Secret Paris
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Jeu 31 Déc - 18:14

Après avoir passé une bonne partie de la nuit à discuter avec son fiancé, Tom avait raccroché. Il aurait pu rester toute la nuit à entendre la douce voix de son homme lui dire des mots d'amour mais celui était fatigué et était aller se coucher. Le dreadeux avait alors décider de faire pareil, mettant son réveil pour se lever tôt le lendemain et pouvoir préparer la surprise de Bill. Il ne mit pas longtemps à s'endormir, apaisé par sa convesation téléphonique.
Sur les coups de 10h00, son réveil sonna et Tom l'arrêta en frappant dessus. Il rala contre cette horreur qui l'avait sorti du magnifique rêve qu'il était en train de faire mais ne rechigna pas à se lever, s'étirant en faisant craquer ses articulations. Le blond prit une douche rapide, mangea sur le pouce et appella Agathe pour qu'elle vienne l'aider dans l'élaboration de sa surprise. Celle ci accepta de l'aider malgré que c'était son jour de repos, heureuse et enjouée de pouvoir faire parti du "complot" qui rendrait Bill heureux à coup sur. Elle écoutait avec attention Tom lui raconter tout ce qu'il avait prévu pour le jeune Keller, son sourire s'aggrandissant sur ses lèvres au fur et à mesure. Elle se permit même de le taquiner quand il ne voulut pas lui décrire ce qu'il avait prévu pour après le diner. Elle se doutait déjà de ce qu'ils allaient fahre mais cela ne la choquait pas, elle était même attendri de voir les joues de Tom rosir adorablement. Ne voulant pas perdre de temps, ils se depechèrent de sortir pour faire les courses nécessaires, Agathe étant d'un très grand secours pour aider le dreadeux à acheter les ingrédients nécessaires à l'élaboration du repas ainsi que de la décoration qui tronerait sur la table. Tom déposa tout les sachets dans le coffre de la voiture et s'excusa auprès d'Agathe.

- J'ai encore une petite course à faire. Attendez moi la je n'en ai pas pour longtemps.

La vieille femme hocha la tête puis Tom fourra ses mains dans ses poches, prenant la direction du sex shop qu'il avait vu un peu plus tôt. Il entra d'un air assuré et prit tout ce qui pourrait rendre fou son brun. Le dreadeux avait décider de donner tellement de plaisir à son fiancé qu'il n'aurait plus jamais envie de partir. Il paya le tout sous le regard plus que vicieux du caissier et ressortit du magasin, se dépechant de retourner dans la voiture sans avoir oublier auparavant de déposer le sac dans le coffre. Ils rentrèrent à l'appartement sur les coups de 14h00 et Tom déballa les courses pendant qu'Agathe enfilait son tablier. Avant de commencer il fila déposer le paquet du sex shop dans la chambre et s'appreta à retourner dans la cuisine quand il sentit son portable vibrer. Il le sortit donc de sa poche, un sourire prenant place sur ses lèvres quand il vit que Bill avait penser à lui. Il ouvrit le message et le lut, son coeur se gonflant d'amour pour ce brun qui lui faisait définitivement perdre la tête. Tom répondit un «je t'aime aussi» avant de remettre le téléphone dans sa poche et de rejoindre Agathe dans la cuisine qui avait sortit tout ce qu'il fallait pour préparer ce repas qu'il voulait parfait. Tom écoutait attentivement les instructions de cette cuisinière hors pair, faisant avec application tout ce qu'elle disait. Il était peut être nul en cuisine mais il mettait du coeur à l'ouvrage et ce n'était pas les coupures qu'il se faisait ou les deux trois brulures qu'il récoltait qui le ferait s'arrêter. Vers les coups de 18h00, ils finirent le repas, mettant ce qu'il fallait garder chaud au chaud et le reste au frigo. Tom mit ensuite la table, toujours avec l'aide d'Agathe. Ils mirent les deux nappes, le service, une bougie dans son bougeoir qui tronait au centre de la table avec quelques pétales de rose autour pour décoration. Le dreadeux remercia ensuite Agathe pour son aide précieuse, la serrant dans ses bras et lui promettant de tout lui raconter le lendemain même puis elle partit. Tom fila ensuite sous la douche, enlevant toute la transpiration et l'odeur de nourriture qu'il avait accumulé dans la journée et se fit même un gommage. Si Bill le voyait, il était sur qu'il en aurait bien rit. Tom choisit ensuite avec attention ses habits, voulant faire craquer le plus possible son brun. Il enfila un baggy noir delavé sur le boxer ou était marqué Bill puis un T-shirt blanc ou était representé plusieurs arabesques d'un noir foncé. Il compléta le tout par un bandeau noir et une touche de parfum puis il fit un dernier tour d'appartement pour voir si tout était parfait. Le dreadeux était dans la cuisine, vérifiant que tout était bon quand il entendit la porte d'entrée s'ouvrir. Il courut jusqu'à elle et se jeta dans les bras de Bill qui avait eu à peine le temps de fermer la porte. Tom le serra très fort contre lui et plongea son nez dans le cou de son brun pour respire son odeur qui était quelque peu changé du fait qu'il avait passé la journée à la campagne. Le dreadé déposa un doux baiser dans le cou de son homme qui lui avait tant manqué malgré qu'ils n'avaient été separés qu'une journée puis releva sa tête pour lui chuchoter à l'oreille.

- Bon retour à la maison.

_________________





Dernière édition par Tom C.Keller le Sam 9 Jan - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Jeu 31 Déc - 20:23

Bill avait eu une journée plus qu’éprouvante et quelque part il comptait sur son retour à la maison pour évacuer tout ca. Il avait besoin de tendresse et surtout d’attention, il voulait être chouchouté et il priait pour que toutes ses choses fassent partie de la surprise que Tom lui avait préparée. Il arriva donc au parking de chez lui avec le cœur plein d’espoir mais avec pas mal d’anxiété. Restait en lui la peur de la réaction de l’homme qu’il aimait. Il restait un long moment assit au volant de sa voiture qui était à l’arrêt avant d’avoir le courage de descendre. Il sortir du coffre son Louis Vuitton et posa le chapeau de paille sur sa tête – après tout il avait promis. Il verrouilla sa Porsche et alla jusqu'à l’ascenseur filant directement au septième étage. Il vérifia que sa chemise était parfaite et que son piercing était bien apparent, il vérifia aussi que le lacet de ses bottes en cuir était bien mis, il fallait que Tom lui tombe dans les bras. Il remit comme il pu un peu de gloss et attrapa ses clés. Lorsque ses pieds touchèrent la moquette rouge du couloir il sentit son cœur s’accélérer brusquement, il fallait que ses retrouvailles soient parfaites. Il arriva devant la porte et resta planté là un moment les clés dans la main à hésiter entre ouvrir ou partir en courant devant sa monstruosité. Il inspira un grand coup et glissa la clé dans la serrure. Maintenant c’était trop tard pour reculer. Il ouvrit la porte et posa son sac par Terre. Il eu juste le temps de passer un coup sur sa chemise, de poser les clés et de fermer la porte que Tom lui avait déjà bondit dessus pour le serrer fort dans ses bras. Toutes les inquiétudes de Bill s’envolèrent et il lui rendit son étreinte. Tom alla poser ses lèvres dans son cou lui chuchotant combien il lui avait manqué l’androgyne ne pu que gémir et fermer les yeux de bonheur. Cette sensation d’être tout à fait entier lui faisait vraiment sur bien. Il fit s’écarter Tom un moment pour l’admirer. Il était beau, parfait encore plus que d’habitude. Bill eu un petit rire et il lui posa un bisou sur le nez.

- Tu t’es fait tout beau à ce que je vois. Et tu sens bon le masque à l’abricot.

Il lui fit un sourire tendre et il laissa sa veste sur le sol découvrant sa chemise quasiment transparente. Il s’approcha de Tom et passa ses bras autour de son cou pour l’embrasser passionnément. Son fiancé lui avait énormément manqué et il avait besoin d’une sur dose d’affection. Il resta comme ca une dizaine de minute à juste l’embrasser et le regarder droit dans les yeux puis il se focalisa sur la maison et ses yeux devinrent scintillants. Il inspira fort avant de sourire émerveillé, il se demandait bien ce que Tom avait pu traficoter tout la journée.

- Ca sent bon à mangé et sa sent aussi la bougie hum… fruits des bois et orange… Tu as l’air d’avoir fait beaucoup d’effort pour moi ce soir. J’espère que ma tenue est assez classe pour te convenir. Je t’aie ramené un chapeau de paille, je t’avais promis et j’espère qu’il me va bien.

Il lui fit un petit clin d’œil et il ôta son chapeau jetant en arrière ses cheveux qu’il avait préféré laisser lisse afin de faire un joli brushing. Il posa le chapeau sur la table de l’entrée avant d’attraper les mains de Tom. Tout en le regardant avec impatience, il avait été un enfant sage et il voulait voir sa surprise maintenant il ne pouvait pas attendre d’avantage. Il lui semblait que Tom c’était tellement appliqué pour pouvoir lui faire plaisir qu’il voulait voir ce que cela donnait, il était sur d’être comblé. Il voyait d’ici l’ambiance tamisée du salon et cela le rendait encore plus dingue d’amour pour Tom.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Ven 1 Jan - 17:23

Enfin dans les bras de son amour, Tom soupira de bonheur. Il se sentait enfin bien maintenant que Bill était la. Il se sentait complet et apaisé. Malgrè qu'il avait été occupé toute la journée, il n'avart pas pu s'empêcher de s'inquièter pour son brun, se demandant ce qu'il faisait quand il avait un instant libre. Le dreadeux sortit du cou de Bill pour le contempler. Il était encore plus beau que d'habitude, absolument parfait. Il posa son regard sur ses bottes qui lui donnait un style negligé puis remonta sur son pantalon qui lui moulait divinement bien ses formes, son haut pratiquement transparent qui laissait entre apercevoir son piercing qu'il avait envie de prendre en bouche. Pour éviter de céder à la tentation, il remonta son regard sur ses lèvres pulpeuses parsemée de gloss, son nez toujours aussi parfait et plongea dans son regard tout aussi lumineux que le sien devait l'être. Le dreadeux fut sorti de sa contemplation par le rire de son homme qui envahit ses oreilles. Tom sourit tendrement, il était touché que Bill ait remarqué tout ses efforts. La soirée commençait bien et il espérait qu'elle continue de la même façon.

- Tu es vraiment magnifique, encore plus que moi. Ta sortie à l'air de t'avoir fait du bien.

Tom sourit tendrement à son tour, ses yeux empli d'étoiles ne quittaient pas Bill du regard. Il ne manquait aucun de ses gestes, de sa veste qu'il laissa tomber au sol à son rapprochement jusqu'à lui. Tom frissonna d'anticipation tout en passant ses bras autour de la taille de l'homme qu'il aimait puis put enfin toucher à nouveau ses lèvres qui l'attiraient tant. Le baiser devint vite passionné, le manque de contact de la veille se faisant cruellement ressentir. Tom resserra ses bras autour de la taille de son fiancé l'embrassant toujours aussi fougueusement pendant une dizaine de minutes durant lesquels on n'entendait que le bruit de leurs lèvres qui se séparaient et qui se retrouvaient quasi instantanément.Leur instant retrouvaille terminé, Tom poussa un petit soupir de bonheur, souriant encore plus de voir que Bill avait l'air heureux rien qu'en respirant les effluves du repas qu'il avait preparé. Le dreadeux attendit patiemment que Bill ait fini de se débarasser, prenant ensuite ses mains dans les siennes d'un air impatient. Le blond souffla un bon coup pour se donner du courage puis enlaça une des mains de Bill dans la sienne, lui demandant de fermer les yeux avant de le conduire dans le salon ou la table était dressé.

- Tu peux les ouvrir.

Les yeux de Bill s'ouvrirent sur la table qu'il avait minutieusement preparé. Deux nappes d'un rouge différent se superposait sur lesquels étaient posés le plus beau service dont il disposait. Tom n'avait bien sur pas oublié d'allumer la bougie et maintenant il attendait anxieusement la réaction de son brun. Il avait peur que celui ci trouve ça trop guimauve.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Ven 1 Jan - 18:41

Bill suivit Tom dans le salon tout nerveux. Il sentait la chaleur de la pièce l’envahir devinant que Tom n’avait pas lésiné sur les bougies. Les mains de Tom autour de lui pour le guider le faisaient frissonner et son souffle dans son cou pour lui annoncer qu’il pouvait ouvrir les yeux le rendit dingue. Le beau brun ouvrit les yeux n’en revenant pas. Tom avait presque transformé leur salon en un restaurant cinq étoiles.

- Waouh ! C’est magnifique !

Bill se détacha du dreadé pour explorer par lui-même la pièce qui était sublime. Tom avait sortit la plus belle porcelaine et le plus beau cristal qu’ils avaient, les nappes avaient été posé l’un sur l’autre avec le plus de soin possible, même les couverts en argent semblait être gracieux tellement le tout était harmonieux. Il laissa ses doigts glisser doucement sur les assiettes et remarqua les fleurs et les serviettes joliment pliées. L’androgyne était aux anges. Il retourna vers Tom et passa doucement ses bras autour de sa taille le regardant avec amour.

- Tom… C’est tellement beau. Si tu ne m’avais pas déjà demandé en mariage je jurerais que tu vas le faire se soir. C’est tellement magnifique, on dirait que je suis dans le plus beau restaurant de Paris. Tu t’es vraiment surpassé pour moi Tomi, ca me fait tellement plaisir de voir tout ce que tu as fais pour moi alors que moi je n’aie rien pour toi mon amour.

Il le regarda les yeux plein d’étoiles et l’embrassa tendrement. Comment un homme aussi gentil que lui pouvait-il exister ? C’était tout simplement impossible, personne sur Terre ne pouvait être aussi gentil gratuitement. Bill pouvait lire dans les yeux de Tom qu’il était heureux que sa surprise lui plaise et Bill était plus que ravi. D’autant plus qu’il connaissait bien l’homme qui partageait sa vie et il était certains que plein d’autres surprises l’attendait. Rien qu’à voir tout ca tout ses problèmes de la journée c’étaient envolés, il se sentait libre et amoureux. Il était bien avec Tom et c’était la seule chose qui comptait pour le moment.

- Alors dit moi qu’est ce que tu as prévus qu’on fasse pour cette soirée ? Non pas que ca ne soit pas passionnant de te voir me dévorer du regard mais je suis sur que tu as prévu tout un tas de trucs et si tu ne veux pas que j’aille fouiller partout pour trouver quoi tu as intérêt de m’occuper.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Sam 2 Jan - 18:12

Un gros soupir de soulagement -qu'il avait voulu discret- passa la barrière des lèvres de Tom. Bill aimait une partie de sa surprise, il ne trouvait pas trop cliché tout ce qu'il avait preparé et le dreadeux voyait bien qu'il ne mentait pas rien qu'à la lueur dans ses yeux. Tom laissa son fiancé découvrir toute la décoration avant de le voir revenir vers lui, le regard empli d'amour, signe qu'il était. Il était plus qu'heureux que tout cela plaise à son brun et cela se voyait sur son visage.

- Je suis content que ça te plaise. Je voulais me faire pardonner de t'avoir inquièter hier soir au téléphone et puis aussi pour te faire plaisir.

Un doux sourire naquit sur les lèvres du dreadé à la fin de la phrase de son brun et Tom passa à son tour ses bras autour de la nuque de son fiancé, le rapprochant un peu plus de lui.

- Tu te trompes. J'ai ta présence et ça me suffit amplement.

Le regard de Tom était pareil à celui de Bill. On voyait rien qu'en les regardant à quel point ils ètaient amoureux. Tout les gestes, les attitudes et les paroles de Tom montraient bien à quel point il était fou amoureux de son homme, peut être même un peu trop. Aprés un baiser empli de tendresse, Tom se détacha de son amour pour le regarder.

- Alors pour commencer j'ai prévu un petit massage pour te relaxer de ta journée. Ensuite on passe à table, j'ai cuisiner moi même, enfin Agathe m'a un peu aidé mais sinon j'ai tout fait et pour finir tu verras plus tard.

Tom sourit en coin tandis que ses bras parcouraient ceux de Bill en de legères caresses. Il attendait de voir ce que Bill pensait de son programme. S'il voulait passer à tout de suite ou d'abord son massage.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Sam 2 Jan - 19:11

Bill sourit. Tom avait vraiment tout prévu pour le mettre à l’aise. Il resta là, à le regarder dans le blanc des yeux encore un moment avant de s’approcher pour l’embrasse doucement. Tom lui laissait le choix pour l’ordre du programme et c’était tant mieux, Bill avait aussi une petite idée sur la façon dont il voulait que la soirée se déroule.

- Et bien il vaut mieux commencer par manger car si on commence par le massage je sens que ca va être moi que tu vas manger pour le dessert.

Il sourit et glissa coquinement ses mains sous le t-shirt du beau dreadé, l’embrassant de nouveau. Tom lui avait énormément manqué et leur complicité retrouvée lui faisait chaud au cœur, il avait vraiment besoin que Tom prenne soin de lui et son fiancé avait l’air tout à fait d’accord pour lui offrir tout ce dont il avait besoin. Il laissa doucement ses mains caresser le torse de son fiancé en souriant, surement que si Bill l’excitait assez le repas passerait suffisamment vite pour que Bill n’ait pas à attendre énormément avant d’avoir son dessert préféré. Il alla jusqu’à la table et Tom le devança pour tirer sa chaise en bon gentleman. Bill le regarda émerveillé devant tant de gentillesse et surtout devant autant d’amour. Il resta assit sagement attendant que Tom lui apporte l’entrée. Son amoureux revint bien vite et Bill fut émerveillé. Non pas par le plat en lui-même mais surtout par la décoration et la façon dont Tom avait préparé tout ca, il avait vraiment l’impression de manger dans l’un des plus grand restaurant parisien. Tom posa les assiettes et retourna cinq secondes en cuisine afin de lui apporter le vin blanc, il servit tout et Bill était entrain de baver devant son magnifique serveur, il le trouvait à croquer.

- J’adore tout ce que tu fais pour moi. C’est si… si romantique. Et tu es le serveur le plus sexy que j’ai jamais vu aussi… LA prochaine fois que tu cuisines pour moi tu devrais mettre un tablier, mais juste le tablier.

Il lui envoya un regard brulant d’amour et de désir. Il attrapa la jolie fourchette en argent afin de goûter ce que Tom lui avait préparé. Il devait avouer qu’il savait que Tom était nul en cuisine et qu’il avait peur de ne pas aimer. Bill n’était pas très doué pour caché le fait qu’il n’aimait pas certaine chose et il l’était encore moins quand il s’agissait de cacher des choses à Tom. Il plongea sa fourchette dans le mélange de Saint-Jacques et porta le tout gracieusement jusqu'à sa bouche. Un large sourire s’étira alors sur ses lèvres c’était juste délicieux !

- Waouh ! Je ne te connaissais pas un tel don pour la cuisine et ce même si tu me dis que tu as juste suivit la recette, je suis vraiment impressionné Tom, c’est délicieux et vu la haute gastronomie que tu me sers ce soir je suis juste totalement sous le charme. Tu es… parfait. Oui, tu es parfait Tom C.Keller.

Bill resta là à le regarder amoureusement tout en mangeant. Il aurait presque envie de manger aussi le contenu de l’assiette de son fiancé.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Dim 3 Jan - 23:12

Le dèbut de soirèe se passait extrèmement bien, Tom n'aurait pas pu rêver mieux. Il avait l'air d'avoir manqué à Bill autant que Bill lui avait manqué. Il avait beau savoir que Bill l'aimait autant que lui, il doutait toujours des gens avec lesquels il trainait et il ne se sentait pas rassuré quand son fiancé sortait sans lui pour surveiller toutes les personnes alentours. Enfin pour l'instant Bill n'était rien qu'à lui et il allait en profiter pour le chouchouter et qu'ainsi Bill n'ait plus jamais envie de repartir loin de lui. Le blond faisait passer tout son amour dans ses yeux en attendant que Bill décide ce qu'il préferait.

- J'avoue que je n'arriverais pas à résister à ce magnifique corps, j'ai déjà envie de te dévorer mais je saurais être patient.

Tom se demandait d'ailleurs comment il faisait pour tenir mais plus ils attendraient et plus la fin de soirée se finirait en apothéose. Tom voulait vraiment que Bill se rappelle de cette soirée pendant longtemps et il allait ètre encore plus attentionné avec son fiancé. Le baiser, doux au baiser, se fit un peu plus passionné quand leurs langues furent de la partie. Les mains de Bill tiraient des frissons de plaisir et de bien être au blond qui se retenait à grande peine de ne pas l'emmener dans la chambre dans le but de lui faire passionément l'amour. Tom avait remarqué le petit jeu de Bill qui cherchait à l'exciter mais malgré qu'il avait demandé son avis à Bill, il avait un programme et comptait bien s'y tenir. Il ne s'était pas donné tout ce mal pour rien. Il se détacha donc de Bill et lui déposa un petit bisou sur le nez avant que celui ne se dirige vers la table. N'ayant pas oublié ses résolutions il marcha un peu plus vite pour tirer la chaise à Bill, lui souriant tendrement avant de filer en cuisine pour vérifier que les entrées étaient encore chaude. Il prit les deux assiettes en main et souffla un bon coup pour chasser son stress puis retourna dans le salon, déposant les assiettes soigneusement devant Bill puis à sa place. Tom retourna vite fait en cuisine chercher le vin blanc qu'il dèboucha. Il alla ensuite à nouveau dans le salon et servit Bill avant de s'asseoir enfin.

- Ca peut s'arranger demain matin quand je t'apporterais le petit déjeuner au lit.

Tom eut un sourire en coin et hoqueta un instant en sentant le pied de Bill se frotter contre le sien, faisant comme si de rien n'ètait. Tom décida alors de jouer le jeu et renvoya à Bill un regard portant le même désir, la même intensité de sentiments. Le dreadeux n'attrapa tout de suite sa fourchette, préferant regarder la réaction de Bill. Il saurait directement si Bill aimait ou pas et il devait avouer qu'il était legèrement anxieux. Il fut immensément soulagé quand aprés avoir porté sa fourchette à ses lèvres, elles s'étirèrent en un magnifique sourire. Tom soupira imperceptiblement, soupir qui passa inaperçu. Ses joues prirent une adorable teinte rosée devant l'avalanche de compliments dont le gratifiait Bill.

- Je... j'ai pas fait grand chose.

Dit-il en se grattant la tête, gené.

- J'ai surtout suivi les conseils d'Agathe et j'avoue que je me suis surpassé pour pouvoir t'offrir un repas digne de toi. Je voulais que tout soit parfait pour toi et pour l'instant j'ai l'air de réussir.

Tom sourit et entama enfin son entrée. Bien sur il avait prit le soin de prendre des choses qu'ils pourraient manger aussi pour que Bill ne se sente pas seul. Après un dernier regard amoureux, il se leva, prit les deux assiettes et déposa un petit baiser sur les lèvres de son homme.

- Ne bouge pas, je vais chercher la suite.

Sur ces mots, le dreadeux fila dans la cuisine et prépara à nouveau deux assiettes qu'il ramena en vitesse dans le salon. Il déposa l'assiette de Bill et pendant ce temps expliqua ce qu'il avait preparé.

- Biche et sa sauce avec son accompagnement de petites pommes de terre et morilles.

Tout ça dit avec le sourire. Le dreadeux s''amusait à parler comme les serveurs qu'il avait vu dans les restaurants ou ils allaient. Assis à table, il piqua dans une pomme de terre et souhaita un bon appètit à son amour.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Lun 4 Jan - 0:08

Bill était assit à table profitant juste du calme du moment et de la tendresse de l’homme qu’il aimait. Tom semblait avoir tout préparé pour lui faire plaisir au maximum et peu à peu Bill regrettait d’avoir abandonné un homme aussi merveilleux. La pensée lui vint alors que Tom faisait tout ca dans le but que Bill ne parte plus jamais et la seule réponse que Bill eu à cette accusation fut que cela marchait et qu’il ne quitterait plus jamais l’homme qu’il aimait plus que tout. Il finit son entrée en se léchant les lèvres tellement c’était délicieux Tom était si fantastique. Il ne put que sourire en voyant les idées perverses de son chéri le rattraper au galop. Oh oui, Bill imaginait déjà très bien Tom avec juste le tablier.

- Hum… J’ai déjà hâte d’être à demain matin alors…

Il lui fit un sourire mais une part de lui s’assombrit en pensant que demain les enfants devaient venir, lui faisant revenir en tête sans cesse l’eternel question de comment allait-il annoncer à Tom que deux enfants de cinq ans allaient débarquer dans sa vie. Il chassa la question et il se reconcentra sur le dreadé.

- Suivre les conseils ne fait pas tout Tom. C’est délicieux surtout parce que c’est fait avec amour Tom. Tu aurais pu faire une banale purée ca ne changeait rien au fait que tu l’aurais fait juste pour me rendre heureux Tom. C’est ca qui rend ton diner si exceptionnel.

Il lui envoya un regard amoureux. Il pensait le moindre de ses mots et il avait juste envie de hurler à Tom qu’il était l’homme de sa vie. Mais il se contenait pour faire bonne figure. Même s’ils n’étaient pas dans un restaurant chic Tom avait choisit une ambiance calmer et il voulait la respecter. Son fiancé revint avec les assiettes parlant comme si il était serveur dans l’un des plus grand restaurant parisien et l’androgyne rigola.

- J’espère pour vous que ca va être bon sinon je vous préviens que le chef va avoir de mes nouvelles et je ne manquerais pas de lui mettre une vilaine fessée…

Il lui fit un sourire et il lui vola un nouveau baiser. Le diner avait beau être le plus romantique possible Bill manquait énormément de contact avec Tom. En temps normal il aurait survécu mais la il avait passé presque deux jours sans Tom et il avait besoin d’un peu plus qu’un baiser entre chaque plat. Il mangea cependant calmement toujours avec se regard amoureux, Tom savait vraiment quoi faire pour lui faire plaisir et là c’était surement le maximum qu’il pouvait faire.

- Tom c’est juste… Je crois qu’il n’y a pas de mot pour décrire tout ce que tu es entrain de faire. J’ai passé ma journée dans la campagne avec les chevaux et tout. Je reviens juste avec un petit chapeau de paille comme cadeau et toi tu me prépares le plus beau des diners qu’on n’ait jamais fait pour moi et tu es plus gentil que je n’aurais pu imaginer qu’il était possible de l’être. Je t’aime Tom. Je t’aime tellement si tu savais.

Bill insistait sur les « je t’aime » car il les pensait mais surtout car il voulait que Tom s’en souvienne quand il lui annoncerait la terrible nouvelle. La gentillesse de Tom était si belle et si pure que cela finissait presque par mettre Bill mal à l’aise. Lui n’était qu’un monstre et il avait déjà mit au dessus de Tom un couteau tranchant et c’était juste comme si il attendait d’avoir puisé tout sa gentillesse pour lui trancher la gorge. Il se trouvait juste horrible. Il attrapa son verre de vin et le but presque entièrement priant pour que l’alcool dissipe tout cela et lui fasse oublier à quel point Bill ne méritait pas Tom. Pour la première fois de ca vie Bill Keller pensait réellement qu’il ne méritait pas d’avoir quelque chose.
[b]

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Lun 4 Jan - 18:55

Tom était dans la cuisine quand l'humeur de Bill s'assombrit et le temps qu'il revienne, Bill avait chassé tout ça de son visage, reprenant une expression amoureuse ce qui fit qu'il ne remarqua rien. Tom était vraiment touché que Bill apprécie son diner, il avait prit du temps et avait mit tout son coeur dans ce repas et il était touché en plein coeur que Bill reconnaisse ses efforts. Jamais de sa vie il n'avait imaginé faire autant d'efforts et prendre autant de son temps pour faire plaisir à une seule personne mais Bill l'avait complétement changé et en bien. Pour éviter de montrer à Bill que sa vohx tremblerait s'il se mettait à parler, il se contenta de l'embrasser tendrement et longuement pour lui montrer tout son amour avant de se remettre assis, le sourire ne quittant pas ses lèvres. Sourire qui se transforma vite en quelque chose de plus coquin quand Bill mentionna le mot fessée et son pied cogna "involontairement" celui de Bill.

- Peut être qu'il n'attend que ça qui sait...

Son pied continua ses légères caresses tandis qu'il mangeait tranquillement son repas, alternant entre la viande et les pommes de terre. Il détestait les champignons et n'en avait donc pas pris. Après un nouveau baiser de son homme, il remit sagement son pied à sa place et continua son repas. Il s'arrêta néanmoins devant la déclaration de son homme, touché plus qu'il ne le laissait paraitre. Voyant que son brun commençait à paniquer, il posa sa fourchette, attrapa la main de son fiancé et entrelaça leurs doigts.

- Rassure toi, je comprends trés bien vu que je t'aime autant. Je t'aime comme on aime l'homme de sa vie. Je sais trés bien aussi que ça me serait impossible d'aimer une autre personne autant que toi. Tu es le seul et unique à avoir mon coeur et ça ne changera jamais. Si j'ai fait tout ça c'était pour que tu sois heureux et j'avoue aussi un peu pour moi.

Tom tut le fait qu'il l'avait aussi un peu fait pour que Bill ne veuille plus partir loin de lui mais ça il se doutait que Bill l'avait remarqué. Son pouce caressait lentement la main de son brun espérant le calmer.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Lun 4 Jan - 20:26

Bill sentait son cœur se déchirer quand Tom lui annonçait peu à peu combien il l’aimait, qu’il était l’homme de sa vie. Il fit un sourire comme il put priant pour que Tom ne remarque rien. Son cœur s’affolait et ses pensées n’étaient plus cohérentes. Il se contenta de serrer – surement trop – fort ses doigts autour de la main de Tom. Il finit au bout de cinq minutes d’un silence de plomb par lâcher son bel amant. Il attrapa sa fourchette et il continua à manger.

- Tu me rends heureux plus que tout Tom et tout ce que tu fais est tellement génial. Je ne doute aucunement de ton amour ou des sentiments que tu as à mon égard. Bien au contraire Tom je réalise chaque jour un peu plus combien tu m’aime. Tu es juste trop parfait Tom. Ou du moins trop parfait pour moi.

Bill remuait sa fourchette dans la sauce de la biche en baissa la tête. Il avait prévu de ne pas gâcher le diner mais cacher des choses à Tom lui brisait le cœur plus qu’autre chose. Il releva la tête et il remarqua la mine déconfite de Tom. Bill se mordit la lèvre, il ne voulait pas gâcher le diner de son fiancé, il se devait de le rendre un peu heureux ou du moins d’essayer de faire au mieux. Il finit son plat et puis il fit un sourire tendre à son amant.

- Et pour le dessert tu as prévu quoi ? Chut. Je sais ce que tu vas dire Tom. Je veux qu’on finisse de manger, s’il te plait. Tu as prévu tout ca pour moi et je refuse de gâcher ton diner avec ma mauvaise nouvelle. Je vais déjà gâcher le reste de ta soirée alors laisse moi au moins te voir heureux encore dix minutes.

Bill lui envoya un regard suppliant et Tom s’exécuta. Il fut soulagé que Tom accepte puis il attendit qu’il revienne pour lui sourire de nouveau avec amour. Bill avait les entrailles qui se tordait il voyait déjà Tom lui hurler dessus et surement le jeter hors de chez eux comme un mal propre. Il l’imaginait prendre ses affaires et partir loin de lui, prendre son oreiller et aller dormir sur le canapé. Il s’imaginait finir la nuit seul le cœur briser avec juste ses remords et sa peine comme compagnie. Tom amena les desserts et Bill fut émerveillé. Tom tenait dans les mains deux coupes en cristal dans lesquelles était sublimement posé des boules de glace, chocolat, menthe, fraise, citron et du chocolat fondu sur le dessus avec un peu de chantilly. Il posa ses doigt sur le pied de la coupe en souriant, Tom était vraiment quelqu’un d’extraordinaire.

- Tu es l’homme le plus formidable qu’il m’ait jamais été donné de rencontrer Tom. Ce que tu fais pour moi ce soir c’est juste magnifique.

Il attrapa la cuillère à glace et la plongea dedans goutant le délicieux dessert que son fiancé – et peu être bientôt ex-fiancé – lui avait préparé. C’était délicieux, aucune glace qu’il n’avait pu mangé avant n’était meilleure et puis cette glace avait été faite avec tout l’amour du monde et elle valait bien toute les glaces les plus chers de la Terre. Ils mangèrent le dessert juste en se regardant. Tom essayait de trouver ce qui faisait paniquer son fiancé à ce point et Bill lui envoyait un regard désolé lui jurant qu’il l’aimait plus que tout. Ils finirent le dessert et Bill eu l’impression de faire sonner le glas alors que sa cuillère tinta contre le rebord de la soucoupe. Il se leva et alla sa poser sur les genoux de Tom s’agrippant à lui. Cela lui empêcherait surement de s’enfuir.

- Je voulais te dire ca demain matin Tom car je ne voulais pas gâcher ta soirée. Je suis sur que tu avais prévu plein de truc pour nos retrouvailles et surement que quand tu sauras tu n’en auras plus envie, tu n’aurais surement même plus envie de me voir. J’aurais voulu attendre demain matin mais je ne peu pas. Je n’arrive pas à rester là à te regarder et à faire semblant que tout va bien alors que toi tu es si merveilleux, si parfait avec moi.

Tom sembla légèrement paniquer et Bill lu dans ses yeux quelque chose qu’il ne voulait pas voir. Une peine immense, comme un plait béante mais l’androgyne savait que cette peine n’était pas la pour la bonne raison. Il savait ce que Tom imaginait et sa n’était pas ca. Il attrapa la main gauche de Tom – celle ou il avait son alliance – et lui envoya un regard triste à son tour.

- Je ne t’aie pas trompé Tom, oublis ca tout de suite. Je ne t’aie pas trompé avec Jenny. Mais ca à un rapport avec elle, avec mon passé, avec le passé que elle et moi on a eu ensemble.

Il le regarda et il sentit Tom baisser légèrement sa garde, surement soulagé que Bill lui fut resté fidèle. Le brun lui fit un demi sourire pas sur que le fait que Tom ce dise que ca ne devait pas être si terrible arrange la situation.

- Il y a un peu plus de cinq ans Jenny et moi on avait des rapports courant, des rapports non protégés. Je ne suis pas malade, je vais bien ne t’inquiète pas, enfin je vais bien physiquement du moins. Enfin bref Jenny était sensé prendre la pilule et je lui faisais confiance. Seulement le fait est et bien qu’elle ne l’a pas prise un jour surement et que défoncé comme j’étais je n’aie pas réfléchit et je l’aie baisée comme tout les soirs. Jenny est tombé enceinte et comme j’avais quinze ans ma mère c’est occupé de l’affaire. De ce que j’en aie sut Jenny n’avait pas avorté, elle avait fait un déni de grossesse et les enfants étaient mort à la naissance. La vérité c’est que c’est… c’est sa mère qui a gardé les enfants. Et aujourd’hui en fait sa grand-mère c’est fait un plaisir de nous inviter car la mère de Jenny était morte elle nous à donner les enfants… Des jumeaux. Je… Je suis… papa. Je suis une nouvelle fois papa. De deux enfants de cinq ans qui savent que je suis leur père et à qui je ne peu même pas dire le contraire.

Bill fondit en larme nichant sa tête dans le cou de Tom. Il inondait littéralement le t-shirt du dreadé laissant son maquillage si parfait s’étaler sur ses joues. Il s’agrippait à Tom qui n’avait pour le moment aucune réaction. Il pleurait fort et tremblait. Il avait pensé partir pour une journée tranquille en amis mais il c’était fait lamentablement piéger.

- Je ne savais pas Tom… Je ne voulais pas de ses enfants et… et la seule personne avec qui je veux avoir un bébé c’est toi Tom… Je suis tellement désolé… Je comprends si tu me déteste Tom. Je sais que ca fait beaucoup et… et je conçois bien le fait que je suis un monstre. Tu m’as fait confiance et… et je t’aie trahis, une nouvelle fois… Je sais bien que rien de ce que je ne puis dire désormais n’arrangera la situation et je sais que j’ai foutu en l’air ta soirée et… et je te supplie de me pardonner pour ca. De me pardonner encore une fois d’être une si mauvaise personne pour. Je veux t’épouser Tom, je veux avoir cet enfant avec toi. Être ton mari et le père de tes enfants serais ma plus grand fierté. Mais si tu ne veux plus me voir à partir de maintenant ou si tu voulais me quitter ou faire une pause, retourner chez toi pour faire le point je comprendrais. Je comprendrais que tu me chasses de ta vie Tom. Je ne voulais pas une nouvelle fois te faire du mal.

Bill tenta de se résonner et il desserra son emprise sur Tom. Il descendit même des genoux du dreadé mais il manqua d’appuis et son postérieur alla violement s’écraser sur le sol. Il ne dit rien continuant juste de pleurer. Il finit par relever son regard sur Tom, la plait béante, la douleur et la tristesse étaient revenue au galop pour ronger de l’intérieur l’homme qu’il aimait. Ses larmes coulèrent d’avantage et ne pu même pas parler. Il suffoquait dans son chagrin et sa douleur se hurlant sur lui-même d’être si cruel avec la seule personne qui l’aimait vraiment.

- Je ne voulais pas ca Tom… Je t’aime tellement… Je t’aime Tom.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Mar 5 Jan - 23:58

Tom remarqua immèdiatement que quelque chose n'allait pas chez Bill. Son sourire semblait trop forcè, pas du tout naturel alors qu'à peine quelques secondes auparavant tout allait pour le mieux. Ce n'était qu'au moment ou il avait commencé à faire sa déclaration que Bill s'était comme... crispé et le silence qui s'installait ne lui disait rien qu'y vaille. A nouveau anxieux, Tom posa sa fourchette n'ayant soudainenement plus faim. Il avait le ventre noué par l'appréhension et ce n'était pas les phrases de son fiancé qui arrangeait la situation. Qu'est ce que Bill voulait dire par la ? Qu'il était trop bien pour lui ? Le blond avait peur de mal comprendre et quand il voulut demander des explications au brun celui ci releva la tête, lui demandant de terminer le diner. En voyant son regard suppliant, Tom se retint de lui dire que de toute manière le diner était déjà gaché et se leva pour aller dans la cuisine préparer le dessert. Il dut s'y reprendre par deux fois pour préparer la coupe de Bill. Ses mains tremblaient trop de par le stress qu'il ressentait et il dut souffler un bon coup pour reprendre contenance avant de retourner dans le salon, déposer les coupes sur la table. Il se remit assis à sa place et ne put empêcher sa jambe de tressauter pendant tout le temps ou il mangeait sa glace. Tom avait la désagréable impression que Bill était en train de rompre avec lui. Bill le complimentait beaucoup trop pour que cela soit naturel, tordant son estomac encore plus. Il ne termina pas sa glace, l'ayant à peine entamé quand le brun se leva pour s'installer sur ses genoux. Le dreadeux commença à vraiment paniquer quand Bill lui annonça que sa nouvelle était si mauvaise qu'il aurait surement envie de le quitter après. Les seuls choses pour lesquels Tom pourrait le quitter c'était parceque Bill lui même le quittait ou parce qu'il l'avait trompé. Et la l'évidence frappa le dreadé, comme un coup de poing au ventre qui coupait la respiration, comme un coup au coeur qui le faisait arrêter de battre. Bill, l'homme qu'il aimait lui avait été infidéle, avec la femme qu'il détestait le plus au monde. Peut être même immédiatement qu'après lui avoir parlé au téléphone, le rassurant de plein de mots doux, Bill était allé voir Jenny dans son lit pour lui faire passionément l'amour, s'excusant d'avoir été retardé par son imbécile de fiancé. Le blond fut sorti de ses horribles pensées par la main de Bill dans la sienne, caressant doucement son aliance. Tom plongea son regard dans celui de son fiancé ou il put lire que Bill était sincère. Jamais il n'oserait lui mentir avec ce regard la et de toute manière Tom l'aurait remarqué. Tom était un peu soulagé mais il restait sur ses gardes et il fit bien car à peine eut il le temps de se relacher que Bill lui parla de son passé avec Jenny. Le dreadeux se crispa, sa jalousie revenant au galop, il savait trés bien que Bill avait eu une vie sexuelle plus que depravé avant lui mais cela lui faisait du mal d'entendre Bill en parler comme ça. Le blond n'avait pas dit un mot depuis que sa surprise avait été gaché mais il ne put retenir un hoquet de stupeur en entendant que Jenny avait été enceinte de Bill tout comme... lui l'était. Il écouta avec attention la suite du discours du brun et crut tomber dans un gouffre sans fond quand le brun lui apprit que les enfants étaient toujours vivant. Il n'arrivait pas à accepter l'information, son cerveau faisait comme un blocage et refusait de comprendre que Bill et Jenny étaient parent ensemble. Il était totalement petrifié, espérant à tout moment que tout ceci n'était qu'une blague, que Bill lui faisait une blague ou bien qu'il était en plein cauchemar et qu'en fait la journée n'avait pas encore commencer mais le bruit de Bill tombant lourdement sur le sol le fit sortir de sa torpeur, le ramenant à la dur réalitè. Et ce que son cerveau avait refusé de comprendre éclata dans sa tête, occultant toutes ses autres pensées. Bill et Jenny avaient des enfants... ensemble. Bill et Jenny allaient surement habiter ensemble pour s'occuper d'eux.

- Toi... toi et... Jenny... vous... vous allez...

Un haut le coeur comprima l'estomac du dreadeux, le forçant à se lever pour courir dans la salle de bain, vomir tout son repas dans les toilettes. En à peine l'espace de quelques minutes, il avait l'impression d'être passé du paradis à l'enfer. Il était certain que Bill allait le quitter pour aller vivre avec Jenny, il en était persuadé. Les larmes coulaient abondamment sur ses joues et ses hoquets de chagrin étaient bruyants. Il avait du mal à respirer et avait horriblement mal au ventre à force de vomir, son estomac se contractant violemment. Tom sentit plus qu'il ne le vit une main soulever ses dreads et caresseq lentement son dos pour l'apaiser. Son estomac ayant enfin fini de faire des siennes, il reprit lentement sa respiration et se leva sur ses jambes vacillantes pour se brosser les dents. Une fois ceci fait, il se retourna et se jeta dans les bras de Bill, le serrant très fort contre lui, ses pleurs se faisant encore plus bruyant.

- Ne me quitte pas. Je t'en supplie, je ne pourrais pas... vivre sans toi. Si tu me quittes pour... pour aller vivre avec Jenny... j'en mourrais. Je sais que Jenny est du même monde que toi et que... qu'elle te comprends surement mieux que moi. Tu la connais depuis toujours et puis c'est une vraie... femme elle. Moi je... je ne suis qu'un... qu'un monstre. Un homme qui attend un enfant et qui en plus n'a rien à voir avec toi mais... mais tu ne trouveras jamais personne d'autre qui t'aime autant que moi. Je t'aime tellement que je pourrais mourir pour toi et c'est ce qui arrivera si tu me quittes. Je suis prêt à faire tout ce que tu veux si ça permets que tu reste auprès de moi.

Tom parlait à toute vitesse à présent, il suffoquait et était à deux doigts de la crise de panique et son état physique et mental était plus que déplorable.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Mer 6 Jan - 1:29

Bill resta là, le cul par Terre à pleurer comme un malheureux alors que Tom osait à peine le regarder. Plus son fiancé l’évitait du regard plus Bill se sentait mal. Même s’il savait que la colère et la peine était normal un part de lui avait espéré du soutient et du réconfort. Le brun se foutu une gifle mental pour avoir espéré que Tom était différent puis quand il le vit partir ses pleurs redoublèrent. Il voyait déjà Tom entrain de prendre ses affaires et de partir sur le champ le laissant seul dans sa galère avec les restes de leur couple. Mais ce qu’il entendit fut tout autre. Son fiancé était juste entrain de vomir. Bill oublia un moment sa peine pensant prioritairement à la santé de celui qu’il aimait. Il lui fallut quelques instants pour se relever puis il alla aussi vite qu’il pu rejoindre son bien-aimé. Une fois arrivé il s’approcha et lui attrapa les dreads pour l’aider. Peu être que sa tendresse sauverait son couple ? Tom ne le repoussa pas mais Bill comprit bien vite que le dreadé n’allait pas partir bien au contraire il s’agrippa à lui puissamment l’empêchant presque de respiré. Bill l’écouta sans l’interrompre le laissa vider son sac. Il laissa ses mains parcourir le dos de celui qu’il aimait tentant de le calmer, il avait l’impression que Tom allait s’étouffer dans ses larmes et cela lui faisait peur. Il desserra un peu leur éteindre effrayant son beau prince avant de relever doucement son visage. Autant de larme su un si beau visage était quelque chose de cruel. Il lui attrapa la main et la serra fort dans la sienne avant de l’entrainer vers leur lit.

- Chut… Je ne vais partir nulle part Tom voyons, c’est toi que j’aime pourquoi veux-tu que je m’en aille. Je ne t’aie pas prévenu de cette situation pour t’annoncer la fin de notre couple. Je t’aie dit tout ca parce que c’est une situation qui me dépasse et que je ne me vois pas père. J’ai déjà du mal à me voir fonder une famille avec la personne que j’aime alors avoir une famille avec quelqu’un pour qui je n’aie pas de sentiments amoureux est quelque chose d’impossible. Seulement le fait est que les enfants eux ce moque de cela ils veulent juste que je sois leur père. Tu es la seule personne que j’aime Tom et la seule personne avec qui je vais fonder une famille et ca les enfants le savent, je leur aie dit que j’avais un amoureux et je leur aie expliqué que je ne vivais pas avec Jenny ca n’est pas ce qui m’inquiète. J’ai peur pout toi Tom, pour nous. Parce que je sais que tu es jaloux et que tu as mal pris le fait que j’ai d’autre enfants. Et je ne voulais pas te faire souffrir une nouvelle fois Tom, je ne veux pas de ces enfants dans notre vie.

Il lui sembla que Tom se calmait doucement au fur et à mesure de ses explications et cela le rassurait. Il avait vraiment eu peur que Tom ne le crois pas et que sa jalousie le consume au point de faire une crise d’angoisse. Ils étaient toujours enlacés et Bill caressait avec tout l’amour qu’il pouvait le dos de son amant pour le rassurer. Il laissa le temps s’écouler puis il posa ses pouces sur les joues de Tom lui enlevant toutes traces de larmes. Bill refusait que Tom ait de la peine par sa faute, il méritait d’être heureux. Il méritait d’avoir une vie géniale.

- Arrête de pleurer Tom. Tu n’as aucune raison de pleurer. Tu n’as rien fait de mal. C’est moi qui est fait le connard encore une fois, c’est moi qui te fait du mal, c’est moi qui viens encore tout compliquer, c’est moi qui gâche ta vie, c’est moi qui te fait avoir peur, c’est moi qui est gâché ta surprise. Tu n’as pas de raison d’être malheureux Tom. Tu devrais juste être en colère. Me hurler dessus combien je suis monstrueux. Car je suis monstrueux regard ce que je te fais. Tu passes ta journée à tout préparer pour faire de moi le plus heureux des hommes et je gâche tout. Je t’aime tellement Tom. Je ne voulais pas te faire souffrir. Tu mérites d’être aimé à ta juste valeur et d’être autant heureux que tu me rends heureux. Mais moi je ne sais pas faire ca Tom. Je suis nul en sentiments et tu le sais. Et une fois encore mon manque d’expérience sentimental nous nuis.

Bill se colla doucement à Tom et scella leur lèvre avec un amour et une passion dévorante. Tom était sien et ca n’était pas deux enfants de cinq ans qui y changerait quoi que se soit. Il s’abandonna totalement au dreadé le laissant faire pendant un long moment ce qu’il voulait de lui. Tant que Tom le gardait près de lui il allait bien. Mais ce moment prit fin et la tension revint entre eux car Bill n’avait pas tout à fait finit.

- Ils vont venir demain avec Jenny. Je ne te demande pas de les aimer Tom ou même de leur parler mais je leur aie dit que tu étais le prince charmant Tom, MON prince charmant. Et de ce fait j’aimerais que tu sois là. Je voudrais aussi que tu sois là pour moi… Je vais avoir besoin de toi, je… je ne sais pas comment dire à des enfants de cet âge là que leur papa ne peu pas & ne veux pas vivre avec eux. J’ai besoin de toi Tom… S’il te plait.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Mer 6 Jan - 15:49

Tom n'avait même pas conscience de la main de Bill dans son dos tellement il pleurait fort. Il avait l'horrible impression qu'il ne pourrait jamais s'arrêter de pleures et il s'en voulait pour ça. Il était un homme et tout ce qu'il trouvait à faire c'était de pleurer au lieu d'aller casser la gueule à Jenny pour avoir osé foutre la merde dans son couple et d'avoir tenter de recupérer Bill. Comme quoi la première impression était la bonne. Jenny n'était qu'une garce et elle le resterait à la différence que maintenant Tom la surveillerait encore plus. Il ne laisserait plus jamais seule en compagnie de Bill. Malgré ses bonnes résolutions, il n'arrivait pas à arrêter de pleurer, c'était plus fort que lui, il fallait que ça sorte ou il risquait de péter un plomb. Bill voulut désserrer leur étreinte, ce qui effraya Tom, il s'imaginait déjà tout un tas de choses, c'est pourquoi même s'il était moins proche de son fiancé, il serrait avec force sa main comme pour l'empêcher de partir. Il avait besoin d'un contact physique avec son amour, c'était vital pour lui, surtout en ce moment. Immédiatement aprés s'être assis sur le lit, Tom se glissa à nouveau dans les bras de Bill, nichant sa tête dans son cou ou il se gorgeait de son odeur si appaisante pour lui. Les paroles de Bill avaient beau être rassurante, il n'en était pas moins que Tom paniquait. Il s'était mis en tête que Bill allait le quitter pour être avec Jenny et il en faudrait beaucoup pour lui enlever cette idée de la tête. Peut être que Bill attendait juste qu'il soit endormit pour préparer ses affaires et filer en douce ? Le dreadeux se rassurait en se disant que Bill n'était tout de même pas aussi lache et qu'il lui aurait dit en face s'il le quittait mais il restait tout de même sur ses gardes. Son nez toujours dans le cou de son fiancé, il essaya tout de même de se calmer en respirant profondément. Le blond ne voulait pas inquiéter son homme plus qu'il ne l'était déjà. Sa respiration devint plus reguliére et les larmes -bien que toujours présente- coulaient moins fort. Tom profitait des caresses de son amour, essayant d'occulter toutes ses pensées négatives mais c'était peine perdue, elles revenaient avec toujours plus de force. Il s'en voulait de faire de la peine à Bill, il voyait bien dans ses yeux à quel point il était triste lui aussi et cela lui serrait le coeur.

- C'est vrai que je suis déçu que ma surprise ait été gaché mais ne redis jamais que tu me gâche la vie. Tu es la plus belle chose qui me soit arrivé dans ma vie et je t'interdis de dire le contraire. Je suis heureux avec toi, plus que tu ne le crois et même si j'avoue que je m'en passerais bien, il arrive des fois qu'on se dispute ou qu'il se passe des choses horrible mais elles sont minimes par rapport à tout le bonheur que tu m'apportes.

Tom approcha son visage à son tour et ses lèvres touchèrent celles de Bill. Un immense sentiment d'apaisement l'envahit à ce contact et il se perdit dans le baiser, y faisant passer tout son amour et toute sa détresse aussi. Ses mains parcouraient inlassablement le dos de Bill, faisant parfois une halte dans les cheveux de son amour qu'il caressait lentement. Le baiser terminé, Bill continua de lui parler de ses enfants, lui annonçant qu'ils viendraient le lendemain mais Tom ne voulait plus parler de tout ça. Il voulait rester apaisé et pouvoir profiter de Bill tant qu'il le pouvait encore.

- Je ne veux plus parler de tout ça. Je veux juste que tu me prouve que tu m'aime encore et encore. Je ne veux plus penser à rien, juste sentir tes mains sur mon corps et ton sexe entrant en moi à une vitesse affolante.

Sans attendre de réponses, Tom embrassa à nouveau Bill. Passant ses bras autour du cou de son brun, il intensifia le baiser tout en se laissant tomber, entrainant Bill avec lui.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Mer 6 Jan - 18:38

Bill écoutait Tom parlement sans laisser transparaitre ses émotions. Tom voulait fuir la conversation et Bill ne pouvait pas l’en empêcher. Il laissa Tom l’embrasser avec passion fermant les yeux pour mieux ressentir les émotions. Tom voulait faire comme si de rien était et fuir dans le sexe, pourquoi pas. Après tout Bill était doué pour ca. Il se laissa entrainer par Tom l’embrassant passionnément. Il ferait tout ce que le dreadé voudrait pour le rendre heureux. Allongé sur Tom il prit sa respiration et il l’embrassa avec amour fermant les yeux afin d’avoir mieux conscience du moindre de ses actes. Il glissa doucement ses mains sous le t-shirt de Tom agrippant le dreadé pour lui faire comprendre qu’il était à lui et qu’il ne partirait pas. Le beau t-shirt du blond alla s’échouer quelque part dans sa chambre. Bill laissa sa bouche parcourir le torse de celui qu’il aimait ; Bill était tendre dans ses gestes il avait tellement peur de perdre Tom. Il remonta ensuite à son visage et mordilla doucement le lobe de son oreille avant de lui chuchoter doucement.

- Je vais te montrer combien je t’aime Tom…

Il se redressa ensuite et ôta sa chemise, faisant sauter un a un les boutons puis il s’attaqua ensuite au baggy de Tom et il fit glisser la braguette avec lenteur comme hésitant de ses mouvements avant de débarrasser celui qu’il aimait de se tissus épais bien trop encombrant. Il enleva ensuite son slim et ses magnifiques bottes en cuir laissant tout au sol sans faire de détails. Tom le regardait avec amour et Bill sentit son cœur fondre. Il laissa sa main froide glisser doucement sur son torse bouillant. Il voulait rallumer la flamme en Tom et il savait qu’il y arrivait. Son regard noircissait de perversion et il savait ou toucher Tom pour lui faire envie. Pour le moment il lui laissait son caleçon afin que son érection reste prisonnière et que cela le frustrer au possible. Et ca méthode sembla marcher il ne fallut pas longtemps avant que Tom ne devienne dur sous ses caresse et mouvements. L’androgyne se pencha et laissa la langue percé parcourir ce torse si finement musclé qu’il trouvait parfait. Pendant qu’il jouait avec sa langue il s’amusait à laisser son pénis taper doucement dans celui de son fiancé pour l’exciter. Bill fermait les yeux s’appliquant à faire du bien à Tom qui semblait apprécier la torture. Il attendit que le dreadé soit bien exciter avant de se redresse avec un sourire en coin. Il le jugea du regard un moment en souriant puis il ôta le sous-vêtement de son homologue laissant ses ongles glisser délicatement sur son sexe tendu. Tom était beau et Tom était à sa merci. Il se déshabilla à son tour puis il attrapa le lubrifiant sans quitter son homme du regard, il savait que ce jeux de regard le rendrait dingue. Il allait s’enduire mais finalement il attrapa main de Tom et il versa le liquide dedans avant de poser cette même main sur son sexe. Le brun gémit doucement et ferma les yeux laissant Tom l’enduire. Il finit par lui enlever puis il écarta doucement ses cuisses lui envoyant un regard brûlant.

- Tu vas sentir comme je t’aime… Tu vas me sentir en toi, de la meilleure façon. On va être de nouveau un Tom.

Bill posa ses mains sur les hanches de Tom avant de s’enfoncer en lui doucement pour ne pas lui faire mal. Même si Tom prenait l’habitude au fur et à mesure du temps il refusait d’entendre un seul cris de douleur sortir de la bouche de celui qu’il aimait.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Sam 9 Jan - 1:43

Tom était soulagé que Bill ait accepté de lui faire l'amour. Il avouait qu'il avait eut peur que Bill ne soit pas d'accord et qu'il le repousse. Cela l'aurait vraiment blessé et il aurait eut la confirmation que Bill avait vraiment l'intention de le quitter mais heureusement ce n'était pas le cas du tout et il en fut grandement soulagé. Les mains de Bill lui faisaient autant d'effets qu'à chaque fois. Elles étaient douce et chaudes et à chaque fois que le blond sentait son fiancé le caresser, il en était électrifié. Tom ne pouvait s'empêcher de gémir doucement, les caresses du brun l'excitait comme à chaque fois mais plus que ça, c'était la façon dont il s'aggripait à lui qui le faisait frissonner et louper un battement de coeur. De par cette étreinte il sentait que Bill était vraiment attaché à lui et qu'il ne comptait pas le quitter... du moins pour l'instant. A peine son T-shirt enlevé que son beau fiancé avait prit possession de son torse, le recouvrant de milles et un baiser tous aussi plus savoureux les uns que les autres. Tom gardait les yeux ouverts pour profiter du spectacle, cela ne faisait qu'augmenter son excitation pour cet homme à qui il appartenait déjà entièrement. Le souffle chaud de son amour lui titilla l'oreille et ses paroles lui firent un effet dévastateur. C'était tout ce qu'il demandait et il avait vraiment que Bill lui montre, il ne serait vraiment rassuré qu'à ce moment là. Pendant ce temps, le dreadé profita de la vue de son amour qui se déshabillait lentement et dans des geste plus que sensuels. Il se mordit même les lèvres quand Bill lui enleva son baggy, effleurant son sexe dans la manoeuvre. Ses yeux ne quittaient pas ce corps si tentant face à lui, le regardant avec tant d'adoration et d'amour dans le regard que seul un aveugle n'aurait rien vu. Tom avait totalement oublié pour le moment tout les problèmes qui voulaient leur pourrir la vie, son attention uniquement accaparé par son fiancé. Ses yeux observaient avec atention cette langue coquine qui laissait des sillons humides sur tout son torse et la seule cose qui n'allait pas c'était qu'il avait encore son boxer mais comme si son amant l'avait entendu, il le libéra enfin de sa prison de tissu, faisant de même pour lui. Tom haletait, rien que les ongles de son amour sur sa verge l'excitait grandement, il était sur que Bill aurait pu faire tout ce qu'il voulait de lui à cet instant, il n'aurait rien refuser, il n'était pas en état. Son regard fermement ancré dans celui de Bill, il attendait que celui ci se prépare mais Bill voulait que ce soit lui alors il s'appliqua conscieusement à enduire toute la virilité de son amour et était fier de voir la moue d'extase sur le visage de son homme. Il était fier de provoque autant de plaisir à Bill que lui ne lui en provoquait. Le blond écarta outrageusement les cuisses, accueillant son homme entre et chuchota à son oreille.

- Oh oui... Viens maintenant et fais moi l'amour.

Tom ne pouvait plus attendre, il avait un réel besoin de se sentir connecté à son amour, c'en devenait presque vital. Enfin Bill entra en lui et il ne ressentit qu'une légère gêne, vite remplacé par un sentiment de plénitude de sentir enfin l'homme de sa vie en lui. Le dreadeux bouga les hanches, signifiant à Bill qu'il pouvait bouger et celui ci entama directement des mouvements lents et profonds qui faisaient déjà perdre la tête au blond. Ses mains trouvèrent le chemin du dos de Bill et ses doigts s'accrochèrent dans son dos. La seule chose qu'il arrivait encore à faire c'était d'haleter et de gémir le prénom de celui qui lui faisait autant de bien.

- Oh... Bill... continue... c'est si... bon.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Dim 10 Jan - 16:46

Bill s’appliquait à faire des vas et viens qui répondaient aux coups de hanches que Tom lui donnait. Il avait les yeux fermé et il se concentrait sur les moindres gestes que le blond pouvait faire pour répondre en tout point à sa demande et lui faire l’amour exactement comme il en avait besoin. Ses mains posé sur les hanches de son guitariste amateur Bill le regardait avec un regard brûlant d’amour. Il se penchait de temps à autre pour l’embrasser et surtout faire taire ses incessants gémissements dans de délicieux échanges buccaux. Tom s’agrippait fermement à lui le faisant se sentir possédé par leur acte. L’androgyne était doué et ses coups tapaient souvent dans la prostate de son amant le faisant hurler de bien être. Ces cris était les doux sons qui pouvaient venir jusqu’à ses oreilles alors qu’ils faisaient l’amour. Il aimait voir Tom complètement en transe et accro à cet échange passionné. Il ferma les yeux se laissant envahir par le plaisir qui voyageait entre leur deux corps en gémissant. Tom était tellement bon. Il enfonça ses ongles dans la peau blanche de son amant avant de lui envoyer des coups buttoir plus puissant le faisant hurler. Bill possédait le dreadé corps et âme et il aimait cette sensation.

- Oh Tom… Je vais… Tu es si bon…

Bill tapa de nouveau violement dans la prostate de Tom à plusieurs reprises envoyant son fiancé directement au septième ciel. Il sentit Tom planter ses ongles dans son dos et cette pointe de douleur raviva la flemme de désir de Bill qui suivit Tom dans son cri pour jouir à son tour. Il sentit cette force puissante de l’amour qu’il éprouvait pour Tom prendre part de lui, faisant se diffuser en lui du bien-être intense. Il sentit Tom jouir entre leurs deux corps et il sourit. Le liquide séminal du dreadé se répandait entre leur de corps faisant sourire de perversion Bill. Finalement Tom semblait de meilleure humeur. Il sortit de l’intimité du dreadé laissant son propre liquide séminale couler entre les jambes de son dreadé. Tom était foutrement bandant. Il se releva t l’attrapa par la main mettant son amant – qui semblait avoir juste envie d’un gros câlin – sur ses deux pieds. Il l’embrassa amoureusement puis il l’entraina vers la salle de bain. Bill allait grimper dans la douche quand il vit le liquide blanc couler entre les jambes de Tom… Il trouvait ca foutrement érotique. Il le fit se stopper et puis il se mit à genoux et il laissa courir son index entre les cuisses de son fiancé. Il fit un mélange de leurs deux semences avant de porter le fruit de leur amour à sa bouche, Bill pouvait être tellement débauché à certain moment que c’était à peine croyable.

- Hum… Tu as bon gout mon amour…

Il laissa le gout sur ses lèvres et s’agrippa au cou de Tom pour l’embrasser et lui faire gouter à son tour le mélange amer. Tom lui fit un sourire et Bill en conclu que Tom aimait bien lui aussi gouter quel gout avait leur amour. Il lui fit un sourire puis il remplit la baignoire, faisant exploser dedans des boules de mousse qui sentait l’orange. Ils attendirent un peu que la baignoire soit pleine en se faisant des câlins et des bisous. Puis bill attrapa Tom par la main et il lui fit signe d’entrer dans la baignoire. Ceci fait Bill enjamba le meuble en marbre et grimpa à son tour dedans. Il se mit dans les bras de Tom, mais pas trop par peur d’écraser leur progéniture. Bill posa sa tête sur l’épaule de Tom et ferma les yeux puis une de ses mains alla se mettre sur le ventre de Tom. Il comprenait la panique de Tom quand il lui avait annoncé pour les enfants. Lui aussi avait énormément peur de se faire remplacer par la naissance du bébé. A cette pensée il nicha sa tête dans le cou de Tom, se retenant de sangloter. Il devait profiter de Tom maintenant avant qu’il ne perde sa place de personne la plus importante de sa vie.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Mer 20 Jan - 23:26

Tom était en plein extase. Bill ne lui avait jamais aussi bien fait l'amour, il lui donnait exactement ce qu'il voulait alors qu'habituellement il aimait bien le faire languir et c'était tout simplement divin. Le dreadeux se mordit les lèvres pour s'empêcher d'hurler encore plus son plaisir et était aidé de temps en temps par son amant qui l'embrassait aussi bien qu'il pouvait parmi ses coups de reins qui le faisait partir en avant. Le blond s'aggripait toujours plus à son fiancé, avide du moindre contact qu'il pouvait avoir et ne se géna plus pour hurler son bien être surtout quand Bill tapait souvent dans sa prostate, lui faisant voir de plus en plus clairement les étoiles qu'il allait bientôt toucher. Il était trés proche de la jouissance et n'allait vraiment plus tarder. Bill ferma les yeux et il put voir son visage deformé par le plaisir. Ca plus les coups de reins qui s'étaient intensifiés le ramenèrent aux portes de la jouissance.

- Oh Bill... c'est... oui... oui...

N'ayant plus la force de parler tellement le plaisir était puissant, il haleta fortement et après quelques autres coups de bassins tous aussi délicieux les uns que les autres, il se libéra dans un cri portant le nom de son amour, plantant ses ongles dans le dos du brun pour ne pas perdre connaissance. Le blond sentit à son tour Bill jouir en lui ce qui le réchauffa intérieurement. Tom était trop crevé pour bouger mais Bill semblait en avoir decidé autrement. Il se leva donc à contrecoeur et passa directement ses bras autour de son prince, l'embrassant avec tout l'amour qu'il avait pour lui puis se laissa entrainer dans la salle de bain ou Bill le fit s'arrêter. Le regard plus qu'interrogateur, il se demanda ce que Bill pouvait bien faire à genoux et eut trés vite sa rèponse quand il vit son fiancé recueillir un peu de leurs spermes et le porter à sa bouche. Rien qu'avec ça, il lui faisait perdre la tête et ses paroles l'excitèrent encore plus. Il était à deux doigts de lui sauter à nouveau dessus mais se retint quand Bill l'embrassa en ayant encore leur goût sur sa bouche. Ses mains se posèrent automatiquement sur les hanches de son prince tandis que sa langue tournoyait avec sa jumelle, goûtant ce mélange qu'il ne pouvait qu''aimer. Tom sourit tendrement, montrant à son amour qu'il adorait ça et pendant que la baignoire se remplissait il couvrit son fiancé de petits bisous et de câlins. Une fois celle ci remplit, il s'installa dedans et prit Bill contre lui, passant un bras autour de sa taille, le serrant un peu plus contre lui et de l'autre main, il enlaca leurs doigts et reposa leurs mains jointes sur son ventre, soupirant de bonheur.

- On est bien la hein ?


A ces paroles, la révelation de Bill lui revint en tête et la realité lui revint en pleine face. Son étreinte autour de son fiancé se resserra et il essaya de ne plus y penser pour ne pas gâcher le doux moment qu'ils étaient en train de vivre. Il empêcha les larmes de revenir dans ces yeux et caressa doucement le dos de son prince plus pour se calmer lui-même qu'autre chose.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Jeu 21 Jan - 0:13

Bill était tranquillement dans la baignoire contre Tom qui lui faisait des câlins comme pour l’apaiser. Il ferma les yeux tentant d’oublier ses pensées et de faire le vide dans sa tête mais cela semblait une manœuvre dure à effectuer. Entre les enfants de Jenny et l’enfant de Tom le brun avait comme l’impression d’être dépossédé. Tout ce qu’il avait était prit par les enfants et sa vie de couple allait finir par être réduite à néant à se rythme là. Il ré-ouvrit les yeux au son de la voix de Tom en souriant même si son cœur se serra lourdement. Cette simple phrase faisait prendre conscience à Bill qu’il devait profiter avant de ne plus avoir le droit à ce genre de traitement et de petites attentions. Il joignit ses doigts à ceux de Tom admirant doucement son alliance ce qui le fit répondre à la question de Tom par une autre question.

- Dit moi Tom. C’est quand que tu m’épouses ?

La voix de Bill était calme et légèrement enfantine. Ca n’avait rien d’un rappel à l’ordre lui disant qu’il devait l’épouser avant qu’il ne change d’avis. Bill voulait juste réellement savoir quand Tom deviendrait son mari. Vu que Tom allait prendre dix kilo dans les prochain mois cela repoussait le mariage jusqu'à au moins la fin de la grossesse ensuite avec un bébé dans les pattes cela allait être impossible a moins de faire une cérémonie en dix minutes chrono et de zapper la lune de miel ce que Bill ne voulait pas. En ce moment Bill organisait son défilé pour la fashion-week puis il avait des vacances à l’étranger de prévu et puis un mariage dans le genre de Bill s’organisait trois mois à l’avance minimum. Bill réalisa alors qu’il ne se marierait pas avec Tom avant au moins trois ou quatre ans. Son cœur se brisa presque instantanément en lui mais il fit semblant d’être fort pour continuer à parler comme si de rien était.

- Même si c’est dans longtemps tu ne changeras pas d’avis hein ? Parce qu’on ne va pas se marier tout de suite et avec ce qui se profil à l’horizon comme le bébé par exemple. Ca repousse le projet à dans quelques années et j’ai peur que… que tu finisses par changer d’avis.

Il sera fort la main de Tom dans la sienne. Sortir ses mots de sa bouche le tuait presque. Si jamais Tom changeait d’avis en plus de passer pour un con il aurait le cœur brisé et Bill refusait que cela arrive, il ne voulait pas être l’homme à qui on brise le cœur, il ne voulait pas faire cette douloureuse expérience. Il se retourna vers Tom avec un regard suppliant d’amour si touchant que même Shakespeare n’aurait put en décrire un si joli et si sincère. Bill lisait dans le regard de Tom qu’il comptait bien l’épouser mais Bill voulait l’entendre. Il voulait être sur que la petite chose qui grandissait en Tom ne lui volerait pas l’une des seules choses à laquelle il tenait vraiment. Car une part de Bill savait que si ce gamin lui voler l’homme qu’il aimait il serait aussi méchant avec lui qu’il pouvait l’être avec n’importe qui, qui tentait de lui voler son homme.

- Dit moi Tom… Même si tu... enfin si on va avoir un enfant. Je vais rester ton unique bébé hein ? La seule personne que tu aimes plus que tout. Tu me promets que tu ne l’aimeras jamais plus que moi ? Je veux que tu le promettes Tom !

Le brun avait un peu haussé le ton sur sa dernière phrase mais il était terrorisé par ca. Tom était si gentil avec lui juste parce qu’il l’aimait, mais si Tom avait ce bébé surement qu’il ne l’aimerait plus et surement alors qu’il ne serait plus gentil avec lui et surement qu’au bout du compte il ne l’épouserait plus. Il garda la main de Tom dans la sienne tandis qu’il tremblait comme une feuille en attendant une réponse.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Mer 27 Jan - 21:41

Tom continuait ses caresses mais il n''arrivait pas à se calmer. Il pensait à trop de choses et s'imaginait trop de choses pour espérer pouvoir se relaxer. De plus il sentait que Bill se crispait de plus en plus. Le dreadeux s'imagina immédiatement que Bill allait lui annoncer qu'il allait vivre avec Jenny et qu'il était juste stressé parce qu'il ne savait pas comment lui annoncer mais il fut ramener à la realité par la voix de Bill. Realité qui lui plaisait beaucoup plus que ses pensées. La demande de son fiancé le fit fondre. Bill paraissait tellement innocent avec cette expression et tellement fragile avec ce ton de voix que l'instinct protecteur de Tom revint en force. Il resserra son étreinte sur Bill et reprit ses caresses sur son dos. Il allait répondre que le plus tôt possible serait le mieux. Pas parce qu'il avait peur de changer d'avis mais parce qu'il ne pouvait plus attendre et voulait que le brun soit son mari au plus vite mais Bill le devança, lui coupant la parole qu'il n'avait même pas eu le temps de prendre. Le blond resta perplexe devant ses paroles et le fait de ne pas regarder Bill dans les yeux l'angoissait quelque peu. Il ne pouvait pas lire en lui et détestait ça. Il voulut tourner Bill pour qu'il le regarde mais celui ci résistait. Il l'appella donc doucement.

- Bill regarde moi.

Bill se tourna enfin vers lui et Tom put enfin lire dans le regard de son amour. Le dreadeux sentit son coeur se serrer, son fiancé avait l'air tellement desesperé que cela lui faisait mal au coeur.

- Je n'ai pas l'intention d'attendre plusieurs années pour t'épouser, pas parce que je risque de changer d'avis, ça n'arrivera jamais mais tout simplement car je n'ai pas envie d'attendre autant de temps. Je ne vois pas pourquoi on devrait attendre aussi longtemps. On a encore le temps avant que ma... grossesse ne se voit. Ca nous laisse au moins trois voir quatre mois pour tout organiser.

Malgrè ses paroles rassurantes, Tom sentait que Bill n'était pas rassuré du tout. Sa prise sur sa main se faisait plus forte et une lueur de panique passa dans ses yeux. Il s'apprétait à le rassurer encore mais Bill lui coupa à nouveau la parole. Le dreadeux l'écouta parler, son coeur se serrant toujours un peu plus devant la panique qui grandissait dans le regard de son brun. Il était à deux doigts de faire une crise tellement il tremblait. Tom resserra encore son étreinte, collant fermement le corps de son fiancé contre le sien et plongea son regard dans celui de son amour.

- Calme toi mon coeur. Je te promets que je n'aimerais personne, pas même notre bébé, plus que toi. Comment le pourrais-je de toute façon ? Tu es et restera mon seul amour. Je vais aimer notre enfant car c'est une partie de toi mais jamais, jamais je n'aimerais autant quelqu'un que toi. Personne ne te remplacera je te le promets. Je suis prêt à te promettre ce que tu veux si ça peut te rassurer.

Tom ne prenait pas ses paroles à la légère. Il respecterait chacune des promesses qu'il ferait au brun et ça Bill le savait très bien.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Mer 27 Jan - 23:34

Bill resta la sans bouger sauf quand tom le lui ordonnait ou le faisait bouger lui-même. Il restait blottit contre celui qu’il aimait, pas vraiment rassuré pas ces paroles aussi rassurantes soient-elles. Tom avait beau lui dire qu’ils avaient le temps Bill savait que ca n’était pas le cas. En fait si ils avaient le temps s’ils voulaient faire un petit diner entre amis tranquille et faire l’amour après le repas mais Bill ne voulait pas ca comme mariage. Il voulait que le plus beau jour de sa vie soit exceptionnel, que ca soit le plus beau mariage qui puisse exister et que tout soit parfait de A à Z.

- Ca ne suffira pas… Et puis tu vas être fatigué, tu vas te sentir mal ce genre de chose tu vois et puis je ne peu pas organiser ca en deux mois. Il faut réserver les traiteurs, faire la liste des invités, faire les plans, choisir la déco, faire faire nos costumes. Et puis pour notre lune de miel je sais ce que je veux mais je peu pas acheter ou réserver un Yatch de croisière comme ca, se sont des choses qui prennent temps et puis il faut que je trouve un équipage à bord. Ca sert à rien de se mentir Tom, tu sais bien que ca ne sera pas possible à moins de tout bâcler, d’aller à la mairie de signer deux papiers en présence de mon avocat de se faire un bisou et de rentrer à la maison et je trouve ca complètement nul. Pour le plus beau jour de ma vie je veux qu’on décide ensemble de chaque détails et que ca soit comme dans nos rêves. Comme ca dans dix ou vingt ans quand on s’en souviendra même si on trouvera peu être certaine choses ridicules on n’aura pas de remords car on aura faire exactement ce qui nous plaisait.

Bien sur le brun savait qu’ils auraient quand même quelque remords car avec le temps ou s’aperçois toujours qu’on aurait pu faire telles ou telles choses un peu mieux mais il voulait quand même faire au mieux. Et malgré toutes les belles paroles de Tom cela ne rentrerait jamais dans les temps, d’autant plus que certaines grossesse font prendre du poids très vite et d’autre pas du tout et que ce genre de choses ils ne pouvaient pas le prévoir. Le brun sourit tendrement à la déclaration d’amour de Tom et il se détendit peu à peu, au moins savoir qu’il serait toujours l’homme de sa vie malgré l’arriver d’un bébé le rassurait, il avait moins peur de finir seul avec sa chienne.

- Je veux juste que tu me promettes de m’épouser Tom et de ne pas me délaisser, sous aucuns prétextes.

L’androgyne regardait son fiancé avec un regard sérieux. Pour le moment ils étaient ensemble depuis peu de temps mais Bill sentait que si Tom le délaissait au bout d’un an ou deux il irait voir ailleurs juste pour compenser l’amour que Tom ne lui donnerait plus. Le brun glissa doucement sa main sur le ventre de Tom puis il ferma les yeux. Il avait du mal à s’imaginer que son fiancer allait prendre du poids et qu’il allait changer.

- Tu sais Tom quand… Enfin… Quand ta grossesse va commencer à se voir je pense qu’on ne pourra pas rester à Paris. Ici on connaît trop de monde et on n’habite pas dans un quartier assez sécurisé pour que j’accepte qu’on y vive. Il faudrait qu’on aille quelque part ou ta vie privée sera protégée. J’ai une villa à Belleair et j’avais pensé qu’on pourrait aller là-bas. Je sais que c’est le quartier des stars et que c’est toujours plein de paparazzi au alentour mais dans la ville tu ne crains rien. Il faut un passe pour entrer dans le quartier, il y a des agents de sécurité partout et puis à la maison j’ai des caméras de surveillance, une police personnelle, un portail électrique avec un code et une clé, c’est une porte blindé et à moi d’avoir un hélicoptère c’est impossible d’avoir accès à la piscine autrement que par la maison puisqu’on est en face d’un lac qui est lui aussi très surveillé. Et puis tu pourras sortir quand même, il y a des pars, on a le lac et dans le quartier il y a quelque boutiques de « base ». Enfin après tu décides, mais je m’étais dit que si tu voulais éviter les problèmes médiatique et aussi ton père ca pourrais être bien et il y a de très bon médecin là bas et puis Andrew pourra venir nous rendre visite plus souvent. C’est plus simple pour lui de faire New-York – Belleaire plutôt que New-York – Paris.

Il lui sourit doucement et attendit son verdict. Bien sur ils n’allaient pas partir maintenant mais c’était quelque chose à prendre en considération.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Tom Conwel

avatar

Messages : 2445
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 28
Localisation : Chez moi

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Bill.

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Dim 31 Jan - 18:54

Tom écoutait attentivement le discours de son brun, ne lui coupant pas la parole comme Bill aurait put le faire dans son cas. L'androgyne avait une vision trés précise de leur mariage et ne semblait vraiment pas convaincu de pouvoir le faire avant que l'enfant ne soit au monde. Pas un seul instant il n'avait demandé au dreaeux ce que lui voulait pour le plus beau jour de LEUR vie. Tom aurait voulu avoir juste les gens les plus proche d'eux autour d'eux pour ce jour si spécial et pas que leur mariage devienne l'évènement mondain de l'année mais comme d'habitude les désirs de Bill passerait avant les siens. Il le laisserait organiser son mariage de rêve et serait tout aussi heureux que le brun d'exaucer son rêve.

- Je te promets qu'on se mariera. Même si je dois attendre je ne changerai pas d'avis. Je te promets aussi que je ne te laisserais jamais seul quoiqu'il arrive.

Le blond avait son regard ancré dans celui de son homme, lui démontrant ainsi toute la sincerité de ses paroles. Il était certain que Bill était l'homme avec lequel il allait passer sa vie, ce n'était pas possible autrement. Tom scella ses promesses d'un baiser, frissonna au toucher de Bill sur son ventre. Il posa à son tour sa main au même endroit, la laissant reposer simplement sur celle de Bill. Il devait avouer que l'idée de Bill était bonne. Trés bonne même. Le dreadeux ne voulait pas rester enfermé pendant neuf mois et la solution que lui proposait Bill était tout simplement parfaite.

- C'est une très bonne idée. J'avaîs penssé aussi à ce probléme mais j'avoue que je n'avais pas trouvé de solution à part rester enfermé pendant neuf mois. Ca ne me plaisait pas vraiment comme idée.

Tom rit. Il n'était vraiment pas fait pour rester toute la journée à la maison sauf si c'était pour faire l'amour à Bill. Il péterait bien vite un plomb.

- C'est parfait d'autant plus que j'ai toujours rêvé de visiter Bel air alors y habiter c'est le must.

Ce qui était encore plus parfait mais que Tom n'avouerait pas à Bill était qu'ils ne verraient pas Jenny ni ses horribles gamins pendant plusieurs mois et CA c'était vraiment le paradis. Il ne les avait pas encore vu mais il les détestait déjà.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill C.Keller
Novak's Bitch ♥
avatar

Messages : 2820
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 24
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Relations:
Secret: Frère caché de Tom

MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   Jeu 18 Fév - 12:46

Le brun respira un bon coup en fermant les yeux pour se calmer. Il était rassurer que Tom soit certain de l’épouser. Il avait tellement peur que le temps le fasse échanger d’avis. Et avec tout ca Bill c’était beaucoup trop attaché à Tom, il ne voulait pas qu’il trahisse sa promesse maintenant, c’était le genre de truc qui lui ferait un mal fou et il n’était pas du tout apte à encaisser des peines d’amour. Il n’en avait jamais vécu et il ne souhaitait pas faire l’expérience.

- Je te fais confiance alors. Ca nous laisse du temps pour tout organiser alors. Pour mettre au point tout les détails, les lieux et tout. Et puis si le bébé est un peu grand je pourrais lui faire ses vêtements sur mesure. Si c’est une fille je suis sur que je peu lui faire une mini robe de mariée pour l’occasion.

Bill sourit et embrassa Tom. Sa bonne humeur était subitement revenue, le brun était parfois un peu trop lunatique m’enfin Tom avait l’habitude il savait comment Bill était et il savait comment s’adapter au mieux à lui. Il fut d’autant plus heureux quand Tom lui annonça qu’il avait toujours voulu visité Bel-air. Ca c’était le fantasme de tout les « pauvres » et cela faisait bien rire Bill, il ne savait pas vraiment ce que les gens de classe moyenne avait avec ce lieu.

- A bon ? Je ne comprends pas pourquoi tout les gens qui manquent de moyens veulent visiter Bel-air. C’est juste un quartier résidentiel. D’accord le nombre de célébrité est assez important et les villas sont plutôt jolie mais quand même. Il n’y a rien à visiter. De toute façon les bus de touristes passe devant mais il y a interdiction formelle d’entrer. Si tu veux visiter les USA il y a des choses bien plus intéressantes. Enfin ca tu demanderas à Andrew car moi à par les boutiques je ne suis pas très calé en musées américains.

Il rigola et lui vola un nouveau baiser avant de sortir du bain qui commençait à devenir froid. Il attendit que Tom sorte et ils s’enroulèrent dans une grosse serviette comme à leur habitude. Bill posa doucement ses mains sur le ventre de son fiancé en souriant. Il espérait de tout son coeur que la petite vie qu’il y avait en lui serait heureuse avec eux.

_________________

♥️ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Freiheit-und-Streit.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je t'attendais mais pas eux [Pv Bill & Jenny]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Bill Clinton will be named a U.N. special envoy on Haiti
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Secret Paris :: LE RPG :: Les quartiers :: XVIème - :: Bill & Tom C.Keller-
Sauter vers: