Secret Paris
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]   Dim 24 Jan - 23:40

Ce matin là Bill c’était levée d’excellente humeur. Il avait été debout à six heures tapante et avait aussitôt réveillé Tom qui avait juste rit de son enthousiasme à partir au ski. Le brun était heureux de pouvoir partir avec sa meilleure amie & son fiancé et surtout il était heureux de pouvoir offrir à Tom ses premières vacances au ski. Ils étaient restés au lit une bonne demi-heure puis ils avaient fait l’amour sous la douche avant d’aller prendre leur petit déjeuner. Tom avait aidé Bill à finir de boucler sa dizaine de valise. Bill avait fait les boutiques la semaine précédente et avait acheté des vêtements d’hiver pour au moins les cinq prochaines années. Cache-oreilles, gants, écharpes, bonnets, pulls, bottes, manteaux le brun avait acheté tout ce qui lui avait plus et trois quart allaient juste servir à faire jolis car ils ne portaient pas réellement chaud mais Bill s’en moquait il avait un radiateur vivant à disposition. Bill attrapa ensuite son grand sac Yves saint Laurent et il y foutu tout son bordel : billet d’avion, appareil photo, réservation d’hôtel, papier d’identité et encore un milliard d’autre trucs. Bill avait plus de bagages à lui tout seul que surement tous les occupants de l’hôtel dans lequel ils allaient. Le brun vérifia rapidement son relevé de compte sur lequel il avait fait ajouté une grosse somme d’argent en vu de dépenser sans compter pendant leurs vacances. Bill partait avec une dizaine de valise mais il reviendrait avec bien plus encore d’affaires. Tom lui avait juste trois valises et encore Bill l’avait surchargé de truc dont son fiancé lui avait dit qu’il n’avait pas besoin mais le brun l’avait regardé avec sa petite moue enfantine et Tom avait cédé à emmener tout ce qui lui faisait plaisir. Le brun avait appelé un chauffeur qui était venu et qui était donc entrain de charger leurs douze valises dans la voiture en soupirant. Le brun c’était fait parfait. Il portait un pantalon blanc et ses bottes à semelles compensées de chez Rick Owens, il avait pour t-shirt un simple col roulé noir sur lequel il avait rajouté des petits strass blancs. Il avait enfilé son grand gilet noir et c’était maquillé à la perfection. Il avait dans sa poche de jolis gants blanc en fourrure et il avait insisté pour que Tom soit lui aussi en noir & blanc, en fait il voulait qu’ils soient parfait pour faire sensation et que tout le monde ne voient qu’eux, il voulait qu’ils soient le couple star. Les valises prêtes ils dirent au revoir à Agathe et à leur petite chienne puis ils filèrent. Dans la voiture Bill n’arrêtait pas de parler, d’évoquer toutes les activités qu’ils pourraient faire et les choses que Bill avait envie d’acheter, les boites de nuit ou il fallait aller, les restaurants qui étaient les meilleurs, il évoquait le jacuzzi de leur chambre et les choses qu’ils allaient pouvoir y faire, il lui parla aussi de la boutique de l’hôtel qui vendaient tout un tas de produit merveilleux. En fait il expliquait plus ou moins à Tom que quelques dizaine de milliers d’euros allaient être dépensé cette semaine. Ils arrivèrent à l’aéroport et Bill envoya le pauvre chauffeur déposer leurs valises à l’enregistrement. Pendant ce temps il se dirigea vers le Starbuck’s pour prendre un capuccino bien chaud et un chocolat ainsi que quelques brownies puis ils attendirent Jenny. Le brun était tranquillement installé sur les genoux de Tom dans un joli fauteuil en cuir rouge quand il sentit quelqu’un lui bondir dessus pour un câlin. D’abord à deux doigts de hurler le brun se ressaisie et rendit du mieux qu’il put son étreinte à Chanel. Il vit Tom grimacer légèrement en voyant les enfants mais bill lui attrapa la main en lui promettant que leurs vacances seraient bien malgré tout. Il se leva et son fiancé fit de même le collant comme pour lui assurer une protection rapprocher, un peu comme si il trouvait que trop de monde lui tournaient autour. Bill alla dire bonjour à Jenny en souriant.

- Alors princesse tu es prête ? Ca fait longtemps qu’on n’est pas allé à la montagne. Enfin là ca fait quand même bizarre on dirait qu’on est une famille recomposée.

Il rigola et puis une voit résonna dans l’aéroport disant que leur avion n’allait pas tarder à partir. Il frappa dans ses mains tout joyeux puis il attrapa Tom par la main pour aller vers le terminal il avança de deux mètre puis quelqu’un arriva derrière lui en courant pour tirer sur son pantalon. Le brun s’arrêta et sourit en voyant la petite Chanel qui lui tendait son billet d’avion.

- Je veux rester avec toi papa.

Le brun ne pu que sourire attendrit devant les paroles de la petite fille qui était plus qu’adorable. Il attrapa le billet de la petite et le mit dans une des poches de son sac avant de lui attraper la main. Ils marchaient tous en ligne tandis que quelques paparazzi les avaient suivit. Bill pesta imaginant déjà le scandale qui allait suivre. Ils arrivèrent à la fouille et tous passèrent sans problèmes jusqu'à Tom. Et Bill le prit très très mal. D’accord Tom venait des banlieues et son style portait à confusion mais il y avait des limites. Il laissa le contrôle de sécurité se faire jusqu’au moment ou l’hôtesse lui demanda d’enlever son pantalon, là le brun fit les yeux ronds.

- Nan mais ca va pas ?! Vous voyez bien qu’il n’a rien qu’il ne sonne pas et il n’a même pas de bagages ! Vous allez le faire se mettre à poils devant tout le monde comme ca alors que vous n’avez rien de suspect ? Vous vous fichez de moi sérieusement. Si vous essayer encore de lui enlever un vêtement je vous préviens que vous allez finir sans emplois.

Bill attrapa les affaires à Tom et envoya un regard noir à la jeune femme qui trembla presque. Il laissa son amoureux se rhabiller tandis que les enfants le regardaient un peu effrayés, ils n’avaient jamais vu leur papa s’énerver. Une fois finir ils allèrent faire vérifier leurs billets puis ils purent enfin grimper dans l’avion. Bill se mit à côté de Tom sur la gauche – Tom côté couloir pour éviter qu’il n’ait peur du vide à travers le hublot – et Jenny s’assit dans la rangé de droite avec les deux enfants. Ils étaient enfin prêts pour des vacances direction Courchevel.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Jenny Andrews
Bill's Bestfriend ♥
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Relations:
Secret:

MessageSujet: Re: Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]   Lun 25 Jan - 0:44

Jenny s'était levé plus que tôt, a six heure du matin elle était déjà debout à se préparer pour partir en vacance. Non pas parce qu'elle était trop excité ou qu'elle n'avait plus du tout sommeil mais simplement parce qu'elle savait qu'elle allait aussi devoir aider ses enfants à se préparer. Ca demandait une certaine organisation elle en avait conscience. Elle partit donc se préparer tranquillement, prendre son bain et s'habiller avant d'aller réveiller les enfants. La cuisinière avait bien sûr fait le petit déjeuner avant son réveille, comme c'était devenu habituel, et il ne lui restait plus qu'a faire réchauffer les chocolat. Elle déjeuna donc tranquillement en compagnie des jumeaux et s'arrangea pour fermer toute les valises. C'est que même si ils étaient petits ils avaient déjà une tonne de vêtement et on ne parlera même pas de ce qu'elle avait besoin pour elle. Elle réussi à mettre les 12 valises dans sa voiture et fonça en direction de l'aéroport non pas sans une dernière vérification sur la tenue de ses enfants. Ils arrivèrent tant bien que mal et elle fini par payer quelqu'un pour qu'il parte enregistrer ses valises. Elle devait donc maintenant retrouver Bill. Enfin ça c'était sans compter sur Chanel et Julian qui avaient envie d'un dernier chocolat chaud. Ne pouvant pas refuser grand chose aux enfants elle leur céda. Elle eut à peine le temps de pousser la porte que Chanel se mise à courir. Elle ne comprit pas vraiment pourquoi avant de voir Bill. Elle sourit gentiment et partit faire un rapide petit câlin, en guise de bonjour, à son ami. Elle salua quand même Tom, histoire de partir sur le bon pied. Elle sourit faiblement face à sa remarque une famille recomposée... Oui bah ca aller les changer.

C'est un peu ça, on va découvrir de nouvelle chose. On n'avait jamais fait le coup de la famille recomposée.

Elle laissa donc sa fille faire du charme à son père et partit passer les contrôles pour prendre l'avion. Elle fut bien étonnée que Tom se fasse arrêter et laissa Bill arranger les choses. Elle rassura ses enfants d'un petit sourire et partit enfin dans l'avion. Elle laissa les enfants s'installer où ils voulaient et prit la place qu'il resté juste derrière. Evidemment en première classe il n'y avait pas 5 sièges l'un a coté de l'autre. Elle préféra donc laisser ses enfants profiter de Bill, même si Tom était devant. Elle tenta du mieux possible de s'intégrer à la conversation pendant le voyage et profita du service première classe. Elle fut quand même bien contente d'arriver et ne se fit pas prier pour trouver un taxi pour aller à l'hôtel. D'accord elle avait au passage récupéré ses affaires et ils furent obligés de prendre trois taxis pour tout ce petit monde. Ils arrivèrent assez rapidement et les portiers furent bien heureux de pouvoir prendre la tonne de valises. La petite Chanel, à peine sortie du taxi se précipita sur son père pour lui prendre sa main avec un sourire charmant.

Papa, on va vraiment passer la semaine ensemble ?

Comme si elle n'y croyait pas elle-même. Jenny ne comprenait pas trop pourquoi Julian n'était pas aussi démonstratif que sa sœur avec son père. Pourtant il était adorable avec elle. Peut-être bien que finalement ils avaient leur parent préférer. Elle s'aventura dans l'hôtel pour avoir sa suite, Julian ne la quittant pas une semelle depuis le début. Elle laissa les portiers apporter leurs affaires au bon endroit et se retrouva rapidement avec ses clés en main. Seulement, comme on fallait s'y attendre, Chanel n'avait pas trop l'intention de rester avec maman qu'elle voyait beaucoup trop souvent.

Papa, papa ? Je peux aller avec toi ? Et tonton Tom ? Il est trop gentil tonton Tom.

A ces mots Jenny fronça les sourcils se disant que sa fille avait comprit certaines choses bien vite. Faire des compliments à tonton Tom pour pouvoir rester avec son père c'était loin d'être bête. A sa grande surprise son fils lui lâcha aussi la main pour aller voir son père.

Je peux rester avec toi aussi ?

Il se joignit à sa soeur pour faire leur yeux de chien battu. Jenny regarda les deux enfants quémander une place à leur père. Comme si elle était une tortionnaire ! Enfin elle pouvait comprendre elle était avec eux tous les jours pour une fois que Bill était là ils voulaient en profiter et même si elle aurait bien aimé aussi passer du temps avec son ami elle ferait un effort pour les jumeaux. Même si ils risquaient de se prendre un vent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]   Lun 25 Jan - 1:25

Le voyage se passa tranquillement. Bill gardait sa main dans celle de Tom tout en posant sa tête sur son épaule afin de l’assurer de son soutient surtout pour le décollage et l’atterrissage. Les enfants jouaient calmement et Bill pouvait parler tranquillement vêtements avec Jenny tandis que Tom glissait délicieusement sa main dans ses cheveux. Le brun était juste bien et apaisé, il avait hâte d’arrivé. Le trajet ce déroula vite et le brun sourit. Ils quittèrent rapidement l’aéroport puis ils arrivèrent devant le sublime hôtel Saint Roch. Le brun sourit et il vit Tom presque halluciner devant l’immensité du bâtiment.

- J’espère que ca te plait Tomi, les restaurants sont supers, il y a une boite de nuit géniale, ils font tous les soins esthétique que j’aime et puis je nous aie réservé la plus belle suite de l’hôtel qui est aussi je pense la plus belle suite de toute la ville

Il tira Tom à l’intérieur du bâtiment et à peine arrivèrent-ils au comptoir pour demander les clés que Chanel puis Julian vinrent pour réclamer l’autorisation de rester avec papa et le tout en utilisant la flatterie. Le brun lâcha un petit rire tandis que le visage de Tom sembla se décomposer. Bill se mit à hauteur des enfants à leur souriant.

- Ca ne va pas être possible. Papa & tonton on besoin d’être seuls la nuit pour se faire des câlins et avoir des moments en amoureux et puis papa & tonton font des choses de grande personne et si votre mère apprends que vous assistez à ca elle me tue sur le champ. Et puis vous êtes des grands, vous avez une chambre rien que pour vous.

Les enfants hurlèrent presque de joie quand Bill leurs annonça qu’ils avaient une chambre pour eux tout seul et le brun les envoya chercher la clé auprès de leur mère. Pendant ce temps lui demanda la clé de la petite suite qu’il allait partager avec Tom. Il indiqua le numéro au portier qui lui sourit aimablement avant de monter ses valises au cinquième étage. Le brun paya la modique somme de 56000€ pour avoir la suite durant la semaine. Il fit en sorte que Tom ne voit pas le prix mais comme celui-ci s’affichait sur l’écran il y avait peu de chambre que Tom passe à côté du prix. Il l’attrapa ensuite par la main puis ils allèrent vers leur chambre. Bill précisa à Jenny qu’il se retrouvait ici dans deux heures histoire d’avoir le temps de défaire les bagages et puis de s’installer tranquillement. Ils arrivèrent et Bill déverrouilla la porte. Il laissa l’homme aux valises déposer toutes leurs affaires puis il lui laissa un généreux pourquoi de cent euros pour avoir eu le courage de transporter tout son bazar avant de fermer la porter derrière eux. Il embrassa amoureusement Tom et puis il lui fit visiter leur petite suite.

- On à 407m² rien que pour nous. On a deux chambres avec lit King size, un grand dressing, deux salles de bain, une grande salle à manger, un grand salon, trois écrans plasma, un spa privé, un coffre fort, un balcon avec jacuzzi et une superbe vue sur les pistes… J’espère que tu aimes, j’ai pris ce qu’il y avait de mieux pour que tu sois à ton aise mon amour.

Bill enleva son gilet et ses chaussures puis il poussa doucement Tom à s’assoir sur le lit avant de se poser sur ses genoux et de l’embrasser avec toute la tendresse qu’il pouvait. Il voulait vraiment que Tom soit heureux et ses vacances soient parfaites et ce peu importe le prix qu’il devait y mettre, le bonheur de Tom n’avait pas de prix. Il se pencha et attrapa derrière Tom le gros panier qui contenait leurs cadeaux d’arriver : chocolat, champagne, fleurs, petits savon, lubrifiant et une petite carte de bienvenue à leur noms leur souhaitant d’être heureux.

- Si tu trouve tout le monde un peu bizarre c’est normal, en fait pour qu’on soit chouchoutés j’ai prix le forfait spécial voyage de noces alors si tu vois plein d’allusion à notre superbe mariage c’est normal. Et puis de toute façon on va faire pareil que dans les vrais voyage de noces il me semble.

Il agita doucement la bouteille de lubrifiant en riant puis il se jeta amoureusement sur les lèvres de Tom le faisant basculer en arrière. Bill rayonnait de bonheur et cela se voyait, il avait un sublime sourire et ses yeux pétillaient, il semblait comme émerveiller et le sourire que Tom lui avait décroché quand Bill lui avait annoncé qu’il avait fait semblant qu’ils étaient marié le rendrait encore plus heureux.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]   Lun 25 Jan - 15:55

Tom mit beaucoup de temps à se reveiller ce matin la et ce n'était pas l'hyperactivité de Bill qui allait l'aider. Le blond était aussi très heureux des vacancer à venir mais le fait que les enfants soient la le refroidissait quelque peu. Enfin Bill serait la et c'était le plus important. Il se leva en riant et se dépecha de ramener sa petite boule de nerfs sous la douche ou il lui fit passionément l'amour pour le calmer et aussi pour se rassurer lui- même. Une fois sorti de la douche, il s'était habillé avec les habits que Bill lui avaient choisi. Tom avait retorqué au début qu'il pouvait très bien s'habiller tout seul mais devant la moue de son fiancé, il n'avait pas su lui dire non et avait cedé. C'est pourquoi il s'habillait tout en noir et blanc. Quand il vit la tenue porté par Bill, il eut très envie de tout lui enlever et de le ramener sur le lit pour recommencer ce qu'ils avaient fait sous la douche mais ils étaient attendus alors le dreadeux réfrena ses ardeurs. Dans la voiture, Tom avait enlacé la main de son homme et écoutait avec attention toutes les activités et achats que Bill voulait faire. Il acquiescait et souriait devant les petites mimiques du brun, lui promettant qu'ils feraient tout ce dont il avait envie. Tom n'était pas bête, il savait très bien que l'endroit ou ils allaient était exagèrement cher c'est pourquoi il avait décidé que l'argent ne serait pas un problème cette semaine et que Bill n'aurait pas à réfrené ses ardeurs depensières. Arrivés à l'aéroport, ils se dirigèrent vers le starbuck's ou une fois assis sur un fauteuil, Tom accueilkit Bill sur ses genoux, profitant de ces derniers moments de tranquilité avant l'arrivée des autres. Il ne toucha même pas à son chocolat chaud, préferant câliner et se gorger de l'odeur de son brun. Il allait l'embrasser quand celui ci se fit harponner par la petite fille. Tom retint un soupir d'exaspération, il en avait dèjà marre de ces enfants alors qu'ils venaient à peine d'arriver. Cependant il garda ses pensées pour lui, souriant à Bill avant de se lever à son tour, saluant Jenny d'un ton sans èmotions. La voix leur annonça qu'ils pouvaient embarquer et le stress de Tom monta en fléche. Jusqu'à maintenant il avait réussi à occulter le fait qu'ils allaient prendre l'avion mais maintenant ce n'était plus possible. Sa prise se resserra sur la main de Bill puis il s'apprèta à continuer son chemin quand Chanel les arrêta, voulant rester avec eux. Tom leva les yeux au ciel dans une moue exasperée que Bill loupa heureusement. Cette petite pouvait se montrer aussi chiante que sa mère mais bon il allait bien falloir qu'il s'habitue. Ils arrivèrent en vue de la fouille et le dreadeux se dit qu'il n'avait vraiment pas de chances en reconnaissant l'hôtesse, c'était la soeur d'Erica, la fille qu'ils avaient rencontrés au supermarché. Tom sut immédiatement qu'elle allait se venger et ça ne manqua pas. Il était à deux doigts de péter un plomb quand Bill vint à sa rescousse. Le blond envoya un sourire de vainqueur à l'hôtesse et réenfila rapidement ses vètements, reprenant Bill par la main pour enfin aller dans l'avion. Le décollage se passa sans problèmes et maintenant qu'ils étaient en vol, Tom s'autorisa à se relacher. Il passa un bras autour de sa taille, le serrant possessivement contre lui tandis que sa main glissait doucement dans les cheveux êbénes de son fiancé. Le voyage se passa tranquillement, Tom oublia de stresser pour l'atterrissage alors que Bill l'embrassait et ils furent bien vite en voiture malgré la tonne de bagages qu'ils avaient. Ils furent rapidement arrivés à destination, Tom hallucinait devant la grandeur du batiment qui en imposait. Il sortit de sa contemplation quand ils furent à l'intérieur, la différence de température lui faisant remarquer qu'il avait fait le chemin jusqu'ici sans le remarquer. Il allait rèpondre à Bill quand les enfants vinrent les déranger leur demandant s'ils pouvaient être tout le temps ensemble. Il en était hors de question. Tom acceptait leur présence mais il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin. Il avait besoin de se retrouver seul avec Bill sinon il était capable de rentrer sur le champ. Heureusement son brun comprit rien qu'en le regardant et expliqua beaucoup plus calmement que lui l'aurait fait qu'ils ne pouvaient pas venir. Il eut un petit pincement au coeur en entendant Bill dire papa mais ne le montra pas. Il ne voulait pas gâcher les vacances de son fiancé. Le dreadeux ne fit même pas attention au prix et enlaça ses doigts à ceux de Bill avant de le suivre jusqu'à leur suite ou une fois la porte fermèe, il put enfin embrasser son homme. Le brun lui fit visiter la suite qui était immense et Tom s'imaginait dèjà tout ce qu'ils allaient pouvoir faire.

- C'est parfait.

Tom sourit tendrement à son homme et eut à peine le temps d'enlever ses chaussures et sa veste qu'il fut pousser sur le lit et qu'une bouche vint se coller à la sienne. Les bras de Tom vinrent s'enrouler automatiquement autour de la taille de Bill tandis qu'il répondait positivement à son baiser. Il se demanda ce que Bill faisait à se pencher et eut bien vite sa réponse quand il vit le panier que le brun ramena vers eux. Les paroles de Bill lui décrochèrent un des sourires le plus rayonnant qu'il n'avait jamais fait de sa vie. Il était extrémement heureux de devoir faire semblant qu'ils étaient mariés.

- Ce sera comme une sorte de répétition.

Le dreadeux eut un sourire coquin puis se mit à rire en voyant Bill agiter le lubrifiant. Il était certain qu'avant la fin du séjour ils auraient besoin d'une autre bouteille mais pour l'instant tout ce qu'il voulait c'était de la tendresse. Allongé confortablement sur le lit, il posa simplement ses mains sur le bas du dos de Bill, ses pouces passés sous le T-shirt faisait de petits cercles tandis que lui se perdait dans le baiser. A bout de souffle ils durent se séparer, Tom fit passer tout l'amour qu'il avait en lui dans ses deux prunelles marrons et souffla un «je t'aime» rempli de sincerité à l'homme de sa vie. Une de ses mains quitta les reins du brun pour remonter le long de son dos et se glisser dans ses cheveux, effectuant une petite pression pour que Bill se rapproche pour un autre baiser empli de tendresse.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]   Lun 25 Jan - 23:28

Bill restait dans les bras de Tom en souriant, leurs nombreux baisers l’emplissait d’une joie indescriptible, il se sentait comme dans un genre de rêve. Il resta là un long moment à se faire câliner jusqu'à ce que son énergie revienne au galop pour lui rappeler toutes les choses qu’il avait envie de faire. Il se redressa entrainant Tom avec lui. Il fit taire ses bougonnement par un baisser avant de l’entrainer vers le dressing en souriant.

- On à douze valise à vider tu as intérêt de m’aidez et… si tu travailles bien tu auras le droit à une récompense…

Il lui fit un clin d’œil et il l’embrassa de nouveau avant d’emmener deux par deux ses valises Louis Vuitton dans l’immense dressing. Le brun sourit, ca serait parfait pour tenir une semaine. Il commença à déballer tout son bordel faisant se remplir très rapidement toutes les étagères disponible, encore heureux que Tom était là pour l’aider. Finalement ils ne leur fallu que quarante cinq minutes pour tout ranger. Il laissa Tom planquer les valises vides dans les hauteurs puis il applaudit son homme musclé en souriant. Il regarda l’heure ils leur restaient juste une demi-heure ; L’androgyne s’approcha de Tom et scella amoureusement leurs lèvres tandis que le dreadé le colla un peu plus à lui. Il sourit et nicha doucement sa tête dans son cou lui offrant des milliers de bisous tous plus emplis d’amour les uns que les autres. Tom le câlinait amoureusement et Bill se sentait comme transporté par ses actes emplis de tendresse mais malheureusement ils n’auraient pas le temps d’aller beaucoup plus loin. Il baissa doucement les yeux cassant leur étreinte, il avait promit à Tom mais là ca allaient être juste, il ne voulait pas bâcler les choses il préférait donc attendre qu’ils aient du temps pour faire l’amour comme il fallait.

- Il va falloir qu’on se prépare pour aller t’apprendre à skier mon amour. Je te promets que tout ira bien mais pas sur que tu arrives à bien skier avec un baggy…

Il lui fit un clin d’œil et Tom le regarda avec un air curieux. Le brun fouilla dans les placards qu’ils venaient de ranger et il en sortir un pantalon imitation baggy qui en fait était un pantalon de ski. Une petite merveille que Bill avait confectionnée en plusieurs exemplaires spécialement pour son chéri. Il le lui donna et il attendit le verdict de son amoureux légèrement stressé. Faire des créations pour Tom l’angoissait toujours car la mode était son seul talent et il avait peur qu’il se moque de lui. Mais il lui sembla que Tom apprécia l’idée de garder son look de rappeur tout en étant parfaitement à l’aise pour apprendre à skier. Il laissa son amoureux se changer et il enfila ses après ski Dior noir avec la fourrure. Il mit une grosse écharpe toute douce et un cache oreilles blanc, il enfila un jolie manteau/doudoune de chez Yves saint Laurent avant de revenir vers Tom. Bill avait beau avoir quinze couche de vêtement il semblait toujours aussi beau et mince, toujours aussi parfait. Il s’approcha de Tom et ajuste le sublime manteau Prada qu’il lui avait acheté, on aurait vraiment dit que Tom était un riche homme d’affaire et cela faisait rêver l’androgyne. Il remit bien la Rolex de son amour et passa un doigt sur son alliance avant de le regarder les yeux plein d’étoiles.

- Tomi… Tu es tellement parfait comme ca. J’ai l’impression de sortir avec toi l’homme parfait mais en version blindé de thune et donc que personne ne te dises rien de méchant. Tu es juste parfait, tout le monde va m’envier et j’adore ca… Personne ne peu avoir ce que j’ai et ce que j’ai c’est le meilleur, je t’aie toi.

Il posa ses mains sur ses joues et l’embrassa amoureusement. Il glissa le portefeuille dans l’une des poches de Tom et il faillit presque jouer à la groupie tant il trouvait Tom idéal. En fait Bill voulait se la péter. Il voulait être le centre d’intérêt et il voulait que ca soit provoqué par la jalousie qu’il ait Tom pour lui tout seul. Il attrapa son sac à main et fit sortir Tom avant de verrouiller la porte derrière eux. Il se laissa attraper par la taille par Tom puis ils descendirent. Ils arrivèrent dans le hall et tout les riches clients – qui connaissait la réputation de Bill pour les hommes de fortune – se mirent à chuchoter entre eux se murmurant combien ils étaient classe et aussi combien de pauvre Tom allait se faire rouler une fois que Bill lui aurait prit tout son argent. Le brun rigola dans le cou de son amant. Ils s’installèrent tranquillement dans un canapé en attendant Jenny quand une petite bande regarda méchamment Bill – qui étaient entrain de poser mile et un bisou dans le cou de Tom – avant de chuchoter quelque chose qui parvint très nettement aux oreilles de Tom. Bill se crispa légèrement en entendant ca, il sentait que Tom allait tuer quelqu’un et au vu de tels propos il ne pouvait pas l’en empêcher.

- On dirait bien que la pute Keller à trouver de quoi tourner un nouveau porno…

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]   Mar 26 Jan - 17:37

Tom n'aurait pas pu se sentir mieux qu'à l'instant même. Il était allongé sur un lit plus que confortable avec l'homme de sa vie sur lui qui lui servait de couverture humaine. Que demander de plus ? Quand Bill se leva, l'entrainant avec lui, il se dit que finalement il aurait du demander à ce que son brun reste calme plus de cinq minutes. Un bisou et sa mauvaise humeur disparut aussi vite qu'elle n''était apparut.

- Dépechons nous alors.

Tom rit puis prit une valise dans chaque main pour les ramener dans les dressing. Une fois toutes les valises ramenés, il aida Bill à ranger tout les vêtements selon leur collection, couleurs etc... Les valises entièrement deballés et les vêtements rangés, le dreadeux les déposa en hauteur pour ne pas qu'elles les géne et se retourna vers son fiancé pour avoir sa récompense. Il laissa Bill venir jusqu'à lui, l'embrasser chastement et poser sa tête dans son cou. Une main du blond rapprocha son fiancé, collant son corps contre le sien et l'autre glissait dans ses cheveux, appuyant de temps en temps sur sa tête pour que Bill accentue ses baisers. Sa main droite descendait dangeureusement vers le postérieur plus qu'appétissant de son amour et au moment ou il allait enfin poser sa main dessus, Bill se détacha de lui, lui expliquant qu'il fallait qu'ils se préparent pour aller skier. Tom avait une totale confiance en l'androgyne et puis se faire donner des cours de ski par Bill C.Keller n'était pas donné à tout le monde, il pouvait se réjouir d'avoir l'exclusivité. C'était tellement évident qu'il ne pouvait pas skier en baggy qu'il se demanda pourquoi son fiancé lui disait. Il eut trés vite sa réponse quand il le vit sortir un pantalon de ski qui ressemblait à s'y méprendre à un baggy. Il sourit tendrement à Bill, lui signifiant que l'idée lui plaisait beaucoup puis il se changea rapidement, enfila le pantalon puis le manteau qu'il mettait pour la première fois. Bill -magnifique comme d'habitude- s'avança vers lui pour ajuster sa tenue. Cela le faisait sourire que Bill accorde autant d'importance. Il trouvait ça touchant que Bill veuille qu'ils soient parfait.

- Et ce sera comme toute la semaine mon coeur. Les gens vont tellement nous envier qu'ils vont nous détester. J'ai avec moi l'homme le plus beau de la terre et je compte bien que ces vacances soient aussi parfaites que lui.

Tom sourit puis posa ses mains sur les hanches de son fiancé, l'embrassant comme pour sceller cette promesse que ces vacances seraient parfaites quoi qu'ils arrivent. Il sentit le portefeuille glisses dans sa poche et sourit. Il connaissait par coeur le code de la carte bancaire de Bill pour les nombreuses fois ou ils étaient sortis et que Tom avait fait semblant de payer avec son argent alors qu'en réalité c'était celui de Bill mais ils adoraient tout les deux ce petit manège donc ils ne se génaient pas pour le faire. Une fois que son fiancé eut fermé la porte de leur "chambre", Tom l'attrapa par la taille, marquant ainsi sa possession puis ils descendirent dans le hall. Le moins que l'on pouvait dire était qu'ils faisaient sensations. Les gens ne se génaient pas pour les regarder et chuchoter sur leur passage ce qui ne fit qu'aggrandir le sourire du dreadeux qui était fier d'avoir l'homme le plus magnifique du monde rien que pour lui. Ils prirent place sur un des canapés de la réception et Tom p'rit immédiatement Bill dans ses bras qui recommença ses petiits bisous comme quelques instants auparavant. Le moment aurait put paraitre détendu si les oreilles de Tom n'avait pas perçu l'insulte destiné à Bill prononcé par un jeune homme assis un peu plus loin. La rage monta d'un coup en lui, il vit rouge et décala Bill de lui avant de se lever et de se diriger d'un pas décidé vers le petit groupe qui était en train de ricane. Tom s'approcha du jeune qui avait insulter son brun et lui dcocha un coup de poing qui le fit tomber de son fauteuil. Sans lui laisser le temps de reprendre ses esprits, le dreadeux l'attrapa par la gorge et le remit debout, le soulevant même de quelques centimétres, ses pieds ne touchant plus le sol. La rage décuplait ses forces. En entendant les autres se lever, il tourna la tête, leur lançant le regard le plus noir qu'ils n'avaient jamais vu. Certains prirent peur et se rassirent, d'autres restèrent debout. Tom resserra sur la gorge de l'enfoiré, son visage devenant bleu du manque d'air et dit.

- Vous voulez peut être subir le mème sort ?

Tom avait parlé calmement, ce qui rendait la scène encore plus terrifiante. N'importe qui de censé ne se frotteraient à lui à cet instant et les derniers debouts semblèrent comprendre et se rassirent à leur tour. Etant sur de ne pas être dérangé à présent, le blond marcha sans aucune difficuktés jusqu'au canapé qu'il occupait avec Bill et jeta le con par terre. Celui semblait avoir du mal à reprendre son souffle et essayait de se relever mais le blond le faisait tomber à chaque fois.

- Maintenant excuse toi.

Le brun à terre n'écouta pas ses ordres, cherchant juste à reprendre son souffle. Contrarié, Tom lui donna un coup de pied au ventre puis parla un peu plus fort.

- J'ai dit excuse toi !

- Excuse moi Bill.

N'étant pas satisfait de la réponse, Tom envoya de nouveau son pied rencontrer violemment le ventre du connard.

- C'est Mr Keller et tu le vouvoie ! Vous n'avez pas gardé les cochons ensemble à ce que je sache !

- Excusez moi Mr Keller.

- Ben voila on y arrive.

Tom s'accroupit pour que sa bouche soit à la hauteur de l'oreille du brun et y chuchota d'une voix menacante.

- Ose encore une seule fois insulter Bill et ce n'est pas seulement des coups de pieds au ventre que tu auras.

Tom laissa la menace planer quelques secondes puis lui ordonna de dégager ce qu'il fit avec beaucoup de mal. Une fois celui cî parti, le dreadeux se rassit et reprit Bill dans ses bras comme si de rien était.
- Ses excuses t'ont plu mon coeur ?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]   Mar 26 Jan - 23:28

Bill c’était crispé mais il attendait patiemment que la situation change. Comme il l’avait pensé Tom se leva et alla mettre son poing dans la tronche de celui qui l’avait insulté, il n’y trouva rien à redire cela le fit même sourire. Mais à son grand étonnement Tom ne s’arrêta pas. Il continua et alla violement plaquer le jeune homme contre le mur avant d’envoyer à l’assemblée un regard noir, si noir que cela le fit même trembler. Bill était entrain de voir à quoi ressemblait le vrai Tom, celui des cités. Il aurait voulu se lever et poser doucement sa main sur l’épaule de Tom pour l’arrêter mais une peur étrange prenait par de lui comme si Tom allait le cogner à son tour. Il n’eu pas le temps de laisser ses pensées continuer que le jeune homme en question se retrouva à ses pieds tandis que Tom exigeait qu’il lui présente des excuses. Bill eu un petit sourire, il trouvait ca mignon que Tom veuille qu’on le traite avec le respect qu’il méritait. Mais il cautionna beaucoup moins bien les deux coups de pieds dans le ventre qui n’avaient pas réellement lieu d’être. Le jeune homme se leva et partit tandis que Tom se remit sur le fauteuil. Bill prit son plus sincère sourire et nicha sa tête dans le cou de Tom. Il était conscient que Tom n’avait fait ca que pour lui faire plaisir mais il n’avait jamais pensé que son fiancé – si tendre avec lui – pouvait avoir l’air si terrifiant et être si brutal. Il releva le visage à la question de Tom et leur regard se croisèrent lui envoya presque un petit courant électrique qui le fit trembler. Il voyait en Tom à cet instant que de l’amour et de la tendresse, comme si c’était un enfant, rien à voir avec la brute qui lui avait face juste quelques secondes auparavant.

- C’était vraiment de belles excuses. Peu être un peu trop violente pour que je les apprécie à leur juste valeur.

Il lui fit un petit sourire désolé, il n’arrivait pas à lui mentir et il ne pouvait pas le regarder et juste lui dire qu’il avait aimé voir ce jeune homme se fait battre juste pour qu’il ait des excuses. Bill avait réellement fait du porno et même si maintenant il ne voulait pas en parler, il ne pouvait pas dire à ceux qui avaient ses films chez eux de faire de même. Il embrassa doucement Tom pour le réconforter puis Jenny arriva avec les enfants. Le brun envoya à Tom un regard lui assurant que tout allait bien puis il se leva attrapant la main de son chéri. Chanel voulu lui prendre la main mais au vue des actes des minutes précédente il était mieux qu’il garde son attention sur Tom pour le moment. Ils se dirigèrent vers le local afin de choisir leurs skis. Bill regardait les rayons un air pensif avant de choisir des skis noir avec deux bandes blanches en diagonales. Il laissa son fiancé choisir puis ils prirent le reste des affaires. Bill demanda aussi une luge juste pour le plaisir que son amoureux le tire jusqu’en haut avant de descendre assit sur ses genoux. Il laissa la luge de côté au vendeur qui ne cessait de reluquer Bill. Le brun rigola et laissa Tom montrer que Bill n’était pas à prendre à la manière des hommes d’affaires. Le dreadé alla donc payer leur achats avec la carte Infinity et une main sur la hanche de Bill, dévoilant au passage sa sublime Rolex. Le vendeur baissa juste les yeux et encaissa l’argent sans mot dire. Après tout il n’y avait que des riches dans le coin alors pourquoi faire semblant que quelqu’un soit dans ses moyens. Bill fut fier que Tom règle ca à la manière riche et il pria pour qu’il continue sur cette voix là. Ils se dirigèrent vers la piste et s’installèrent tranquillement sur un banc. Bill enfila en deux ou trois mouvements ses skis tandis que son amoureux lui semblait avoir plus de difficulté. Comme tout le monde les regardait Bill enleva ses skis puis il fit un petit coup de coude à Tom pour qu’il le regarde. Il lui montra alors discrètement comment mettre ses skis et personne n’y vit quoi que se soit. Le brun sourit fier de lui puis il se leva, il tendit ensuite sa main à Tom et l’aida à se lever. Son fiancé semblait avoir du mal à tenir l’équilibre mais Bill le rassura du regard.

- Ne t’en fais pas, je ne te lâche pas mon amour. Et puis comme les enfants sont là on va commencer par les pistes simples.

Il l’embrassa tendrement puis toujours dans le lâcher ils glissèrent jusqu'à la piste junior. Tom avait un peu de mal, comme la première fois ou on fait du roller mais il semblait au brun que sa présence lui était rassurante. Ils continuèrent donc et firent même une petite pente pour Bill ca n’était rien mais le dreadé s’en sortit plutôt bien et cela le fit sourire. Il laissa Tom aller à son rythme et ne l’emmènerait ailleurs que lorsqu’il se sentirait prêt.

- Je trouve que tu t'en sors vraiment bien. Tu apprends vite ou peu être juste que ma présence te fais skier bien.

Le brun rigola et ils reprirent la petite pente en souriant.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Jenny Andrews
Bill's Bestfriend ♥
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28

Feuille de personnage
Relations:
Secret:

MessageSujet: Re: Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]   Ven 29 Jan - 22:01

Jenny était en train de prendre sa chambre et ses enfants l'avaient lâchement abandonné pour aller demandé à papa s’ils pouvaient rester avec lui. En fait, ca ne la vexé pas tant que ça, elle pouvait comprendre que ses enfants aient envie de passer du temps avec leur père. Ils n'avaient jamais eut de présence paternelle et comme Bill n'était pas présent tous les jours c'était normal qu'ils lui sautent dessus. Il ne pouvait pas en être autrement, elle refusé que ses enfants n'aiment pas leur père. Pour le moment elle n'avait pas trop à se plaindre sur le sujet. Elle partit chercher les clés des deux chambres, l'une à coté de l'autre, et laissa l'employé de l'hôtel mettre leurs valises au bon endroit. Elle commença par aider les enfants à s'installer, rangeant méticuleusement leurs affaires dans les meubles prévus à cet effet pour qu'ils puissent les retrouver facilement. Elle vérifia ensuite que tout était bien dans leur suite et demanda aux enfants de choisir leurs lits. Elle mit leur peluche sur la table de chevet correspondante et alluma la télé pour qu'il puisse s'occuper pendant qu'elle allait ranger ses affaires. Elle espérait pouvoir leur faire confiance, mais techniquement devant un Disney elle n'avait rien à craindre. Elle rangea tranquillement ses affaires, passa quelque chose de plus chaud, et repartit voir ses enfants. L'air de rien, le temps passé vite et le temps que Bill lui avait laissé allait bientôt expirer. Elle entreprit donc de changer les jumeaux, c’est-à-dire juste choisir leurs vêtements, pour qu'ils puissent aller skier en toute tranquillité. Elle vérifia une dernière fois leurs tenus et partit rejoindre les deux autres. Ils étaient déjà là et quelque chose lui paru étrange lorsque Bill refusa de prendre la main de sa fille... Il en avait peut être déjà marre ? Elle réceptionna la petite demoiselle et attrapa son frère avec son autre main. Elle les entraina jusqu'a la boutique et les laissa choisir leurs skis. Elle s'occupa d'elle, régla le tout, et partit dehors pour mettre ses skis. Elle garda un œil sur ses enfants, qui se débrouillait plutôt bien. Elle ne pouvait que remarquer qu'ils y avaient déjà été au moins une fois. Elle leur sourit et les laissa glisser tranquillement. Ce n’était pas trop mal. Bon ce n'était pas des pros mais ils se débrouillaient bien. Elle laissa Julian prendre un peu d'avance par rapport à sa sœur qui perdit son équilibre à force de regarder son père. Jenny s'arrêta et l'aida à se relever.

Allez, si tu arrives à rejoindre papa sans tomber je t'achète une belle robe, ou alors tu auras le droit à un joli cadeau de ton choix.

Elle lui sourit et poussa doucement la jeune fille qui s'envola jusqu'au brun. Jenny rigolait bien de voir la petite garder son équilibre à l'aide de ses bâtons pour aller jusqu'a son père. La petite tendit la main vers lui pour l'attraper mais le rata de peu et s'écroula une deuxième fois. Jenny repartit relever sa fille en vitesse. A cette allure elle n'allait pas faire beaucoup de piste. La jeune Chanel releva la tête vers sa mère en lui faisant des yeux suppliant.

J'ai quand même gagné une robe ? Hein maman ?

Cette simple remarque fit sourire la maman en question qui lui confirma qu'elle allait avoir ce qu'elle voulait. Elle attrapa la main de la petite fille elle l'entraina jusqu'à son frère et les laissa ensemble pour aller retrouver Bill et Tom. Elle fit un sourire amical au dreadeux, même si elle savait que ce simple geste allait être critiqué.

Tu t'en sors vraiment très bien.

Elle sourit encore et laissa les deux jeunes amoureux ensemble, se doutant qu'elle avait déjà gâché la vie du pauvre Tom. Elle partit du coté des moins de 6 ans. La jeune femme s’occupa un peu de son fils, qu’elle avait parfois l’impression de négliger. La piste n’était pas bien longue et ils arrivèrent immanquablement au bout. Elle attendit sagement au bout de la piste pour voir ce que les autres voulaient faire. Elle n'était pas contre aller à deux à l'heure mais si elle pouvait en profiter un peu ce ne serait pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Batailles enneigées [Pv Tom & Jenny]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» terrain enneigé
» Union enneigée, Union pour l'éternité
» batailles du Maréchal NEY
» BATAILLES DES PYRAMIDES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secret Paris :: LE RPG :: En balade :: Pays étrangers-
Sauter vers: