Bill. Il aurait bien aimé voir son visage mais changea d'avis en se rappelant qu'il n'aurait le droit qu'à un visage fermé. Le silence plus que pesant qui avait envahi la pièce ne l'aidait pas à se lancer, ses doigts n'arrétaient pas d'être maltraité et au moment ou il allait prendre la parole, Bill le devança, s'adressant à lui d'une voix plus que froide. Cela suffit au dreadeux pour perdre le peu de courage qu'il avait réussi à accumuler. Il se lanca tout de même d'une voix hésitante.

- Je... je me suis dit que ce serait mieux si on se parlait en face à face. Que ce serait mieux qu'au téléphone.

Tom prit une inspiration puis répondit à ce que Bill avait dit avant qu'il ne raccroche. Plus pour s'empêcher de paraitre minable que parce qu'il en avait besoin.

- Je vais être franc Bill. Si j'avais voulu comme tu dis me servir de toi comme d'un porte monnaie je n'aurais pas pris la peine de me montrer avec toi et de te faire entrer dans ma vie. Je ne t'aurais jamais fait venir dans mon quartier ou dans mon lycée. Je ne t'aurais pas presenté à mon pére. Je ne t'aurais pas demandé... en mariage. Je me serais servi de toi et je t'aurais jeté mais c'est tout le contraire. Je m'en fiche de ton argent et ça ne changera pas même si tu ne veux pas me croire. Je t'aimais et je t'aime pour ce que tu es. Je n'ai jamais su faire preuve de discernement quand il s'agit de toi. J'ai toujours trop tenu à toi. Encore maintenant je...

Tom baissa la tête, se mordant les lèvres pour empêcher les larmes qui avaient fait apparition dans ses yeux de couler. Il avait dit ce qu'il avait à dire. Il ne restait plus qu'à attendre la réaction de Bill.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Mer 17 Fév - 16:46

Bill s’était assit tranquillement dans le canapé style lui XIV écoutant vaguement ce que Tom avait à lui dire. En fait le dreadé répétait sans cesse le même discours et dans son état d’entêtement il y avait peu de chances que ce genre de choses marche. Bill avait besoin d’entendre des nouvelles choses pas un genre de perroquet qui parlait en continue.

- Tom là tu n’es rien venu me dire, tu es juste entrain de te répéter. Tu dis sans cesse pareil à chaque dispute. Dit moi quelque chose de nouveau Tom, quelque chose qui vient de ton cœur pour que je te crois, pas un bête copié/collé de ce que tu m’as déjà dit cent fois.

L’androgyne souffla bruyamment et son regard croisa celui de Tom. Bill était juste froid, distant, sans amure avec son masque de celui qui ne ressent rien et Tom était juste dépité. Bien sur Bill à l’intérieur était détruit par ce que Tom venait de lui faire mais il ne le montrait pas, il préférait rester digne. Il n’allait pas se mettre à pleurer si dans cinq minutes Tom partait en claquant la porte et en lui hurlant qu’il ne voulait pas rester avec lui, cela serait juste débile et ruinerait son image de marque.

- Tu as donc hésité des heures à l’aéroport pour juste venir me dire que j’avais tord sur ce que je pensais de toi ? Je ne pense pas. Seulement là Tom tu ne prouves en aucun cas ton amour, tu pleurniches sur ton sort en attendant que je veuille bien me mettre à genoux pour te supplier de m’aimer encore mais tu sais que je ne fais pas ce genre de chose Tom. Cela ne veut pas dire que je n’en pense pas moins, mais ca n’est pas dans mes manières.

Bill se leva et s’approcha de Tom lui relevant doucement le visage en passant ses doigts autour de son menton pour obliger leurs regards à se croiser. On pouvait entendre le cœur de Bill qui battait fort en lui mais il fallait juste le connaître pour l’entendre car il ne laissait passer aucuns signes de son tourment.

- Pourquoi tu crois les magasines Tom ? Tu penses vraiment que je suis l’homme infidèle que tout le monde t’as décris ? Tu penses que mon égo prendrait le dessus si bien que je préférerais annuler notre mariage et provoquer ta jalousie plutôt que de t’attendre une semaine. Tu n’as donc aucune confiance en moi…

L’androgyne baissa les yeux en secouant la tête, Tom l’énervait tellement, il avait envie de l’embrasser amoureusement et de le violer pour lui prouver qu’il n’avait pas changé mais son masque d’impassibilité prenait le dessus. Il le regarda les yeux noirs comme prêt à faire un meurtre.

- J’ai ton nom tatoué au dessus de mon cul je te rappel. Tu penses que quelqu’un voudrais réellement me baiser en voyant ton prénom sur moi ? A moins que cette personne porte le même prénom que toi, ce qui n’est pas le cas de Novak, il y a peu de chance que quelqu’un soit excité par ca alors que ton territoire est marqué.

Le brun le lâcha pensant aussi que si Tom le larguait il allait devoir subir des séances de laser pour enlever son tatouage et rien qu’il penser lui brisait le cœur autant que lui faisait peur, Bill n’était pas très enthousiaste à se faire charcuter la peau au laser.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 29
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Mer 17 Fév - 18:53

Décidement, la mauvaise foi de Bill n'avait pas de limite. Comme quoi on en apprenait tout les jours sur les personnes qu'on côtoie. Tom ne faisait que répondre aux paroles du brun. Lui assurant qu'il l'aimait toujours mais pour l'androgyne ce n'était jamais assez.

- Mais je t'aime ! Je suis littéralement fou de toi. Qu'est ce qu'il faut que je fasse pour que tu me crois ?

Le dreadeux commencait à désesperer sur une issue positive à ce conflit. Il ne savait vraiment plus quoi dire ou faire pour que Bill le croit, pour que Bill lui revienne.

- Non ce n'était pas pour ça. J'ai réflechit à ma réaction et j'avoue que j'ai eu tord de m'emporter comme ça. J'ai laissé ma jalousie m'aveugler et si je suis revenu c'est pour que tu me pardonnes de mon attitude. Je suis désolé Bill, vraiment.

Au moment ou Tom trouva le courage de relever la tête, son regard brillant rencontra celui de glace du brun. Le blond ne supporta pas de continuer à regarder ses yeux qui lui avaient montrés tant d'amour il n'y a pas si longtemps le regarder sans sentiment. Il baissa à nouveau la tête ce qui fit qu'il ne vit pas Bill se lever et s'approcher de lui jusqu'à ce que les pieds de celui ci ne rentre dans son champ de vision. Le dreadeux n'opposa pas de résistance quand Bill lui releva le menton. Rien que le fait de sentir les doigts du brun sur lui accélera incroyablement les battements de son coeur.
- Je ne croyais pas les magasines. Je me convaincait que ce n'était que des ragots même si ma jalousie ne voulait pas le croire et même après quand je vous ai vu ensemble je refusais d'y croire. Alors je suis venu jusqu'à ta chambre pour t'attendre et quand tu es arrivé, tu étais encore avec lui. Ca plus le fait que tu m'as gueulé dessus je n'ai pas supporté. Je sais que c'était une erreur.

Tom n'avait pas quitté Bill du regard. Il voulait que celui ci voit à quel point il était sincére et à quel point il aurait voulu que tout ceci ne se soit pas passé. La mention du tatouage de Bill lui envoya un frisson le long de l'échine. Le brun le lacha mais ne voulant pas perdre le contact qu'il avait réussi à créer, Tom attrapa la main de Bill, la serrant doucement dans la sienne.

- Bill... je... je voudrais vraiment qu'on puisse arriver à passer au dessus de tout ça mais plus que tout je voudrais que tu puisses me pardonner ce que je t'ai fais.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Mer 17 Fév - 22:52

Le brun regardait Tom perplexe, il n’était pas vraiment sur que Tom l’ait toujours cru innocent mais comme il ne l’était pas il ne pouvait pas se permettre de faire un milliard de scandale sur la prétendu sincérité de son fiancé. Le regard de Tom était là pour lui prouver qu’il était sincère et Bill y lisait essentiellement de la peur, surtout la peur du rejet.

- Je suis content que tu reconnaisses que c’était une erreur. Et je prends ca comme des excuses. Si c’est le cas j’accepte tes excuses Tom. Mais je ne tolérerais pas que tu me manques à nouveau de respect de la sorte. C’est une chose d’avoir un léger doute en lisant des magasines ou on ne voit rien de suspect et s’en est une autre de venir accuser son fiancé, ou plutôt ex fiancé, d’avoir été baisé ailleurs sans preuves.

Bill lâcha Tom prêt à retourner s’assoir tranquillement dans le canapé mais Tom semblait avoir envie de l’avoir contre lui, de garder cet infime contact qui les liait encore pour peu être la dernière fois de leur vie. Bill lui fit face toujours l’air froid alors qu’il devait décider de pardonner Tom ou non. C’était quelque chose de difficile car le brun était vraiment susceptible et rancunier mais la peine dans les yeux de l’homme qui l’aimait brisait ses défenses.

- Je te pardonne Tom. Je n’oublierais pas, parce que je ne peu pas oublié le manque de confiance que tu as en moi mais je pense que je peu te pardonner. A l’avenir arrête juste de lire la presse, ca sera mieux pour toi je pense, surtout si tu souhaites sortir avec d’autres personnes célèbres.

Le brun baissa un instant les yeux puis chassa sa peine d’un coup gardant l’air digne. Il était entrain de sous entendre que Tom allait bientôt partir refaire sa vie et cela lui faisait mal, seulement ca n’était pas parce que Tom demandait le pardon qu’il voulait spécialement qu’ils reprennent leur histoire là ou ils s’en étaient.

- Ne t’en fais pas Tom, tu arriveras à passer au dessus. Tu as encaissé ce genre de chose au lycée tout le temps alors ca n’est pas le petit bourge anorexique qui se croit tout permis, comme tu le pensais pas première fois, qui va t’empêcher de vivre. Tu as un potentiel immense Tom et tu vas réussir dans ta vie. Et si jamais tu as besoin d’aide tu sais ou me joindre.

Bill le regarda dans les yeux tentant de garder la distance mais on le sentait faiblir à un kilomètre à la ronde, Bill n’était pas de taille à luter contre ses sentiments. Il s’avance et posa doucement ses lèvres sur la joue de Tom profitant de sa peau si douce et sucré pour la dernière fois, puis il le lâcha avant de reculer d’un pas en tremblant presque. Il n’était pas quelqu’un pour Tom et il ne pouvait pas se remettre avec lui car il l’avait réellement trompé et il avait du mal à se dire qu’il pourrait encore mériter l’amour de Tom après ca.

- Je pense que ce sont des adieux maintenant non ?

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 29
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Jeu 18 Fév - 1:01

Tom était immensément soulagé que Bill accepte ses excuses. C'était peut être un bon point pour une éventuel réconciliation. Il grimaca à la mention d'ex-fiancé mais ne dit rien car après tout c'était lui qui avait fait cet énorme erreur. Le dreadeux sentit son coeur être soulagé d'un poids quand il sut que le brun lui pardonnait. Cependant le poids revint trés vite quand Bill sous entendit que Tom pourrait avoir une vie sans lui, ce qui était tout bonnement impossible. Tout ce que le blond avait vécu dans sa vie n'était rien comparé à la douleur qu'il ressentirait s'il ne pouvait plus vivre avec le brun. Il en avait déjà eu un aperçu et ne voulait surtout pas le vivre. Son coeur malmené depuis quelques heures loupa un battement quand il vit Bill s'approcher de son visage. Tom avait cru qu'il voulait l'embrasser mais à la place ses lèvres se posérent doucement sur sa joue. Les lèvres avaient beau avoir quitté ses joues, il les ressentait toujours comme une douce brulure. Le dreadeux s'attendait à ce que Bill reprenne la parole mais celui ci se recula et Tom eut comme une sorte de mauvais pressentiment qui se confirma aux paroles du brun. Le coeur du blond s'arrêta de battre un instant avant de repartir à une allure hallucinante. Il en oublia sa retenue, se jeta sur le brun, le serrant dans ses bras, ne voulant pas qu'il s'en aille.

- Non tu ne peux pas dire ça. Tu ne peux pas vouloir que ça soit fini. J'ai besoin de toi, pour vivre, pour me dire que la vie en vaut la peine. Je ne peut pas m'imaginer me lever le matin sans toi. Je ne peux pas m'imaginer de continuer à vivre sans toi. Ne pas te préparer le petit déjeuner, prendre soin de toi comme j'aime le faire. Faire du shopping, toi me faisant un défilé et achetant un T-shirt qui va avec un de tes pantalons mais que pourtant tu ne mettras jamais. Je veux pouvoir continuer à regarder des Disney avec toi, blotti l'un contre l'autre. Te garder simplement dans mes bras et te dire à quel point je t'aime.

Tom sortit du cou de Bill dans lequel il s'était caché pour le fixer dans ses yeux qui étaient aussi brillant que les siens.

- Dis moi que tu le veux aussi.

Ce n'était pas un ordre mais plutôt une supplication.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Jeu 18 Fév - 10:13

Bill fut plus que surpris de voir Tom se jeter sur lui comme ca, un peu comme un enfant qui ne voulait pas que ses parents le laisse seul la nuit après avoir faire un mauvais rêve. Il laissa parler de sachant pas quoi lui répondre. Il était touché que Tom fasse ca mais il savait qu’il ne le méritait pas parce que si Tom savait la vérité il se prendrait surement juste une gifle avant de se faire jeter comme un moins que rien et il savait que se moment allait arriver un jour. Alors il hésitait… Donner à Tom tout l’amour qu’il avait pour lui en risquant de se faire haïr pour lui avoir mentit ou bien accepter de recommencer ou ils en étaient

- J’aimerais bien Tom… Oui j’aimerais t’avoir à mes côtés à nouveau mais j’ai besoin que tu me fasses confiance pour ca. Je ne veux pas encore te voir arriver comme ca en me hurlant dessus. Je comprends très bien que tu ais peur vu ce que j’ai fais par le passé mais pour que ca marche Tom tu dois me croire. Je n’aime que toi Tom.

Il le regarda avec un petit sourire, les yeux de Tom brillait si fort, de tout leur espoir et avec tout l’amour qu’il était possible d’avoir. L’androgyne laissa sa main caresser doucement les joues de son amoureux avant de lui donner se que Tom était entrain de supplier intérieurement depuis le début de leur conversation. Il posa ses doigts sur son menton et connecta doucement leurs lèvres pour un baiser en surface mais tendre. Bill n’avait jamais cessé d’aimer Tom et que le blond puisse le crois l’avait énormément blessé. L’étreinte du dreadé se desserrait lentement pour se faire plus tendre que possessive et Bill préférait largement ca. Il rompit leur baiser et amena Tom sur le canapé maintenant que la situation était plus calme Bill allait pouvoir s’expliquer, même si bien sur il restait quand même sur ses gardes.

- Je ne suis pas entré dans se sex-shop pour me faire baiser Tom. J’y suis allé avec lui pour m’amuser. On est rentré j’ai choisit des vêtements et je les aie essayés pour les lui montrer mais ses vêtements n’étaient pas fait pour l’excité lui. Bien sur ca l’a chauffé et il les a payés mais ses vêtements sont dans ma valise, ils attendent d’être rentrée à Paris pour être utiliser. Après on est allé boire un verre et je me suis fait mal en glissant sur un bout de carrelage alors il m’a massé, puis on est allé à la piscine avec Jenny. Ensuite je suis allé dormir et j’ai vu que tu n’avais pas répondu à mon sms, surement que tu ne l’a pas reçu à cause de l’avion et ce matin il a essayé de m’apprendre à jouer au tennis et j’ai discuté un peu avec son petit frère. J’avoue qu’après que tu sois partit il m’a offert un diner romantique pour essayer de me consoler mais ca ne veux rien dire Tom. La preuve en est que c’est avec toi que je suis là.

Bill regardait Tom droit dans les yeux en espérant que ses explications le rassurerait, il avait en lui comme une sorte de peur que Tom le rejette à nouveau pour tel ou tel détails qi pourrait titiller sa jalousie mais il se préparait quand même à contre attaquer au cas ou sa jalousie se réveillerait.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 29
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Jeu 18 Fév - 12:02

Tom n'avait jamais été aussi stressé de sa vie. Pire que du stress, il était terrifié que Bill le rejete. Dans sa tête se déroulait milles et un scénario plus horribles les uns que les autres et le silence de Bill ne l'aidait pas à se détendre. Le dreadeux dut attendre encore une longue minute avant que Bill ne donne sa réponse, minute qui lui sembla comme la plus longue de sa vie. Ses muscles se decrispèrent instantanément tandis qu'on pouvait lire dans ses yeux un immense soulagement.

- Je te promets que ça n'arrivera plus. Je ne douterais plus jamais de toi. Je t'aime Bill.

Bill eut un petit sourire et Tom préferait largement ça à son attitude froide de quelques instants auparavant. Il ne pouvait certes toujours pas lire dans ses yeux mais ça reviendrait avec le temps, il en était certain. Le blond crut mourir de bonheur quand les lèvres du brun touchèrent les siennes en un doux baiser. Tom avait crut ne plus jamais pouvoir embrasser Bill et de pouvoir le faire à nouveau était une libération pour lui. Ses bras restèrent autour de l'androgyne mais descendirent plus bas sur son dos pour une étreinte plus douce. Le baiser se termina bien plus vite qu'il ne l'aurait voulu. Tom aurait voulut pouvoir continuer à embrasser l'homme qu'il aimait pendant encore plusieurs heures mais ils avaient des choses plus importantes à régler. Assis sur le canapé, Tom attrapa les mains de Bill dans les siennes, les caressant doucement de ses pouces tandis qu'il ècoutait avec attention les explications du brun. Le dreadeux devait s'avouer qu'il était jaloux que Bill ait fait tout ça avec un autre homme mais il garda sa jalousie pour lui, ne voulant pas créer de disputes alors qu'ils venaient à peine de se réconcilier.

- Je te crois. Tu as le droit de passer du temps avec d'autres personnes que moi même si je dois avouer que je ne l'aime pas. Je suis vraiment désolé d'avoir peté un plomb. A l'avenir je te croirais sur parole. Je ne douterais plus de toi.

Tom se pencha pour déposer un chaste baiser sur les lèvres du brun qui lui faisait perdre la tête et se remit en position, un sourire éclatant aux lèvres et ses mains toujours attachées à celles de Bill.

- Si tu savais à quel point je suis heureux que tu m'accordes une seconde chance.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 25
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   Jeu 18 Fév - 13:11

Bill sentait bien que la jalousie de Tom s’éveillait au fur et à mesure de ses propos mais il n’avait en réalité rien fait de mal. Il était content que Tom l’admette. Il ne le blâmait pas pour sa jalousie, au contraire le brun était toujours flatté que Tom soit si possessif et qu’il l’aime autant. Il voulait juste parfois qu’il fasse preuve d’un peu d’ouverture d’esprit.

- Tu devrais apprendre à le connaitre Tom. Il n’a rien fait, tu ne l’aimes pas juste parce qu’il m’a fait un câlin mais c’est pourtant quelqu’un de très bien. Si tu essayer de voir les choses de mon point de vue te le comprendrait. Ca me fait du bien aussi d’avoir un peu d’amis et d’enrichir ma vie sociale qui est au point mort ses derniers temps.

Il lui fit un sourit et se laissa embrasser avec passion. Tom semblait tellement heureux de l’avoir retrouvé que Bill avait du mal à reconnaitre le Tom qu’il avait vu tout à l’heure. Il lui caressa doucement le visage, se noyant avec tendresse dans ses yeux chocolat.

- Tout le monde mérite une deuxième chance Tom. Personne ne peu être parfait et on fait tous des erreurs c’est ce qui fait de nous qu’on est humain. On ne peu pas condamner les gens à cause de leur faiblesse, ca serait les enfoncer encore plus dans leurs bêtises.

Il frotta doucement son nez contre celui de son ex fiancé pour un bisou esquimau puis il changea de position pour s’assoir sur les genoux de son amoureux. Ils avaient beaucoup parlé de lui mais maintenant il fallait parler de Tom.

- Et toi dis moi… Comment t’es tu retrouvé mannequin chez Chanel ? Je croyais que tu n’aimais pas défilé. En tout cas tu étais plus que sexy dans ton petit caleçon noir… J’espère avoir le droit un jour à un défilé privé pour mieux admirer le spectacle.

Il rigola doucement et attendit sa réponse. Bill essayait de leur faire retrouver un peu de leur complicité comme il pouvait même s’il avait conscience que quelque chose était brisé entre eux.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Berlin Fashion Week [Pv : Bill]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Berlin Fashion Week [Pv : Bill]
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Fashion Week... Où comment passer du bon temps...
» L'Enfer de la Mode ! [Fashion-Week Topic - Swann-Clara-Victor]
» Bill Clinton will be named a U.N. special envoy on Haiti
» Bill Clinton, UN chief seek aid for Haiti
» Bill Clinton, G. W. Bush & the U.N. Fighting Corruption in Haiti - no joke!‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secret Paris :: LE RPG :: En balade :: Pays étrangers :: Allemagne-
Sauter vers: